L'homme de 256 ans brise le silence avant sa mort et révèle des secrets choquants au monde

L’homme de 256 ans brise le silence avant sa mort et révèle des secrets choquants au monde


L'homme de 256 ans brise le silence avant sa mort et révèle des secrets choquants au monde

La chine abrite plus de 130 millions de personnes de plus de 60 ans. Au cours des 15 prochaines années, la Chine aura plus de 350 millions de séniors, soit un quart de sa population. Les chinois sont connus par leur longévité et leur espérance de vie élevée. Le chinois Li Ching Yuen, mort à l'âge de 256 ans en est le meilleur exemple. Découvrez à travers cet article son histoire et ses secrets de longévité.

Durant ces deux dernières décennies, l’espérance de vie en Chine  a considérablement augmenté. Shanghai, la ville la plus peuplée de chine et l’une des grandes mégapoles du monde, se place en tête du classement avec l’espérance de vie la plus élevée de Chine : 80 ans chez les hommes et 85 ans chez les femmes, soit les mêmes chiffres que ceux enregistrés en France.

Li Ching Yuen, l’homme de 256 ans révèle ses secrets de longévité

Oui ce n’est pas un mythe ou une histoire fictive, cet homme a bel et bien vécu 256 ans et il était médecin, pharmacien et herboriste en médecine chinoise traditionnelle. Selon un article du New York Times paru en 1930, le professeur Wu Chung-chieh de l’université de Chengdu, a découvert des manuscrits du gouvernement impérial chinois daté de 1827 qui félicitent Li Ching Yuen pour son 150ème anniversaire et d’autres documents attestent qu’il a aussi été félicité pour son 200ème anniversaire en 1877. Un correspondant du New York Times a également affirmé en 1928,  que plusieurs personnes originaires du quartier de Li Ching Yuen ont déclaré que leurs arrières grands-parents connaissaient Li Ching quand ils étaient encore petits, alors qu’il était déjà un adulte à cette époque.

Cet homme avait commencé sa carrière d’herboriste à l’âge de 10 ans, où il a rassemblé des herbes des chaînes de montagnes et a découvert leur puissance en matière de longévité. Pendant près de 40 ans, il a utilisé et survécu grâce à un régime d’herbes telles que le Ling Zhi, les baies de goji, le ginseng sauvage, le He Shoo wu et le Gotu Kola ainsi que le vin de riz. À l’âge de 71 ans, Li Ching Yuen rejoint les armées chinoises en tant que professeur d’arts martiaux. De son vivant, Li s’est marié 23 fois et il a plus de 200 enfants. 

D’après les récits reconnus et racontés dans sa province, Li Ching Yuen savait lire et écrire quand il était encore un enfant en bas âge. À l’occasion de son dixième anniversaire, Li a voyagé en Kansu, Chansi, au Tibet, à Annam, dans l’empire du Siam et la Mandchourie pour la recherche, découverte et récolte des herbes. Durant ses cent premières années, il a poursuivi ses recherches et ses études pour passer ensuite à la vente des herbes. Li Ching Yuen vendait du Ling Zhi, des baies de goji,  du ginseng sauvage, du He Shoo wu et du Gotu Kola ainsi que d’autres herbes chinoises.

Il n’était pas le seul !

D’après l’un de ses disciples, Li Ching Yuen avait appris les exercices Qigong des mains d’un vieux de plus de 500 ans. Cet homme lui a recommandé un régime alimentaire très varié et riche qui l’aiderait à prolonger son espérance de vie. 

Il est intéressant de noter que dans la plupart des pays du monde, nous ralentissons et nous combattons le vieillissement avec des dispositifs, des médicaments et des appareils technologiques qui peuvent avoir des effets très néfastes sur notre santé.

Son secret pour une longue vie

Rester calme, s’assoir comme une tortue, marcher comme un pigeon et dormir comme un chien, tels étaient les secrets et les conseils de Li Ching Yuen. Pour lui, le calme intérieur et la sérénité associés à des techniques de respiration étaient les secrets de longévité. De toute évidence, son régime alimentaire a également joué un rôle très important. 

Pourquoi c’est si difficile à croire?

Aujourd’hui, l’espérance de vie dans le monde occidental se situe entre 70 et 85 ans, donc évidemment l’idée qu’une personne ait vécu plus de 100 ans est très difficile à croire. Notre mode de vie, le stress, la pollution et l’alimentation y sont pour quelque chose. 

Nous ne devons pas oublier que ces personnes qui ont vécu très vieilles, ne mangeaient pas des aliments riches en sucre, en farine raffinée et en pesticides. Elles ne consommaient pas de viandes grasses, des déserts sucrés et des aliments génétiquement modifiés. Elles ne fumaient pas et ne buvaient pas. Ces personnes passaient leur temps libre dans la nature sous le soleil  à se relaxer et à pratiquer des techniques de respiration et de méditation afin d’améliorer leur santé physique et mentale. 

Pour améliorer et garder une bonne santé physique et mentale, pensez à une alimentation saine et à une activité physique régulière. Apprenez à gérer votre stress et profitez du moment présent.