Les symptômes de l’accident vasculaire cérébral chez les femmes que vous ne savez pas

Les symptômes de l’accident vasculaire cérébral chez les femmes que vous ne savez pas


Les symptômes de l’accident vasculaire cérébral chez les femmes que vous ne savez pas

Un accident vasculaire cérébral peut arriver à n'importe qui et à n'importe quel moment. Il est provoqué par un manque d’irrigation sanguine du cerveau. Par conséquent, les zones cérébrales manquent d’oxygène. Pour le déceler, il est important de connaître les symptômes qui montrent qu’une personne souffre d’un accident vasculaire cérébral.

Les statistiques montrent que les femmes âgées entre 17 et 40 ans sont plus sujettes à avoir un accident vasculaire cérébral que les hommes du même âge. En France, les AVC tuent plus de femmes que d’hommes, et c’est la première cause de mortalité chez les femmes devant le cancer du poumon. 

Bien qu’il existe de nombreux types d’AVC qui peuvent survenir selon le cas de chaque personne, les accidents vasculaires cérébraux peuvent être constitués de deux principaux types :

AVC ischémique

L’AVC ischémique est essentiellement celui où les tissus cérébraux sont endommagés en raison du manque d’apport sanguin vers les vaisseaux. Ce manque d’approvisionnement en sang pourrait également se produire en raison du rétrécissement des vaisseaux.

AVC hémorragique

Le deuxième type d’AVC est un accident vasculaire cérébral hémorragique qui peut se produire si les vaisseaux cérébraux se rompent à l’intérieur du cerveau. Cette rupture peut provoquer un gonflement et une pression incessante à l’intérieur du cerveau et peut entraîner d’autres problèmes dans le cerveau.

Symptômes d’AVC

Il y a certains symptômes qui sont vécus par les femmes qui ont un accident vasculaire cérébral soudain. Ces symptômes peuvent signifier que quelque chose se passe dans le cerveau et qu’il faut une intervention médicale le plus vite possible :

Déficience visuelle

Le premier des symptômes ressentis par une femme subissant un AVC est une déficience visuelle soudaine. La déficience visuelle qui est infligée en raison d’un AVC peut affecter l’un ou les deux yeux et les lobes optiques.

Maux de tête aigus

Les maux de tête aigus apparaissent soudainement et sont un gros symptôme d’accident vasculaire cérébral. Un mal de tête qui apparaît soudainement peut être le signe d’un accident vasculaire cérébral. Si le mal de tête est suivi de vomissements et de nausées, il y a lieu de s’inquiéter.

Douleur aiguë dans la poitrine

Un accident vasculaire cérébral qui survient sans avertissement peut également inclure une crise cardiaque. La crise cardiaque induit une douleur dans la poitrine et peut donner un sentiment de faiblesse. Elle peut même provoquer un AVC. Il est donc impératif d’appeler les secours de suite.

Troubles de la coordination

Une perte subite de coordination des mouvements des membres du corps indique des dommages dans la partie de votre cerveau qui est responsable du mouvement. Cela peut même s’avérer fatal parfois.

Fatigue soudaine

Si une femme active commence soudainement à se sentir fatiguée, alors il y a des risques que quelque chose se passe dans son cerveau. Si une femme éprouve des changements d’humeur, le refus de faire quoi que ce soit et de la somnolence sans raison alors ces symptômes peuvent être des signes d’un accident vasculaire cérébral.

Perte de conscience

C’est le plus évident parmi tous les signes d’un AVC. La brièveté des palpitations et une respiration difficile sont le signe que la personne souffre d’arythmie cardiaque  causée par le manque d’oxygène.

Douleur d’un côté du visage

La douleur d’un côté du cerveau peut également être considérée comme un symptôme de ce signe. Si une femme ressent de la douleur d’un côté du visage, elle souffre probablement de la menace d’un accident vasculaire cérébral. Cela devrait être pris en charge très rapidement pour éviter au maximum des séquelles graves.

Comment vérifier concrètement si une personne a eu un AVC ?

Puisque beaucoup de gens peuvent trouver que les symptômes cités ci-dessus peuvent s’appliquer à d’autres états de santé qu’un AVC, il est nécessaire de faire un test et de vérifier si une personne est en train de subir un accident vasculaire cérébral ou non. Voici les façons dont vous pouvez vérifier cela :

Sourire

Si vous sentez que qu’une personne vient d’avoir un accident vasculaire cérébral, dites-lui de sourire devant vous. Si elle a subi un accident vasculaire cérébral, son sourire sera asymétrique, ce qui signifie qu’un côté restera immobile.

Mains

Si une personne présente certains symptômes d’un AVC, demandez-lui de lever les deux mains et de les maintenir dans une position droite au-dessus de sa tête. S’il s’agit d’un accident vasculaire cérébral, alors une main tombera.

Discours

Le dernier test consiste à demander à la personne ayant subi un accident vasculaire cérébral de prononcer quelque chose comme une simple phrase ou un simple mot. Si la personne a un discours lent ou est incapable de répondre à votre question, elle vient alors de subir un AVC qui l’empêche de parler normalement.


Loading...