Le secret des italiens pour que les pâtes ne collent plus. Tout le monde commet cette erreur

Les pâtes italiennes font partie intégrante de la gastronomie à travers le monde. On les retrouve à toutes les sauces dans de nombreuses cuisines. Et si elles sont autant appréciées, c'est parce qu'elles sont faciles et rapides à préparer. Sans compter qu'elles sont très goûteuses et rassasiantes. Natures au beurre ou à l'huile d'olive, gratinées au fromage, mariées aux légumes, en version bolognaise ou carbonara, le choix ne manque pas pour régaler les plus gourmands. Seul hic : il n'est pas toujours évident d'aboutir à une cuisson al dente et nos spaghettis ont souvent tendance à coller les uns aux autres. Mais quel est donc le secret des Italiens pour éviter ce désagrément ? Pour avoir des pâtes parfaitement cuites et savoureuses dans l'assiette, voici les étapes à suivre !

De nombreux mythes circulent autour des pâtes depuis toujours. Vous avez sûrement souvent entendu qu’elles ne colleront pas si l’on verse un peu d’huile dans l’eau de cuisson ou encore qu’il faut immédiatement les mettre sous un jet d’eau froide dès qu’elles sont cuites. Stop aux idées reçues ! Nous allons démêler le vrai du faux et vous révéler le fameux secret des Italiens pour obtenir les meilleures pâtes.

Quel est le secret des Italiens pour que les pâtes ne collent pas ?

cuire les pâtes

Cuire les pâtes – Source : spm

Les pâtes restent souvent l’option la plus rapide et la plus délicieuse pour concocter un repas. Et, en prime, difficile de s’en lasser puisqu’on peut varier les saveurs et les décliner à travers une multitude de recettes. Toutefois, aussi simple que cela puisse paraître de les préparer, elles finissent souvent par coller à la casserole durant la cuisson. Et, il n’y a rien de moins appétissant que des spaghettis ou pennes collants, pâteux et trop lourds à déguster. Faites donc confiance aux Italiens, les spécialistes de ce plat culinaire, pour réussir la parfaite cuisson de vos pâtes.

Ainsi, pour éviter que les pâtes ne collent à la casserole ou à la poêle dans laquelle elles ont été cuites, le secret est surtout de prendre en compte certaines règles d’or auxquelles ne dérogent jamais les Italiens.

Tout d’abord, assurez-vous de choisir des pâtes de bonne qualité. Bien qu’elles soient un peu plus chères que les autres, il y a peu de chance qu’elles ne collent facilement durant la cuisson. Ensuite, il est important de faire bouillir une quantité suffisante d’eau. C’est souvent l’erreur récurrente que font beaucoup de gens : trop de pâtes pour peu d’eau ! Or, pour 100 g de spaghettis par exemple, il faut compter un litre d’eau et une cuillère à café de sel.

Evidemment, si la casserole n’est pas adéquate, choisissez-en une plus grande. Sachez que s’il n’y a pas suffisamment d’eau, l’amidon libéré par les pâtes pendant la cuisson va les faire coller. Autre point essentiel : attendez toujours le processus de l’ébullition pour plonger vos pâtes. Si l’eau n’est pas encore assez bouillie, elles risquent fort de coller dans la casserole.

Mythes démystifiés

Verser les pâtes dans l’eau

Verser les pâtes dans l’eau – Source : spm

Concernant la cuisson, ne vous fiez pas toujours à votre intuition, mieux vaut suivre les instructions sur l’emballage, car chaque texture de pâtes nécessite un temps différent. Parfois, il est peut être nécessaire de rajouter une ou deux minutes de cuisson, selon votre goût. Mais ne prolongez pas davantage le temps de cuisson, sinon vos pâtes se colleront entre elles et deviendront trop pâteuses.

Une fois que vos pâtes sont cuites, al dente comme vous le souhaitiez, il ne faut pas oublier de bien les remuer dans la casserole. Contrairement aux croyances collectives, il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’huile à l’eau de cuisson : elle va simplement rester à la surface et n’aura aucun effet particulier sur le décollement de vos pâtes. Au contraire, au moment de l’égouttage, l’huile va adhérer aux spaghettis et peut altérer leur goût.

Autre idée reçue : on nous a toujours fait croire qu’il était nécessaire de mettre les pâtes sous un jet d’eau froide dès qu’elles sont cuites, afin qu’elles ne ramollissent pas. Faux ! Le rinçage n’est certainement pas une bonne idée, surtout si vous comptez les manger tout de suite. En effet, vos pâtes risquent de perdre leur texture soyeuse et les bienfaits de l’amidon s’affaiblissent à cause de l’eau froide. Cependant, les Chefs expérimentés soulignent que si vous souhaitez refroidir vos pâtes pour les intégrer à une salade fraîche ou si vous prévoyez de les manger plus tard, alors il est utile de les rincer à l’eau froide pour éviter qu’elles ne collent, avant de les conserver au réfrigérateur.

Lire aussi Pourquoi est-il astucieux de verser du bicarbonate de soude sur le poulet avant de le cuire ? C’est le secret des restaurants chinois

Contenus sponsorisés