Les femmes aux grosses fesses sont plus intelligentes et en meilleure santé d’après une étude

Les femmes aux grosses fesses sont plus intelligentes et en meilleure santé d’après une étude


Les femmes aux grosses fesses sont plus intelligentes et en meilleure santé

Les fesses sont une partie du corps féminin que les hommes apprécient très particulièrement, pour diverses raisons, dont certaines pouvant être expliquées de manière tout à fait scientifique. Mais il s’avère que l’importance de cette zone corporelle ne s’arrête pas là, puisque la prestigieuse université d’Oxford a pu effectuer une étude qui a démontré que des fesses féminines pulpeuses seraient synonymes d’intelligence et de bonne santé.

Les fessiers galbés, une préférence naturelle ou un effet de mode ? 

Tandis que beaucoup tendent à penser que les grosses fesses sont un standard de beauté qui a été sexualisé par les médias contemporains au cours des dernières années, il s’avère que le postérieur féminin est plus utile qu’on ne le pensait au départ, en raison des effets positifs qu’il a sur le corps d’une femme, ce qui dépasse de toute évidence l’aspect purement esthétique.

L’étude en question a analysé les données de plus de 16 000 femmes et a constaté que celles qui ont un plus de volume au niveau des fesses étaient non seulement plus résistantes aux maladies chroniques, mais aussi plus intelligentes que leurs homologues moins douées.

Apparemment, les femmes qui ont un derrière plus imposant ont des niveaux de cholestérol et de glucose plus bas, en plus de niveaux plus élevés d’acides gras Oméga-3. Mais ce n’est pas tout, ces femmes disposent d’une plus grande quantité d’une hormone appelée adiponectine et qui présente des propriétés anti-diabétiques et anti-inflammatoires. Et si vous y repensez deux minutes, vous vous rendrez aussitôt compte que la combinaison de tous ces éléments permet d’obtenir les conditions parfaites pour avoir un cœur en très bonne santé.

En prime de cela, les niveaux plus élevés d’Oméga-3 que vous pouvez trouver dans ces fessiers généreux aident à avoir un cerveau plus efficace et sain, sachant que la quantité de tissus adipeux qu’ils renferment signifie qu’ils piègent les graisses nocives, réduisant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. Il y a donc clairement beaucoup d’avantages à tirer du fait d’avoir un beau postérieur mesdames.

Plus d’intelligence, une meilleure santé mais aussi davantage de protection

Le Dr. Konstantinos Manolopoulos, chercheur principal, a déclaré : « L’idée que la distribution des graisses soit importante pour la santé est connue depuis longtemps, mais ce n’est que très récemment qu’on a su que la graisse des cuisses en plus d’une large circonférence de la hanche étaient elles-mêmes protectrices. »

C’est donc une bonne nouvelle pour toutes les « Beyoncés » et « Kim Kardashians » de ce monde, et une raison de plus pour les femmes de se permettre quelques petits péchés mignons, ce qui leur fera un peu plus de « nourriture du cerveau ».

Alors que la représentation commune de la beauté était auparavant celle des top modèles maigres et presque sans la moindre forme, cette tendance a l’air de s’inverser peu à peu ces derniers. Suite à cela, de nombreux régimes et exercices de développement du postérieur pour aider les femmes à accumuler de la masse au niveau des fesses ont vu le jour tout comme certains blogueurs et influenceurs qui prônent l’amour-propre et implorent les femmes d’embrasser leurs courbes et leurs corps.

Cependant, ne prenez pas cela au pied de la lettre. Une personne avec un déficit d’intelligence ne surmontera certainement pas ce problème du jour au lendemain rien qu’en ayant des fesses plus volumineuses, les choses ne fonctionnent malheureusement pas ainsi. Néanmoins, il s’agit toujours d’une bonne nouvelle pour les femmes aux fesses bien généreuses.


Loading...