x

Lisez ceci avant de vous étirer la prochaine fois (pour soulager les douleurs au dos et la sciatique)

C’est bien connu, la pratique d’étirements musculaires a de nombreux bienfaits sur la santé des articulations et améliore la souplesse en général. Néanmoins, il existe de nombreux mythes construits autour des étirements qui sont totalement infondés ! Et dans certains cas, s’étirer peut provoquer douleurs et blessures. Voici 10 idées reçues sur les étirements.

Idée reçue n°1 : les étirements préparent votre corps à l’exercice physique

La plupart des gens croient à ce mythe sur le sport, fondé sur la pratique d’étirements musculaires avant une séance de running ou de musculation pour bien préparer son corps à l’effort. Il faut savoir que les étirements avant une séance d’entraînement sont inutiles et peuvent même vous faire mal ! En effet, de nombreuses études ont démontré que les étirements avant une course réduisent la performance et peuvent même vous exposer à certaines blessures. Au lieu de vous étirer, effectuez plutôt des mouvements d’échauffement dynamiques pour préparer vos muscles à l’effort.

Idée reçue n°2 : les étirements sont néfastes

Il ne s’agit pas de boycotter complètement les étirements ! Ce n’est pas parce qu’une pratique n’est pas forcément bonne et adaptée à une activité ciblée qu’elle est foncièrement mauvaise. Après une séance d’entraînement, s’étirer est bénéfique pour les muscles et les articulations, cela permet de refroidir les muscles et d’améliorer la souplesse. Après une séance d’entraînement, au lieu de filer sous la douche, prenez 5 à 10 minutes pour faire des étirements statiques.

Idée reçue n°3 : les étirements permettent de prévenir les blessures

Les étirements ne peuvent pas vous protéger de blessures éventuelles car beaucoup de paramètres entrent en compte pour qu’une blessure se produise : mouvements inappropriés, mauvaise technique/posture, déséquilibres musculaires, et parfois une blessure est due au facteur « malchance », tout simplement. Même si les étirements après un exercice peuvent contribuer d’une certaine manière à mieux vous protéger des blessures, ils ne permettent pas de vous prémunir totalement.

Idée reçue n°4 : les étirements empêchent les douleurs musculaires

Certains mythes ont la vie dure ! En effet, en 2011, une revue a publié un certain nombre d’études qui avaient été réalisées sur ce thème. Celles-ci convergeaient vers le postulat que les étirements « ne présentaient pas une réduction des signes cliniques dans l’apparition de douleurs musculaires chez les adultes en bonne santé ». Mais, dans une autre étude publiée en 2012, certains experts sont arrivés à la conclusion que l’étirement « réduisait probablement le risque de certaines blessures, et réduisait aussi le risque de douleurs désagréables ».

Quelles conclusions retenir de ces études ? L’étirement ne peut pas éliminer la douleur musculaire, mais les étirements peuvent néanmoins aider à réduire certaines douleurs…

Idée reçue n°5 : les gens souples n’ont pas besoin de s’étirer

Quel que soit votre niveau de souplesse, vous ne devez pas vous fier à l’idée reçue que les gens naturellement souples n’ont pas besoin d’étirements. En effet, beaucoup de personnes perdent leur souplesse quand ils vieillissent, tout simplement parce qu’ils ont une activité physique restreinte ou qu’ils limitent leurs mouvements. Essayez de prendre le temps de vous étirer pour garder votre souplesse au fil des années.

Idée reçue n°6 : il faut s’étirer jusqu’à la douleur

Malheureusement, beaucoup de gens continuent de penser qu’il faut s’étirer jusqu’à ressentir de la douleur et avoir mal ! L’étirement n’est pas synonyme d’agression pour le corps. Plus vous forcez, plus vous augmentez le risque de vous blesser.

Idée reçue n°7 : l’étirement est toujours bon pour la santé

Avec le stretching, on a toujours tendance à penser qu’en faire trop c’est toujours mieux, quel que soit le moment. Ce mythe est encore faux. Vous devez être vigilant lorsque vous pratiquez des étirements musculaires car vous sollicitez des muscles sans échauffement préalable. Le fait d’étirer un muscle froid peut même être dangereux.

Idée reçue n°8 : il faut s’étirer uniquement en cas de raideur musculaire

Le fait de vous étirer quand vous ressentez une certaine raideur musculaire n’est pas forcément une mauvaise chose (vous devez seulement vous rappeler que vous devez vous échauffer avant). Toutefois, si vous considérez que l’étirement est un exercice fait pour « réparer » un muscle douloureux, vous passez à côté d’un certain nombre d’avantages liés à l’étirement. Tout étirement sera plus efficace s’il est pratiqué régulièrement, avec un échauffement préalable. Rappelez-vous ce proverbe : « mieux vaut prévenir que guérir ».

Idée reçue n°9 : faire de longs étirements avant une longue course

Beaucoup pensent qu’un petit « supplément » d’étirements avant une course permet de mieux préparer le corps à l’effort… Il s’agit encore d’une idée fausse car vous faites plus de mal à votre corps que de bien. Pratiquez vos séances d’entraînement normalement, avec quelques échauffements avant de démarrer pour préparer vos articulations. Ce n’est qu’après l’entraînement que vous devez faire des étirements statiques.

Idée reçue n°10 : il faut toujours étirer un muscle qui fait mal

Souvent, les gens qui font du sport ont tendance à vouloir étirer la partie du corps douloureuse pour la soulager. Mais ce n’est pas toujours une bonne idée ! En général, tous les muscles du corps sont connectés entre eux mais parfois, l’origine de la tension vient d’un muscle « contradictoire » qui n’est donc pas connecté avec les autres. Si vous n’arrivez pas à étirer correctement la zone musculaire « tendue », essayez plutôt de travailler les autres muscles qui l’entourent pour vous soulager.

Contenus sponsorisés
Loading...