Message à tous les grands parents : Nous vous disons MERCI, nous n’y serions jamais arrivés sans vous

Message à tous les grands parents : Nous vous disons MERCI, nous n’y serions jamais arrivés sans vous


les grands parents

Les grands-parents ont toujours eu un rôle prépondérant au sein de la famille et notamment dans l’épanouissement des petits-enfants. Leur présence réconforte et leur solidarité rassure. Ils sont une bénédiction pour de nombreux parents car ils peuvent être disponibles dans toutes les épreuves de la vie pour leur apporter aide et soutien.

L’Union Francophone des Associations de Parents de l’Enseignement Catholique (UFAPEC), a présenté une analyse de France Baie sur la solidarité familiale. Elle estime que cette solidarité s’exerce à travers des générations entre grands-parents, parents et enfants et permet d’unir les liens familiaux.
Certains grands-parents peuvent ne pas être disponibles pour des raisons de santé, d’éloignement, d’un manque de temps s’ils sont toujours actifs ou tout simplement à cause d’un manque d’intérêt. Cependant, nous aimerions dire un grand MERCI à tous  les grands-parents aimants.

Merci pour votre présence

Vous êtes le pivot et le noyau de la famille. Vous êtes toujours présents pour vos petits-enfants en cas de besoin et vous faites de votre mieux selon votre capacité ; vous donnez le sentiment à chacun de nos enfants la sensation d’être unique ; vous restez attentifs à leurs besoins et à leurs petits plaisirs quotidiens.

Merci de garder nos enfants pendant que nous travaillons

Vous soulagez notre charge de travail et vous aidez nos enfants même pour leurs devoirs scolaires. Vous les soutenez et les aidez à surmonter les épreuves difficiles. Vous nous rassurez et nous ne sommes plus inquiets puisque nos enfants sont entre de bonnes mains fiables et dévouées. Nous savons que vous aurez le contrôle. Merci pour les couches changées, pour les biberons donnés et pour la toilette effectuée. Merci pour la berceuse chantée pour les faire dormir. Merci pour tous les soins prodigués à nos enfants lorsque nous sommes absents. 

Merci de la tendresse que vous accordez à nos enfants

Votre affection pour nos enfants est importante ; elle est une source d’apaisement et de sérénité pour eux. Vous êtes là pour choyer nos enfants avec des cadeaux petits, certes, mais grands aux yeux de nos bambins. Vous rassurez nos enfants sur leur intelligence, leur apparence et leur créativité. Vous êtes drôles, dévoués, patients et compatissants. Merci pour vos gâteries, pour les jeux auxquels vous participez avec nos enfants même si vos os en souffrent. Merci à la grand-maman d’initier nos enfants aux cours de cuisine.

Merci de votre diplomatie

Vous êtes là quand notre enfant devient adolescent, s’éloigne un peu de nous et se rapproche un peu plus de vous. Vous êtes là pour l’aider à retrouver son identité par ce que nous sommes dépassés. Vous êtes présents pour nous soutenir lorsque nous sommes en conflit avec cet adolescent « mal dans ses baskets» qui n’a aucune envie de faire des compromis avec ses propres parents.

Merci de leur transmettre les valeurs de la famille

Vous êtes les transmetteurs de la mémoire, des principes et des valeurs de la famille. Vous êtes les conteurs de l’histoire de toute notre génération à laquelle nos enfants vont s’identifier pour se construire. 

Merci de respecter nos choix

Vous nous aidez, vous nous soutenez et vous respectez nos choix éducatifs qu’ils soient familiaux ou scolaires. Vous permettez ainsi à nos enfants de devenir adultes, épanouis, dotés d’un esprit de famille et d’ancrage collectif.

Nous comprenons en même temps que vous ne puissiez pas être là tout le temps ;  des fois vous êtes fatigués, des fois vous êtes loin ou vous n’êtes pas disponibles mais nous ne saurons jamais comment vous remercier. Aucun cadeau ne sera à la hauteur de vos efforts. Nous nous sentons parfois tristes et coupables parce que nous profitons de votre générosité, de votre compassion et  de votre stabilité. 

Tout ce que nous pouvons faire aujourd’hui, c’est vous témoigner notre reconnaissance et vous dire haut et fort que nous vous aimons, nous vous apprécions, et nous ne vous remercierons jamais assez. Nous comprenons aujourd’hui que votre tâche de parents lorsque nous sommes nés, n’était pas de tout repos. Nous vous demandons pardon ! Vous êtes nos anges descendus du ciel. Merci ! 


Loading...