C’est prouvé par la science : nous absorbons les énergies des autres

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir envahi d’énergies négatives ? Qu’il s’agisse de l’ami(e) qui a déversé tout son mal-être sur vous, le collègue qui n’a pas arrêté de se plaindre, ou le cousin « dépressif » qui broie du noir, il a suffi d’une conversation, de quelques minutes en compagnie de cette personne pour que vous ayez la sensation que toute votre vitalité et votre bonne humeur sont parties en fumée. Cette impression que votre énergie a été absorbée est pourtant bien réelle et la science nous explique enfin pourquoi !

Albert Einstein a dit « Tout ce qui existe dans l’univers est énergie. L’univers est entier est énergie. La matière est l’énergie sont non seulement liées, mais se transforment l’une en l’autre et vice-versa. ». Ainsi, « tout est énergie » est l’une des principales démonstrations de la science. L’être humain est donc intrinsèquement affecté non seulement par l’énergie qu’il dégage mais aussi par celles qui l’entourent.  

Tout est énergie et nous absorbons celles qui nous entourent 

Une équipe de recherche biologique à l’Université de Bielefeld en Allemagne a fait une découverte pour le moins intéressante qui risque de révolutionner tous les paramètres de la bioénergétique. Au carrefour de la biologie, de la biochimie et de la biophysique, la bioénergétique est en fait une science qui  étudie les mécanismes par lesquels les êtres vivants accumulent, transmettent et propagent l’énergie. 

Cette étude a confirmé pour la première fois que les plantes pouvaient absorber l’énergie d’autres plantes. Les recherches menées sur une espèce d’algues vertes appelée Chlamydomonas reinhardtii ont démontré qu’outre la photosynthèse, ces plantes pouvaient puiser l’énergie des autres algues.   

Selon Olivia Bader-Lee, médecin et thérapeute, de la même manière que les algues, l’être humain est une éponge qui absorbe l’énergie qui l’entoure. Elle explique : «  C’est la raison pour laquelle il y a des gens qui se sentent mal à l’aise lorsqu’ils sont en contact d’un groupe avec un mélange d’énergie et d’émotions. Le corps humain est très semblable à une plante, il aspire l’énergie nécessaire pour nourrir son état émotionnel. »

Ceci explique pourquoi il vous arrive de changer d’humeur,  de vous sentir nerveux, stressé, en colère, triste, anxieux, ou à contrario, heureux, optimiste et hilare simplement en ayant écouté ou partagé avec d’autres personnes. 

Bader-Lee affirme que l’être humain est empathique de manière inhérente et que cette capacité à ressentir les émotions et les vibrations qui émanent de la nature a été perdue au fil des siècles. 

 Comment maîtriser votre espace et protéger votre champ énergétique ?

  1. Restez centré et gardez les pieds sur terre 

Détachez-vous de votre ego et concentrez-vous sur votre « moi » spirituel, vous vous sentirez immédiatement connecté à votre espace. Soyez conscient de votre présence et connectez-vous à ce qui vous entoure, vous pourrez ainsi libérer votre énergie et ressentir facilement les émotions qui émanent des autres.

  1. Soyez dans un état de non-résistance  

Ce  à quoi nous résistons finit toujours par nous arriver. Si vous vous sentez gêné ou mal à l’aise avec une personne ou un groupe, ne résistez pas pour vous protéger, cela ne fera qu’attirer les énergies négatives qui émanent de votre espace. Passez à ce qu’on appelle « un état de non-résistance »  en imaginant que vous êtes transparent et translucide. C’est une façon de ne pas retenir les ondes qui proviennent des autres, elles traverseront simplement votre corps comme un verre transparent ou de l’eau. 

  1. Maitrisez votre aura personnelle 

Nous avons en chacun de nous une aura énergétique entourant notre corps. Si vous ne maitrisez pas cette force, vous serez vulnérable aux énergies étrangères. Prenez conscience des limites de votre aura afin de contrôler votre espace.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close