Oui, la perte du goût et de l’odorat sont des symptômes du nouveau coronavirus ainsi que 14 autres symptômes

Depuis quelques mois déjà, le nouveau coronavirus bouleverse la planète entière. L’épidémie qui a vu le jour en Chine a déjà causé la mort de plus de 165 000 personnes dans le monde. Pour l’heure, les scientifiques sont toujours mobilisés dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. Parallèlement, les gouvernements tentent d’endiguer l’épidémie en mettant en œuvre des mesures drastiques. Néanmoins, il revient à tout un chacun de repérer la maladie de façon précoce pour se protéger et protéger son entourage. De ce fait, il convient de connaître les symptômes relatifs à l’infection virale, dont la perte de goût et de l’odorat, comme l’explique Ouest France

C’est à Hubei en Chine que le nouveau coronavirus est apparu en décembre 2019. Depuis, le virus a été dénommé Sars-CoV-2, en référence aux similarités qu’il présente avec le Sars-CoV responsable de l’épidémie du Sars en 2002-2003. Dès lors, ce nouvel agent pathogène a donné lieu à une infection parfois mortelle qui se propage à travers le globe. Actuellement, plusieurs pays du monde font face à une surcharge des hôpitaux, en raison du nombre de malades souffrant de cette maladie. Les professionnels de santé, qui se battent chaque jour pour sauver des vies, font face à un quotidien rythmé par le stress. A rappeler que certains porteurs du virus ne présentent pas de formes graves et peuvent ne pas être dépistés. Ainsi, il est nécessaire de mieux s’informer sur cette maladie et d’en connaître tous les symptômes pour prendre les mesures adéquates et protéger son entourage.

14 symptômes du Covid-19

De nombreux scientifiques se sont penchés sur les caractéristiques du Sars-CoV-2 et la maladie qui en résultait. Contrairement au virus grippal, le nouveau coronavirus s’installe progressivement dans l’organisme, donnant lieu à des symptômes spécifiques. Selon une étude menée par l’Organisation Mondiale de la Santé et relayée par BFM TV, les patients infectées par le Sars-Cov-2 présentent certains signes cliniques à repérer. Parmi 55 924 patients, 87,9% avaient de la fièvre, 67,7% subissaient une toux sèche et 38,1% ressentaient de la fatigue. Ce sont là les trois symptômes les plus fréquents de la maladie. D’autres signes cliniques ont été observés : l’essoufflement (18,6%), les maux de gorge (13,9%), les maux de tête (13,6%), les douleurs musculaires ou articulaires (14,8%) ainsi que les frissons (11,4%). Dans des cas plus rares, les patients peuvent souffrir de congestion nasale, de nausées, de vomissements, de diarrhée, de crachats de sang ou encore d’une irritation de l’œil (conjonctivite). Enfin, un symptôme particulier de la maladie infectieuse a récemment été découvert : la perte du goût et de l’odorat.

La perte du goût et de l’odorat : des symptômes du Covid-19

Outre les 14 symptômes précités, il existe un signe particulier de l’infection causée par le coronavirus : la perte du goût et de l’odorat. La perte de l’odorat, décrite par le Dr Alain Corré, médecin ORL à la Fondation Rothschild à Paris, porte le nom médical d’anosmie. Elle peut être accompagnée d’une perte de goût, appelé agueusie. Selon Philippe Rombaux, chef du service ORL aux Cliniques Universitaires St-Luc de Bruxelles, interrogé par Le Monde, “chez certains patients, la perte de l’odorat et du goût est survenue avant l’apparition des autres signes, donc dans une phase pré-clinique, avant qu’ils ne soient déclarés positifs pour le coronavirus”. Ainsi, la société française des ORL a lancé une alerte pour avertir les médecins sur ce nouveau symptôme. “Plusieurs ORL est infectiologues français ont récemment constaté l’apparition d’anosmies brutales, souvent associées à une agueusie mais sans obstructions nasale, chez des patients suspects ou confirmés Covid-19”, peut-on lire. En se basant sur les déclarations de plusieurs médecins ORL et sur des études, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a mis en exergue ce symptôme spécifique au coronavirus. “Nous sommes très attentifs aux remontées du terrain. Ainsi le conseil national professionnel des ORL nous a signalé la recrudescence d’anosmie”, a indiqué Jérôme Salomon le vendredi 20 mars. “Il s’agit d’une disparition brutale de l’odorat sans obstruction nasale et qui peut survenir de façon isolée”, a-t-il précisé. Les médecins ont également indiqué que ce symptôme concernait principalement les patients jeunes, entre 23 et 45 ans, qui ne présentait pas une forme grave de la maladie.

Que faire en cas d’anosmie ou d’agueusie ?

Si vous constatez une perte de l’odorat ou du goût, vous devez éviter à tout prix l’automédication. “Il faut appeler son médecin traitant et éviter toute automédication sans avis spécialisé, a rappelé le directeur général de la santé.

La société des ORL a également rappelé sur son site que les personnes qui présentaient ces symptômes devaient rester confinées chez elles et surveiller l’apparition d’autre signes relatifs à la maladie. En outre, il est déconseillé d’avoir recours à des corticoïdes ou encore à des lavages du nez en raison du risque de “dissémination virale le long des voies aériennes”. D’autant plus que les études montrent que les cas d’anosmies liés au Covid-19 sont souvent bénins.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close