Une future mariée de 25 ans se suicide après avoir caché son anxiété à sa famille

Le suicide est toujours une tragédie pour les proches de la personne qui a décidé d’en finir avec sa vie. Une jeune future mariée ressentait une anxiété et un stress constant et a décidé de se donner la mort. Voici le récit de cette histoire bouleversante relayée par le Dailymail.

Amy Deeley était une jeune femme travaillant comme infirmière dans le Northern General Hospital à Sheffield en Angleterre. Elle semblait avoir sa vie devant elle, pourtant elle dissimulait une terrible dépression qui l’a conduite à la mort.

Une décision incompréhensible pour la famille

Amy Deeley

En apparence Amy Deeley était une femme tout à fait comblée. Son mariage avec Joe Caswell était prévu pour 2021 et son emploi la satisfaisait. Néanmoins Amy était une personne qui s’inquiétait et se faisait du souci pour le moindre petit problème. Après avoir pris un congé afin de se reposer, la jeune femme avait tout de même peur de perdre son travail, pourtant son manager était tout à fait satisfait du travail de la jeune femme et la supportait pleinement selon Sharon, la maman d’Amy.

Celle-ci déclare : « J’étais très proche de ma fille et je pensais la comprendre, mais elle faisait face dans son esprit à des démons que personne ne connaissait ». Amy était une personne altruiste selon sa maman, dévastée par la perte de sa fille.

Des signes et puis plus rien

Seulement quelques jours avant sa mort, Amy aurait parlé à un médecin au téléphone en demandant une extension de sa période de convalescence. Le Dr Saira Khan déclare qu’Amy se sentait submergée par l’anxiété. Le 13 Juin c’est son fiancé qui a retrouvé son corps inanimé dans leur maison.

Amy et Joe

La nouvelle de la mort d’Amy aurait surpris même ses collègues qui ne se doutaient de rien. Selon l’infirmier en chef Chris Moley : « seulement quelques jours avant sa mort Amy a participé à une fête entre collègue et semblait tout à fait heureuse, la nouvelle de son suicide a été un réel choc ».

Cette tragédie a encouragé la maman d’Amy à vouloir aider les personnes qui comme sa fille se sentent totalement désespérés, « Je ne peux plus rien changer pour Amy maintenant. Mais je veux que les autres jeunes personnes sachent qu’il y a toujours une personne vers qui se tourner », elle ajoute : « s’il y a quelque chose de positif à tirer de tout ceci, c’est d’essayer d’encourager d’autres personnes à trouver de l’aide plus rapidement ».

Le suicide en France, des chiffres inquiétants

Selon l’agence nationale de la santé publique, il y aurait en France 9000 cas de suicide par an. Ceci est l’un des nombres les plus élevés en Europe. 4,5 % des femmes et 3,1 % des hommes auraient déclaré avoir eu des pensées suicidaires, et près d’un tiers de ces personnes ont mentionné des raisons professionnelles. Les secteurs qui seraient le plus touchés sont : L’hébergement, la restauration, l’art, le spectacle et l’enseignement.

La situation concernant les pensées suicidaires chez les adolescentes de moins de 17 ans est encore plus inquiétante. En 2017, une enquête aurait révélé que près de 3 % de jeunes filles aurait déclaré avoir fait une tentative de suicide qui a nécessité une hospitalisation. C’est une situation très préoccupante car les tentatives de suicide chez les filles en particulier, seraient en augmentation depuis 2011 et l’un des facteurs le plus mentionné, serait la dépression.

Il est impératif de prendre au sérieux sa santé mentale. Si vous vous sentez trop fatigué, anxieux et stressé il est impératif de vous tourner vers des personnes susceptibles de vous aider et de vous apporter du soutien mais surtout de consulter un spécialiste de la santé qui vous aidera à dépasser ce stade dangereux.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close