Pourquoi les chaussures Louboutin ont-elles des semelles rouges ? La véritable signification de cette couleur

Qui ne s'est jamais demandé au moins une fois pourquoi certaines marques deviennent iconiques, qu'est-ce qui peut bien les différencier les unes des autres et quel serait donc le secret de leur succès? Il s'agit très probablement d'un équilibre entre l'imagination et la créativité ! C'est d'ailleurs ce qui se cache derrière les incontournables chaussures Louboutin : une parfaite combinaison d'élégance, de glamour, de sensualité et d'attitude. Et on ne peut citer cette griffe emblématique sans mettre en avant son fondateur, le designer français Christian Louboutin qui a révolutionné l'univers de la mode avec son talent de génie. Chausseur de stars et créateur de tendances, il est aujourd'hui à la tête d'un véritable empire. Mais à propos, comment a émergé l'idée avant-gardiste de la semelle rouge? Petit plongeon dans l'épopée fantastique de l'univers Louboutin.

Depuis son entrée dans la mode, la Maison française ne cesse de fasciner les fashionistas du monde entier. Son créateur a tout de suite fait sensation avec sa fameuse semelle rouge. Présente dans toute sa ligne d’escarpins et de chaussures, elle incarne une signature originale et exclusive. Le terme « Louboutin » fait automatiquement référence aux talons aiguilles sublimés par cette touche chatoyante et glamour. Nous allons lever le voile sur le mystère de cette iconique semelle rouge, symbole de l’identité de la marque, dont l’explication a été récemment révélée par le designer lui-même.

Pourquoi les chaussures Louboutin ont des semelles rouges ?

Porter des talons Louboutin

Porter des talons Louboutin – Source : spm

Très jeune, passionné de théâtre, Christian Louboutin est particulièrement intrigué par les souliers des comédiens et se met à en dessiner pour le plaisir. Un jour, sa sœur l’emmène visiter un musée et il est alors fasciné par la pancarte à l’entrée qui dévoile un escarpin barré de rouge (pour marquer l’interdiction des talons aiguilles en métal qui abîmaient le parquet à l’époque). Cette image l’obsède tellement qu’il se met à dessiner régulièrement des chaussures à talons hauts. Bien des années plus tard, le créateur s’intéresse de près à l’univers Pop Art du peintre américain Andy Warhol.

En 1992, le chausseur dessine un croquis d’escarpin surnommé « Pensée », dont le prototype s’inspire vivement de l’œuvre Flowers de Warhol. Il aime bien le modèle, mais il n’est pas totalement satisfait, il le trouve un peu fade. Il lui manque un petit supplément d’âme. Et, la semelle noire, qu’il trouve trop sombre, le dérange un peu. C’est là que le hasard fera bien les choses : il jette un coup d’œil à l’une de ses assistantes qui est en train de se vernir les ongles avec un beau rouge vif. Une idée lumineuse, et pour le moins insolite, lui traverse l’esprit. Il lui emprunte le vernis pour repeindre la semelle en rouge et lui donner plus de peps. Et, là c’est la révélation. En moins d’une minute, il vient de sceller son destin avec l’un des concepts les plus avant-gardistes de la fashionsphère.

« J’ai regardé et je me suis dit : le soulier est bien, mais le dessin est mieux (…). Il y avait cette grosse masse noire de la semelle qui n’existait pas sur mon dessin. Heureusement, la personne qui essayait les souliers dans l’usine était en train de se faire les ongles. Je lui ai piqué son vernis et j’ai peint les semelles. Tout à coup, ça a fait office de révélateur. Je me suis dit, voilà, ça ressemble à mon dessin ! », raconte le designer.

C’est désormais sa marque de fabrique. Reconnaissable entre mille, cette semelle rouge vive se retrouve alors dans toutes les chaussures Louboutin. Et les stars du monde entier se l’arrachent !

En 2014, le créateur se diversifie et lance un vernis à ongles au design singulier et atypique : le bouchon mesure autant de centimètres que le talon d’une chaussure Louboutin.

La petite histoire de la marque Louboutin : un début très humble…

Des talons Louboutin

Des talons Louboutin – Source : spm

L’histoire de cette marque est une véritable success-story, marquée par le courage, le talent et l’audace de son fondateur, un autodidacte qui a su conquérir la planète avec son idée de génie.

Né le 7 janvier 1963, Christian Louboutin est un créateur franco-égyptien qui a démarré sa carrière en freelance pour différentes maisons de couture, avant de créer sa propre marque en 1992. A tout juste 16 ans, l’un de ses premiers métiers est de coudre des paillettes sur les costumes du célèbre cabaret des Folies Bergères. Mais, c’est en 1976, lors d’une visite au Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie à Paris, que le jeune créateur deviendra passionnée par la chaussure, en particulier pour les talons aiguilles. D’une imagination débordante, d’une curiosité boulimique et d’un sens aigu de l’esthétique, hérité de son père adoptif qui avait le métier d’ébéniste, Christian s’est construit tout seul en partant de rien. A l’aube de la soixantaine, il est à la tête d’un empire de luxe qui incarne l’excellence à la française.

Aimant et respectant les femmes, il a voulu créer une chaussure ultra-féminine, à leur image, à la fois sensuelle, mystérieuse et audacieuse. Avec plus de 150 boutiques à travers le monde, l’univers Louboutin met à l’honneur aujourd’hui une très large gamme de chaussures de différentes couleurs, motifs et matières. La marque de luxe propose également des produits de maquillage et des parfums.

Christian Louboutin défend sa marque

Connu pour ses escarpins aux semelles rouges emblématiques, conçues pour mettre en valeur la silhouette féminine, Christian Louboutin est l’un des premiers noms qui vient à l’esprit lorsqu’on pense aux chaussures à talons hauts. Et pour cause, on les retrouve partout, aussi bien dans les red-carpet les plus prestigieux que dans les fashion-week à travers le globe, en passant par les magazines de mode les plus emblématiques.

Pendant des années, la semelle rouge a été un symbole exclusif de la marque, puisque Christian Louboutin a été le premier créateur à réinventer une partie de la chaussure. Porter une de ses paires est aujourd’hui encore un symbole de luxe et d’élégance.

Après plusieurs années de confrontation, la Cour de justice de l’Union européenne a finalement statué en faveur de l’entrepreneur : les chaussures Louboutin ont l’exclusivité mondiale de la semelle rouge. Autrement dit, dès que vous croiserez une semelle rouge,vous pourrez automatiquement l’associer au créateur français. Elle sera généralement accompagnée de talons vertigineux qui célèbrent le pouvoir féminin, tant admiré par le créateur français.

Christian Louboutin est désormais une légende dans le milieu de la mode. Il a collaboré avec les plus grands, se réinvente continuellement et n’a pas fini de nous surprendre avec des créations toutes plus originales et sophistiquées.

Lire aussi Ce sont les chaussures que tout le monde portera cet été : elles subliment chaque tenue

Contenus sponsorisés