Le cancer des testicules : quels sont les symptômes et les causes de cette maladie

Les testicules sont compris dans un sac de peau qui pend en externe à partir de la base du pénis. Ils sont entourés d’une membrane nommée « l’albuginée », et divisés par des lobules, lesquels renferment des tubes qui fabriquent les spermatozoïdes. Les testicules sont indispensables à la reproduction et jouent un rôle primordial dans le développement sexuel masculin. Toutefois, il arrive qu’un homme souffre de cancer dans ces organes. Bien que ce dernier soit moins courant que les autres types de tumeurs, les conséquences de cette maladie ne doivent pas être négligées. Quels sont ses symptômes et ses causes ? Mayoclinic nous éclaire à ce sujet.

En France, près de 2000 cancers du testicule sont diagnostiqués chaque année, touchant principalement les hommes de moins de 40 ans.  Mais avant de présenter les facteurs et les signes de ce cancer, il est important d’identifier les différents types de cancer des testicules.

Les types de cancer des testicules sont répertoriés en fonction du type de cellules dans lesquelles débute le cancer mais le plus courant est celui du testicule des cellules germinales. Ces dernières sont utilisées par le corps pour créer des spermatozoïdes. On en dénombre 2 sous-types :

  • Les séminomes qui représentent environ 45% des cancers des testicules
  • Les non-séminomes qui concernent le reste des cancers testiculaires.

Quels sont les symptômes du cancer testiculaire ?

Le cancer du testicule est plus fréquent chez les hommes âgés entre 15 à 35 ans mais peut survenir à tout âge. Il s’agit d’un type de cancer qui répond largement au traitement et peut se soigner, notamment lorsqu’il est diagnostiqué au premier stade. Il est donc important de déceler les signes avant-coureurs de cette maladie, comme suit :

  • Un gonflement d’un testicule
  • Une douleur dans un ou les deux testicules
  • Une sensation de pesanteur dans le scrotum
  • Une douleur dans l’abdomen
  • Une douleur au dos

Le diagnostic

Généralement, pour faire le bon diagnostic de cette tumeur, le médecin recommandera des analyses sanguines pour détecter la présence d’une anomalie, une échographie afin d’évaluer la taille de la tumeur ou une biopsie qui consiste en un prélèvement d’un échantillon de tissu afin de déterminer la présence ou l’absence de cancer.

Qu’elles en sont les causes ?

Ce cancer débute dans les cellules germinales mais les causes ne sont pas connues dans la majorité des cas. Toutefois les médecins estiment que les facteurs génétiques peuvent augmenter le risque. Par ailleurs, ce type de cancer pourrait se produire chez les personnes qui :

– Ont un testicule non descendu

– Ont des antécédents familiaux

– Sont de race blanche plutôt que noire ou asiatique

– Sont atteints de VIH

Le traitement nécessitera l’association de plusieurs éléments, à savoir :

– La chirurgie qui consistera à faire une ablation des deux testicules afin d’éviter la propagation de la tumeur

– La radiothérapie pour détruire la capacité des cellules tumorales de se reproduire

– La chimiothérapie administrée soit par voie orale ou par injection pour détruire les cellules cancéreuses

– Le traitement de cellules souches qui demeure plus dangereux puisque des doses plus élevées de chimiothérapie sont administrées.

Prévention du cancer testiculaire

A l’heure actuelle, il n’y a pas de moyens de prévention à proprement dit. Et pour cause, il n’existe pas de facteurs de risques connus, mis à part les antécédents familiaux et génétiques. Dans ces cas, il serait plus judicieux d’effectuer des tests ou un auto-examen régulier afin de détecter le cancer à un stade précoce.

Pour effectuer cet auto-examen, il faut :

– Se tenir droit devant un miroir et tenir le scrotum dans la paume des deux mains afin de détecter tout gonflement

– Evaluer la taille et le poids des testicules

– Palper les testicules afin de détecter un gonflement ou des grumeaux

– Faire cet examen une fois par mois

La prise de connaissance de tout changement au niveau des testicules et  le diagnostic précoce de ce type de cancer, peut faciliter la réussite du traitement et augmente considérablement les chances de survie.

Lire aussi À quoi ressemble un grain de beauté cancéreux ?

Contenus sponsorisés