Recette : Le thé à l’origan pour guérir la toux, la sinusite, les infections, calmer l’asthme, la bronchite, soulager les rhumatisme et plus encore !

Recette : Le thé à l’origan pour guérir la toux, la sinusite, les infections, calmer l’asthme, la bronchite, soulager les rhumatisme et plus encore !


Le thé à l’origan pour guérir la toux

Qu’il soit frais ou séché, l'origan est une herbe culinaire et médicinale très utilisée depuis l'Antiquité en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. Mais que savons-nous réellement de cette plante ?

L’origan, ou marjolaine sauvage, est une plante vivace appartenant à la famille des Lamiacées. Les substances chimiques derrière son odeur unique et agréable sont le thymol, le pinène, le limonène, le carvacrol, l’ocimène et le caryophyllène.

Valeurs nutritionnelles

Les vitamines A, C, E et K, les fibres, le calcium, la niacine, le manganèse, le folate, le magnésium, le fer et la lutéine, la zéaxanthine et la cryptoxanthine sont tous contenus dans l’origan. 

Cette herbe méditerranéenne parfumée peut aider le corps à se détoxifier, il est donc bénéfique pour remédier à de nombreux maux.

L’origan possède l’une des cotes d’activité antioxydante les plus élevées, ce qui est excellent pour la neutralisation des radicaux libres. En effet, il contient plus de 42 fois la capacité antioxydante des pommes, grâce aux flavonoïdes qu’il contient et qui incluent la lutéine, la zéaxanthine et la cryptoxanthine.

L’origan séché contient une multitude de composants, dont environ 3% d’huile essentielle. Les autres composants sont le bornéol, l’acide rosmarinique, les triterpénoïdes, qui sont l’acide ursolique et l’acide oléanolique.

Comment utiliser l’origan pour des avantages médicaux ?

L’origan peut être utilisé de nombreuses façons pour obtenir ses effets bénéfiques. Vous pouvez utiliser des feuilles d’origan fraîches ou séchées, sous forme d’huile essentielle, de thé ou sous forme de comprimés en tant que complément.

La façon la plus courante pour profiter des bienfaits de l’origan est d’en faire une infusion. Ce thé peut être fait avec de l’origan frais ou séché. Environ 1 à 2 cuillères à café, soit 5 à 10 grammes, doivent être trempées dans une tasse d’eau chaude pendant environ 5 minutes. Il est recommandé de prendre ce thé jusqu’à trois fois par jour.

Faites ce thé à l’origan quotidiennement pour soigner et soulager la toux, le rhume, la sinusite, les infections, l’asthme chronique, les rhumatismes, la bronchite, grâce au thymol, au carvacrol et à l’acide rosmarinique présents dans l’origan, ces derniers présentent des propriétés antifongiques, antibactériennes, et antivirales puissantes.

Selon des recherches examinées par le département d’oto-rhino-laryngologie du centre médical de l’Institut de technologie d’Israël, l’origan a des effets bénéfiques directs sur les voies respiratoires, le réflexe de la toux et le débit d’air dans les voies nasales.

Selon une autre étude menée par des chercheurs de l’Université de Bonn et de l’ETH Zurich, l’origan est le combattant ultime de l’inflammation grâce à son ingrédient actif, la béta-caryophylline (E-BCP). Les chercheurs ont fait des expériences sur des souris en leur administrant de l’E-BCP. Ils ont découvert que l’E-BCP avait aidé 7 souris sur 10 à se remettre d’une patte enflammée.

L’origan en cuisson : oxydation réduite de 71%

La saveur chaude et aromatique de l’origan convient à de nombreux aliments. Il peut être ajouté aux vinaigrettes, aux légumes ou aux œufs. En plus de cela, l’une des meilleures utilisations de l’origan en cuisine est de l’ajouter à la viande avant la cuisson, ce qui peut aider à réduire les composés toxiques créés lors de la cuisson.

Une étude réalisée par l’université de Californie à Los Angeles, a révélé que l’ajout d’un mélange d’épices riches en antioxydants comprenant de l’origan à la viande avant la cuisson réduisait de 71% le malondialdéhyde qui est un marqueur chimique de l’oxydation dans la viande et de 49% celui dans l’urine des participants. Les chercheurs ont utilisé un mélange de clous de girofle, cannelle origan, romarin, gingembre, poivre noir, paprika, et poudre d’ail.

Important :

  • Si vous êtes enceinte, il est conseillé de ne pas consommer de l’origan. 
  • Les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants, doivent faire attention aux aliments qui contiennent de la vitamine K comme l’origan et ne pas en abuser. Dans ce cas, cette plante devrait être utilisée comme assaisonnement seulement.
  • L’origan est également déconseillé aux personnes allergiques en raison de sa teneur en linalol, fortement allergène sur des terrains sensibles.

Loading...