L’ail est le remède le plus efficace contre la pneumonie, la toux, le rhume et les infections des oreilles

L’ail est l’ingrédient incontournable de la cuisine pour aromatiser la majorité des plats mais pas seulement. Il est également considéré comme un médicament et ce, depuis la nuit des temps. Il permet de prévenir, de soulager et même de guérir de nombreuses infections.

A l’instar de l’oignon, de l’échalote, de la ciboulette et du poireau, l’ail est utilisé pour apporter des bienfaits sur la santé. D’ailleurs, cru ou cuit, il a une multitude d’avantages pour l’organisme. Il a été utilisé à travers les âges à des fins médicales en agissant en tant qu’antibiotique pour certaines infections. D’ailleurs, Hippocrate, le père de la médecine, l’avait bien compris et prescrivait l’ail pour la prévention et le traitement de plusieurs maladies.

Qu’est-ce qui fait de l’ail un alicament ?

Certains composés de l’ail permettent de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de cancers et de maladies infectieuses, en plus de réduire le cholestérol sanguin grâce aux saponines qu’il contient. Il a par ailleurs été prouvé dans une étude publiée dans le Journal of Antimicrobial Chemotherapy et relayée par la Washington State University, que le sulfure de diallyle, un composé de  l’ail, était extrêmement efficace et dépassait l’effet de deux antibiotiques connus pour détruire la bactérie Campylobacter, une cause d’infections intestinales.

De plus, l’ail est riche en antioxydants, tels que les flavonoïdes et les tocophérols qui protègent l’organisme des radicaux libres. Il permettrait de lutter contre certaines infections comme la bronchite, la toux, la pneumonie ou encore le rhume et les maux d’oreille.

L’ail contre le rhume

Il a toujours été mentionné que l’ail est utile contre le rhume. Et ceci est probablement dû à ses activités antibactériennes et antivirales. Une étudea permis de démontrer que l’ail pouvait prévenir l’apparition du rhume, même si d’autres études sont nécessaires pour la corroborer. Ainsi, pendant cette étude, un groupe a pris de l’ail tous les jours, tandis qu’un autre groupe prenait un comprimé placebo. Il a été conclu à l’issue de cette recherche que les personnes ayant pris de l’ail pendant 3 moins avaient moins de rhume que le groupe placebo.

L’ail contre la toux

L’ail a toujours été considéré comme un antibiotique naturel et pour cause, sa contenance en allicine, qui est un composé puissant luttant contre les bactéries et les virus. Ainsi, en utilisant l’ail quotidiennement, il permet d’agir comme moyen de prévention afin de fortifier le système immunitaire et de se prémunir contre les infections, notamment liées à la toux.

L’ail contre la pneumonie

L’ail est également utilisé à des fins antibactériennes comme le souligne une étude. En effet, selon l’Ethiopian Health and Nutrition Research Institute, l’ail de par son extrait aqueux brut, permet de lutter contre certaines bactéries qui causent la pneumonie comme le Streptococcus pneumoniae, un microorganisme pathogène.

L’ail contre le mal d’oreille

Une autre caractéristique de l’ail est qu’il permet de réduire le mal d’oreille. En effet, une étude a permis de démontrer que des gouttes auriculaires, dont l’un de ses ingrédients était l’extrait d’ail, se sont révélées efficaces afin de réduire la douleur causée par une infection de l’oreille moyenne.

 

Comment consommer l’ail pour en tirer le maximum de profit ?

Vous aurez ainsi besoin de :

–       5 gousses d’ail bio, pelées et écrasées

–       3 cuillères à café d’huile de noix de coco bio

–       2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

Préparation

Faites chauffer l’huile de noix de coco au bain marie puis ajoutez l’huile d’olive et les gousses d’ail écrasées. Mélangez le tout et laissez reposer pendant 30 minutes dans un bocal en verre stérilisé.

Les diverses utilisations

–       Pour l’infection de l’oreille, vous pouvez mettre quelques gouttes de ce mélange  à l’intérieur de l’oreille et même autour.

–       Pour la toux, le rhume ou la pneumonie, vous pouvez masser votre poitrine avec cette lotion.

–       En cas de sinusite, frottez vos narines avec cette lotion.

–       Cette préparation est également efficace contre la chute de cheveux. Et pour cela, vous pouvez frictionner votre cuir chevelu avec cette préparation et laissez agir une heure avant de vous laver les cheveux.

Mises en garde

–       Les personnes qui souffrent de maladie du sang ne doivent pas consommer de l’ail ;

–       L’ail est déconseillé aux personnes devant préalablement subir une opération chirurgicale du fait de son effet anticoagulant.

En cas de doutes et si les symptômes (toux, rhume, douleur aux oreilles…) persistent, consultez votre médecin traitant.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close