Les médicaments contre le cholestérol peuvent provoquer un diabète, alzheimer et le cancer. Voici une alternative naturelle

La statine est l’un des médicaments utilisés pour baisser le cholestérol, et statistiquement, il est consommé par 220 millions de patients à travers le monde. Mais ce médicament est également associé à de nombreux effets secondaires tels que fatigue chronique, anémie, dysfonctionnement hépatique, maladie de Parkinson, diabète, maladie d’Alzheimer, on le suspecte même de provoquer le cancer comme le rapporte nos confrères de Doctissimo dans un article.

Le cholestérol est une substance cireuse présente dans le sang et dans les cellules. Sa présence dans notre corps est indispensable pour le bon fonctionnement du cerveau et pour assurer également la production hormonale optimale. Le foie produit le plus de cholestérol dans votre corps mais le reste provient des aliments consommés au quotidien.

Il existe le bon et le mauvais cholestérol

Le cholestérol circule dans le sang grâce à des protéines appelées lipoprotéines. Deux types de lipoprotéines transportent le cholestérol dans tout le corps :

Les lipoprotéines de basse densité (LDL) constituent le mauvais type de cholestérol. Le cholestérol LDL peut s’accumuler dans vos artères et former des dépôts graisseux et cireux appelés plaques.

Les lipoprotéines de haute densité (HDL) constituent le bon type de cholestérol. Elles transportent l’excès de cholestérol de vos artères vers votre foie, ce qui le retire de votre corps.

Lorsque votre corps a trop de cholestérol LDL, il peut s’accumuler sur les parois de vos vaisseaux sanguins. Cette accumulation s’appelle «plaque». Au fur et à mesure que vos vaisseaux sanguins s’encrassent de cette matière, les parois internes des vaisseaux se rétrécissent. Ce rétrécissement bloque le flux sanguin vers et depuis votre cœur et d’autres organes. Lorsque le flux sanguin vers le cœur est bloqué, il peut provoquer une angine de poitrine ou une crise cardiaque.

Selon plusieurs recherches, un taux élevé de cholestérol dans le sang peut augmenter le risque de maladie cardiovasculaire.

Les statines : un danger pour la santé ?

Depuis plusieurs années, les statines, des médicaments utilisés dans la prévention des maladies cardiovasculaires, font l’objet d’une crise de confiance de la part des patients. Alors que 35 % de la population française souffre d’un taux de cholestérol élevé, les statines se sont révélés être un véritable « remède miracle », comme l’explique le Pr Jean Ferrières, cardiologue au CHU de Toulouse à nos confrères du Figaro.

Pourtant, les effets secondaires de ce traitement à succès se font vite ressentir : douleurs musculaires et articulaires, résistance à l’insuline, atteintes hépatiques, autant de conséquences qui mettent à mal l’efficacité de ce médicament.

Pourtant, pour les personnes présentant un taux anormalement élevé de cholestérol, les statines sont « indispensables », rappelle l’Académie de médecine dans un rapport intitulé Efficacité et effets indésirables des statines : évidences et polémiques. Une analyse qui a pour but de démêler le vrai du faux et de répondre aux critiques émises contre ces médicaments largement controversés, parfois, au sein même de la communauté médicale, indique le site allo docteur.

Pour les auteurs du rapport, cette défiance serait exacerbée par l’influence des médias de masse qui « en dépit de leur absence d’expertise avérée dans les champs concernés- se caractérisent généralement par des prises de positions radicales sur la plupart des questions de santé ».  S’appuyant sur des études internationales publiée en 2016 et 2017, ces derniers ont dénoncé une polémique exagérée. L’intérêt des statines, comparé à ses effets secondaires, devrait selon l’Académie de médecine être évalué au cas pour cas. Les auteurs du rapport indiquent également qu’un avis médical est essentiel avant l’interruption des statines, auquel cas, cela pourrait avoir des « effets désastreux ».

Comment prévenir naturellement le mauvais cholestérol ?

Une alimentation saine ainsi qu’une activité physique régulière peuvent réduire le taux de cholestérol naturellement, mais il existe également des aliments qui aident à réduire le mauvais cholestérol.

L’effet de l’ail sur les lipides sanguins a été étudié dans de nombreux essais et résumé dans des méta-analyses, avec des résultats contradictoires. La plus complète à ce jour, comprend 39 essais primaires sur l’effet des préparations à base d’ail sur le cholestérol total, le cholestérol des lipoprotéines de basse densité, le cholestérol des lipoprotéines de haute densité et les triglycérides. Les résultats suggèrent que grâce à ses effets hypolipémiants, l’ail est efficace pour réduire le cholestérol total et le cholestérol des lipoprotéines de basse densité chez les sujets présentant un taux de cholestérol total élevé, à condition que l’ail soit utilisé pendant plus de 2 mois.

Mises en garde

L’ail, est déconseillé aux femmes allaitantes car il risque de modifier le goût du lait maternel. Les femmes enceintes, les personnes atteintes de porphyrie ou celles qui prennent un traitement anticoagulant ou qui viennent de se faire opérer ne doivent pas non plus le consommer.

Nous rappelons que le cholestérol est une maladie dangereuse pour la santé. Tout remède naturel ne doit être consommé qu’à titre préventif. Un suivi médical étant indispensable et nécessaire si vous souffrez de cette affection.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close