Votre lit est rempli d’insectes nuisibles aux poumons : voici comment les tuer rapidement, facilement et naturellement !

Votre lit est rempli d’insectes nuisibles aux poumons : voici comment les tuer rapidement, facilement et naturellement !


Votre lit est rempli d’insectes nuisibles aux poumons

Les personnes allergiques à la poussière sont familières avec les éternuements, surtout au réveil ! D’autres symptômes souvent désagréables s’ajoutent à la liste… Cette allergie est généralement causée par des insectes invisibles à l’œil nu qui se développent dans les lits et les meubles rembourrés. Ces insectes sont multiples mais il en existe certains qui sont l’un des allergènes les plus courants : les acariens ! Voici donc comment se débarrasser rapidement et facilement de ces petites bêtes !

Partout dans le monde, les acariens sont responsables d’environ 45% des allergies. En Europe par exemple l’allergie aux acariens est l’allergie respiratoire numéro 1. Ils ne sont pas visibles à l’œil nu mais sont partout et dans presque toutes les maisons, ces petites bêtes connaissent un pic de prolifération entre juillet et septembre, mais la concentration d’allergènes intervient deux mois plus tard. Il est donc important de mettre en œuvre une stratégie de lutte pour ne pas se laisser déborder par ces hôtes embarrassants.

L’allergie à la poussière ?

Les acariens sont des organismes microscopiques qui se nourrissent de la poussière domestique et de l’humidité de l’air. Ils sont l’un des allergènes intérieurs les plus courants et les symptômes peuvent être présents toute l’année. En plus de la rhinite allergique, l’allergie aux acariens peut également déclencher de l’asthme et des poussées d’eczéma. Les personnes allergiques aux acariens souffrent le plus souvent d’allergies dans les intérieurs, leurs symptômes s’aggravent souvent pendant ou immédiatement après le balayage, le dépoussiérage ou l’utilisation de l’aspirateur. Le processus de nettoyage peut remuer les particules de poussière, ce qui facilite leur inhalation.

Les symptômes d’allergie à la poussière ?

  • L’éternuement
  • Le nez qui coule ou bouché
  • Les yeux rouges, irrités ou larmoyants
  • La respiration sifflante, toux, oppression thoracique et essoufflement
  • Les démangeaisons.

Les acariens ne sont pas les seuls qui causent des allergies, il existe également les blattes, les moules, le pollen et les poils. 

Les lieux préférés des acariens

Les acariens se développent et se propagent dans des nids accueillants et chauds. On les trouve partout où vivent les humains car ils se nourrissent principalement de peaux mortes. Des colonies invisibles de plusieurs millions d’acariens prolifèrent dans les tapis, les matelas et autres meubles rembourrés. Ils se développent particulièrement bien dans les environnements humides (60 à 80 %) et à une température assez élevée et stable (26 à 32 °C).

Comment débarrasser votre lit des acariens ?

Selon Dr Stephen Pretlove de la Kingston University School of Architecture, faire son lit juste après le réveil permet la prolifération des acariens, il propose de laisser le lit non fait afin d’exposer les draps à l’air et à la lumière. 

Les scientifiques estiment qu’il pourrait y avoir jusqu’ à 1,5 million d’acariens qui vivent dans le lit, qui se nourrissent des débris de peau, de morceaux de cheveux, de poils et d’ongles qu’une personne peut perdre pendant le sommeil. Quand on dort, on peut transpirer et dégager jusqu’à un litre de sueur par nuit, chose qui crée également un terrain de reproduction propice pour les acariens.

Carolyn Forte, directrice du laboratoire de nettoyage du Good Housekeeping Institute, pense que le fait de laisser le lit non fait pourrait ne pas faire beaucoup de différence. Mais elle affirme qu’il serait sage de laisser son lit non fait pendant un certain temps au cours de la matinée pour que les draps aient le temps de sécher. Cette opération va permettre d’enlever l’humidité des draps et du matelas afin que les acariens se déshydratent et finissent par mourir.

D’autres astuces et conseils pour détruire les acariens 

  • Laver régulièrement les draps et les taies d’oreiller à température élevée correspondant à 60 degrés toutes les deux semaines. 
  • Aspirer le lit et les surfaces deux à trois fois par semaine pendant en moyenne 30 minutes. Ceci permettra d’éliminer 20% d’allergènes d’acariens. 
  • Aérer les chambres quotidiennement, en hiver comme en été environ 30 à 60 minutes chaque jour.
  • En hiver, la température des chambres doit se situer à 18 ou 19 degrés maximum avec une humidité de 50 à 60%.
  • Les peluches doivent être enveloppées dans un sac plastique et mis une nuit par mois dans le congélateur afin de tuer les acariens qui s’y trouvent.
  • Les radiateurs électriques soufflants doivent être enlevés car ils ne font que renvoyer les acariens dans l’air.

La présence d’acariens ne signifie pas forcément un mauvais entretien de l’habitation, il s’agit tout simplement de quelques habitudes naturelles à adopter au quotidien et d’autres à éviter.