Si vous remarquez ces symptômes inhabituels chez votre chien, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire

Vous considérez votre chien de compagnie comme un membre de la famille et vous souhaitez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour le garder en bonne santé. Alors que les examens vétérinaires sont importants ainsi que les vaccinations, il y a aussi des choses à surveiller de votre côté. C’est pourquoi si vous remarquez ces symptômes inhabituels chez votre chien, il faudrait vous hâter chez le vétérinaire.

Vous constatez que votre chien commence à adopter un comportement anormal ? Il convient dans ce cas de prêter attention à certains détails. S’il se gratte plus souvent, s’il souffre de démangeaisons ou de signes anormaux au niveau des yeux ou des oreilles, la vigilance est de mise. Et pour cause, à l’instar de nous autres humains, les chiens peuvent développer des allergies au pollen qui se traduiront par des symptômes que l’on va identifier ci-après. Ces manifestations ont généralement lieu au printemps, en été et en automne qui sont les saisons causant le plus d’inconvénients chez nos amis à quatre pattes.

chien domestique

Chien domestique – Source : spm

Si votre chien présente ces symptômes, emmenez-le chez le vétérinaire

Si votre chien présente ces signes, le départ chez le vétérinaire est de mise car ils peuvent bien témoigner d’une allergie au pollen, comme l’explique le Dr Jangi Bajwa, dermatologue vétérinaire.

Un grattage fréquent chez le chien

Le grattage fréquent peut être l’indicateur commun de plus d’une allergie et celle au pollen n’est pas à exclure. Si vous remarquez que votre chien présente une démangeaison légère mais qui persiste ou qu’il se gratte la peau de manière frénétique, cela devrait vous interpeller. Il s’agit de symptômes courants qui sont généralement générés par une grande exposition à l’extérieur.

Toutefois, cela peut aussi vouloir dire que le chien est envahi par des puces qui agressent sa peau et/ou son pelage.

Léchage excessif du chien

lechage

Léchage – Source : spm

Comme pour le grattage, votre animal de compagnie a l’habitude de lécher certaines parties de son anatomie. Seulement, si cela devient excessif voire obsessionnel, la cause est plus à même de concerner une allergie. Ce signe va généralement de pair avec celui du grattage excessif.

L’urticaire chez le chien

Tout comme nous, les chiens peuvent avoir des éruptions cutanées et de l’urticaire après avoir été exposés à des allergènes. On peut localiser leur manifestation sur des zones telles que les aisselles ou le ventre, là où il est facile de les voir.  Mais elles peuvent se trouver n’importe où sur la peau comme sur la tête, le visage ou les côtés des jambes.

Un gonflement des yeux du chien

Les chiens ne sont pas épargnés par ce symptôme qu’on croit caractéristique à l’humain. Et bien que cela soit plus rare chez les canidés, eux aussi connaissent les yeux rouges et gonflés. Les petits poils autour de l’orbite de leurs yeux peuvent aussi se clairsemer et cela peut concerner un seul œil ou les deux.

Écoulement oculaire du chien

L’exposition accrue à l’extérieur encore une fois, peut également être responsable d’allergies environnementales. Dans certains cas, un écoulement oculaire peut s’accompagner de rougeurs et parfois même prendre la forme d’une manifestation mucoïde ressemblant à du pus. Celui-ci peut être de couleur jaune ou verte.

Frottement du visage chez le chien

Un autre signe d’une affection allergique qui devrait vous interpeller, est le besoin très apparent du chien de se soulager d’une démangeaison. Si vous le voyez se frotter le visage ou le corps entier contre des oreillers ou des surfaces comme les canapés ou le tapis, c’est qu’il tente d’assouvir une nécessité impérieuse de se débarrasser de ses démangeaisons.

La perte des poils du chien

Ce signe est l’un de ceux qui montrent que l’allergie a avancé ou qu’elle a persisté. Si la situation s’aggrave au fur et à mesure que le chien continue de se gratter et qu’il subit éventuellement une inflammation de la peau, cela finit par entraîner un traumatisme des follicules pileux. C’est ce qui pourrait généralement conduire à une perte de poils.

Présence de rougeurs au niveau des oreilles du chien

L’inflammation des oreilles chez les chiens peut aussi être causée par l’allergie au pollen, dont la répercussion peut se traduire par une rougeur et une irritation de ces dernières. Le risque d’infection est alors élevé.

Par conséquent, les oreilles peuvent dégager une mauvaise odeur chez certains chiens alors que chez d’autres, les retombées de l’allergie peuvent être exprimées par un léger inconfort. À la place, ces chiens peuvent avoir tendance à secouer légèrement leur tête. D’ailleurs, ils peuvent même refuser que vous leur caressez la tête.

chien secoue la tete

Chien qui secoue la tête – Source : spm

Les éternuements chez le chien

L’allergie au pollen peut aussi entraîner des éternuements plus fréquents qu’à l’accoutumée du canidé. Cela peut être observé lors de ses activités à l’extérieur ou à l’intérieur.

Prenez le temps d’observer votre chien pour détecter d’éventuels comportements anormaux. Leur bien-être est une priorité et relève de votre responsabilité.

Lire aussi Pourquoi les chiens lèchent-ils leurs maîtres ?

Contenus sponsorisés