Une femme a fait une course de 110 kilomètres sous le soleil et a eu des cloques énormes sous la peau

Si de nombreuses personnes profitent des vacances estivales pour se pavaner sur la plage sans aucune protection solaire, la peau en pâtit. Rougeurs, desquamations et irritations sont autant de conséquences qui peuvent se manifester après une exposition prolongée aux rayons ultraviolets. On considère qu’une exposition de seulement 15 minutes peut suffire à attraper un coup de soleil. Dans un article paru dans The Sun, une femme s’est retrouvée avec des cloques énormes sur les jambes après avoir parcouru une course 110 kilomètres sous le soleil. 

Il est communément admis que le soleil apporte son lot de bonne humeur. Pendant les beaux jours, les gens ont tendance à profiter de leurs vacances pour bronzer et dorer leur peau en soleil sans penser aux désagréments que celle-ci peut subir. L’exemple de Julie Nisbet, une coureuse de marathon, peut servir de leçon à tous ceux qui sous-estiment les effets des rayons ultraviolets.

Un coup de soleil aux conséquences désastreuses

Julie Nisbet a entrepris une course de 110 kilomètres sous le soleil en 21 heures. Après être rentrée chez elle, la femme a réalisé qu’elle avait pris un coup de soleil et a couvert ses jambes avec des bandages.

Julie Nisbet

Pourtant, Julie avait l’habitude de courir des marathons et était loin de se douter qu’elle allait faire face à des désagréments inhabituels.

Julie Nisbet 1

Le lendemain, en retirant les bandages, elle s’est rendue compte qu’elle avait des rougeurs sur les jambes et que des cloques très inquiétantes s’y étaient formées.

Julie Nisbet 2

Elle a ensuite ressenti une douleur atroce qui l’a incité à se rendre à l’hôpital pour faire examiner ses jambes.

Julie Nisbet 3

La femme, qui a partagé des images choquantes sur Twitter, a annoncé qu’elle avait l’impression d’être au bord de l’agonie mais qu’elle espérait pouvoir recourir incessamment sous peu. “La joie que j’ai ressenti à la fin de ce marathon est maintenant remplacée par l’agonie à laquelle je suis avec les brûlures”, a déploré la coureuse.

Julie Nisbet 4

La femme a expliqué que pendant quatre jours, les médecins ont soigné ses blessures et les ont couverts avec des pansements. “Encore six semaines d’agonie devant moi. Ce n’est pas la meilleure position dans laquelle on peut être”, confie-t-elle. Julie, passionnée de course, sait qu’elle aurait dû prendre les précautions nécessaires pendant ce marathon.

Julie Nisbet 5

La femme endolorie pense que si les coups de soleil ont eu cet effet imprévisible, cela peut être dû à la présence de la berce du Caucase, une plante exotique toxique, dans son itinéraire de course. Lorsque cette dernière est combinée avec une exposition aux rayons du soleil, elle peut causer des lésions inhabituelles sur la peau.

Peau et soleil ne font pas toujours bon ménage

Parmi les avantages de l’exposition de la peau au soleil, on retrouve la synthèse de la vitamine D. Comme l’explique nos confrères de Doctissimo, cette vitamine peut protéger le tissu osseux et les neurones, favoriser le bon fonctionnement des muscles, booster l’immunité et améliorer la sensibilité à l’insuline. Mais le soleil peut également avoir des conséquences désastreuses sur la peau.

– Des coups de soleil

Une exposition prolongée aux rayons UV peut entraîner des coups de soleil. Ces derniers peuvent soit être modérés et entrainer des rougeurs soit être très sévères et engendrer des brûlures du second degré avec des cloques. Dans ce deuxième cas, une hospitalisation en urgence peut être nécessaire, notamment lorsque la personne subit une altération de son état de santé.

– Un herpès solaire

Les personnes qui sont sujettes à ce qu’on appelle couramment un bouton de fièvre voient leur herpès réapparaître lorsque les températures sont à la hausse. En réalité, c’est le soleil qui favorise le déclenchement de cette poussée d’herpès.

– Un épaississement de l’épiderme

Si certains constatent que des boutons d’acné se manifestent principalement pendant l’été, ce n’est pas par hasard. La peau s’épaissit pour mieux se protéger des rayons du soleil. Cet épaississement cutané a tendance à causer des boutons d’acné.

– Le vieillissement cutané

L’exposition prolongée au soleil peut engendrer, sur le long terme, une peau sèche, des tâches et des rides. En réalité, les rayons ultraviolets s’attaquent aux fibres élastiques de la peau et entraîne un vieillissement cutané.

En raison de ses nombreuses conséquences, il est nécessaire de se munir d’une protection solaire adaptée lorsqu’on s’expose au soleil. Privilégiez toujours un écran total d’indice supérieur à 15. L’écran doit être appliqué chaque trois heures, et après chaque passage dans l’eau. Il est préférable d’éviter de s’exposer au soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée. Enfin, porter des vêtements couvrants permet de protéger la peau des risques éventuels.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close