Ne laissez pas le ventilateur allumé toute la nuit : vous n’avez pas idée des risques que vous encourez

Les températures qui grimpent pendant l’été peuvent être gênantes, surtout la nuit. Afin de supporter la chaleur, certaines personnes ont le réflexe d’utiliser le ventilateur. Bien que cette solution soit pratique, elle n’est pas sans risques pour la santé. Découvrez alors ce qui peut arriver lorsque vous laissez le ventilateur allumé toute la nuit.

Tout le monde n’a pas forcément la chance d’avoir un climatiseur à la maison. Acheter un ventilateur s’avère être la meilleure solution pour profiter des nuits paisibles d’été. Cependant, l’usage de cet appareil abordable et pratique, doit être soumis à certaines conditions.

Quels sont les risques liés à l’utilisation du ventilateur la nuit ?

Il est souvent difficile de rafraîchir la maison en été, surtout en période de canicule. Le ventilateur est alors le plus souvent utilisé la nuit pour combattre les effets de la chaleur. Selon le Dr. Mark Reddick, spécialiste des questions liées au sommeil, cette pratique n’est pas recommandée.

– Le ventilateur provoque un assèchement de la peau et des yeux

peau sèche irritée

Peau sèche et irritée – Source : spm

Bien que l’utilisation du ventilateur soit agréable la nuit, cela pourrait causer un assèchement de la peau et des yeux. En effet, l’air qui entre en contact avec l’épiderme peut augmenter le risque de déshydratation. Aussi, une irritation ou une sécheresse oculaire peut être constatée chez certaines personnes.

– Le ventilateur entraîne des douleurs musculaires

L’utilisation prolongée du ventilateur peut provoquer également des crampes musculaires. En effet, l’air qui est souvent dirigé vers le corps peut contracter les muscles, ce qui entraîne souvent des raideurs musculaires. Ainsi, le ventilateur peut causer un torticolis au réveil s’il souffle trop longtemps sur votre cou.

– Le ventilateur aggrave certains problèmes respiratoires

nez qui coule

Personne qui a le nez qui coule – Source : spm

En brassant l’air de façon continue, le ventilateur peut impacter également votre sinus. Comme l’explique l’expert, l’air qui circule dans la pièce fait pénétrer la poussière ou le pollen dans les sinus. Les personnes souffrant d’allergie ou d’asthme pourraient voir leur cas s’aggraver et subir des problèmes de santé. De même qu’un mélange de polluants issus de la peinture des murs, d’aérosol ainsi que de squames d’animaux peuvent également provoquer des gênes respiratoires.

Quelques précautions à prendre en utilisant le ventilateur chez vous

Bien qu’il soit utile en période de forte chaleur, le ventilateur doit être utilisé avec précaution la nuit et ce, pour les raisons précitées. Ces quelques gestes vous aideront à limiter ses effets indésirables.

– Ouvrez les fenêtres de votre chambre avant d’allumer le ventilateur

Aérer la maison est le premier réflexe à adopter lorsque vous n’avez pas de climatiseur chez vous. Il est conseillé de le faire au quotidien pendant une quinzaine de minutes. Lorsque vous utilisez un ventilateur, évitez de le mettre en marche avant d’avoir bien aéré votre chambre. En procédant ainsi, vous limitez les risques d’amplifier les allergies.

– Éloignez le ventilateur de votre corps

ventilateur près du corps

Ventilateur près du corps – Source : spm

En rentrant d’une longue journée de travail, vous pouvez être tenté de placer le ventilateur tout près de votre visage ou de votre corps. Cependant, lorsque vous le positionnez à proximité de vous la nuit, cela peut provoquer l’un des effets précités. Vous risquez même d’attraper froid et vous réveiller avec une migraine. Orientez plutôt le ventilateur vers les pieds et éloignez-le du visage et du corps comme le suggère Sylvie Royant-Parola, médecin à Paris et spécialiste du sommeil pour le site Ouest France.

– Boire beaucoup d’eau avec un ventilateur allumé

Comme indiqué précédemment, le ventilateur peut causer un assèchement des yeux et de la peau. Pour éviter les risques de déshydratation pendant la nuit, il est conseillé d’hydrater le corps régulièrement pendant la journée et de poser éventuellement un verre d’eau à proximité du lit pour boire si vous vous réveillez la nuit.

Par ailleurs et comme le conseille le Dr Mark Reddick, pour les personnes incapables de se passer du ventilateur durant la nuit, il est préférable de se munir d’un ventilateur équipé d’une minuterie. Avec ce type d’appareil, il est possible de bénéficier d’une bonne nuit de sommeil sans subir les dégâts que le ventilateur pourrait causer.

Vous l’aurez compris, l’utilisation prolongée du ventilateur est déconseillée surtout s’il reste allumé toute la nuit. Cependant, il peut vous être d’une grande utilité à condition d’adopter certains gestes indispensables au quotidien.

Lire aussi Ventilateur : Comment le transformer en climatiseur sans dépenser 1 euro ?

Contenus sponsorisés