Un traitement naturel pour prévenir le diabète

Sommaire

Le diabète est une maladie chronique causée par un manque ou un mauvais fonctionnement d’une hormone appelée insuline. Cette dernière est sécrétée par le pancréas et sa fonction est de maintenir l’équilibre du taux de glucose contenu dans le sang qui sera consommé par différents tissus de l’organisme. En d’autres termes, l’insuline permet d’utiliser le sucre comme source d’énergie.

Les personnes diabétiques ont soit un taux élevé de sucres dans le sang (hyperglycémie), soit un faible taux de sucre dans le sang (hypoglycémie).

Cependant, si cette maladie n’est pas traitée, une hyperglycémie peut entraîner différentes complications au niveau des yeux, des reins, des nerfs, des vaisseaux et du cœur.

En prenant en considération la tâche du pancréas et le rôle important que possède l’insuline, réguler cette hormone est donc le principal objectif afin de prévenir cette maladie.

On distingue deux types de diabète :

Le diabète de type 1 : il touche 10% des diabétiques. Anciennement appelé diabète insulino-dépendant, ce diabète se caractérise par une production insuffisante d’insuline. Il touche majoritairement les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes.

Le diabète de type 2 : il touche 80% des diabétiques. Plus connu auparavant sous l’appellation diabète non insulinodépendant, il se caractérise par un état d’insulino-résistance car certains organes empêchent l’insuline d’entrer ou par un état d’insulino-déficience. Dans ce dernier cas, le pancréas, après plusieurs années (25 ans ou 30 ans), est fatigué et ne produit plus d’insuline en quantité suffisante.

La perte des cellules bêta est considérée comme l’une des causes de cette maladie. Les cellules bêta sont des types cellulaires du pancréas, elles produisent l’insuline libérée par le pancréas et participent à la régulation du taux de glucose dans le sang.

Les scientifiques ont expliqué que la perte des cellules bêta est irréversible. Ce qui explique l’importance des injections d’insuline.

Une étude réalisée par une équipe de l’Université de Genève sur des souris diabétiques a montré comment les cellules pancréatiques alpha (interviennent dans la régulation de la glycémie) se transformaient en cellules bêta.
Ces cellules alpha, au lieu de produire du glucagon qui augmente la quantité de glucose dans le sang, vont produire de l’insuline. Les scientifiques ont également découvert que le pancréas peut compenser la perte des cellules bêta.

En les transformant, ces cellules vont exécuter les mêmes tâches que les cellules bêta : produire de l’insuline et réguler le taux de sucre dans le sang. Par conséquent, ceci implique que le pancréas a la capacité de se régénérer.

Nous vous proposons ci-dessous un remède naturel pour contrôler la glycémie et prévenir les risques de diabète:

Ingrédients :

  • 100g de farine de seigle.
  • 1 L d’eau.

Préparation :
Dans une casserole, versez l’eau et ajoutez la farine de seigle, laissez mijoter à feux doux pendant une heure. Ne laissez pas le mélange bouillir. Ajoutez ensuite les ingrédients suivants :

  • ½ cuillère à café sel.
  • 1 cuillère à café de graines de chia.
  • 1 cuillère à soupe de noisette hachées.
  • 1 cuillère à soupe de noix hachées.
  • 1 cuillère à soupe de banane en petits morceaux.

Mélangez bien et divisez le mélange en trois parties.

Consommez le premier verre 20 minutes avant le petit déjeuner. Le deuxième avant le déjeuner et le dernier avant le dîner. Répétez l’opération pendant 20 jours.
Toutefois, durant le traitement, il est conseillé manger des aliments riches en magnésium, en phosphore et en manganèse.

Lire aussi Ce symptôme méconnu pourrait indiquer la présence d’un diabète

Contenus sponsorisés