Géranium : l’astuce pour en avoir à l’infini à partir d‘une tige sans dépenser un centime

Quelle plante rustique voyez-vous le plus souvent décorer les balcons des maisons durant la période chaude ? Sans aucun doute le géranium ! Star de la saison estivale, il s'impose fièrement avec ses sublimes fleurs abondantes et colorées, qui fleurissent dès le printemps et perdurent jusqu'à la fin de l'été. Impossible de passer inaperçus, les géraniums donnent un merveilleux cachet luxuriant à notre environnement. Très populaire et convoité par tous, le géranium est la plante idéale pour colorer les terrasses et jardinières. Allant du rouge au bleu, en passant par le rose et le mauve, sa palette chromatique apporte une vraie touche de fraîcheur et de gaieté dans la maison.

Avec ses feuilles légèrement arrondies et son cachet singulier, cette plante est très facile à cultiver. Le géranium adore le soleil, préfère un sol riche ou un terreau bien drainé, et il a besoin d’un peu d’eau. Mais saviez-vous qu’il est possible de le multiplier indéfiniment par simple bouturage ? Vous pourrez ainsi reproduire toutes vos espèces favorites à partir de boutures de tiges de plantes déjà existantes. En prime, nul besoin d’avoir la main verte pour réussir cette opération. Découvrez vite comment procéder en suivant ces techniques faciles et rapides.

geraniums balcon

Des géraniums sur le balcon – Source : spm

Comment faire pousser de nouveaux géraniums ?

Pour ce bouturage, vous aurez besoin de quelques outils : un sécateur bien tranchant et surtout parfaitement désinfecté, des pots de tourbe, un engrais spécialement dédié aux géraniums (ou un mélange maison de sable, tourbe et terreau).

Voici les étapes à suivre pour multiplier les géraniums à la maison :

1. Faites une coupe

  • La première chose à faire est de choisir une branche de la plante mère et de la couper : c’est ce qu’on appelle la bouture, c’est-à-dire une tige à partir de laquelle une nouvelle plante peut naître.
  • Bien sûr, il ne faut pas choisir au hasard ! Optez toujours pour une tige saine, jeune et en bonne santé.  Sa couleur doit être encore verdâtre. Sa taille doit être d’environ 10 à 15 cm de longueur et elle doit avoir au moins 5 feuilles.
  • Utilisez le sécateur et coupez la tige au-dessus d’un nœud (c’est là qu’une nouvelle branche ou feuille se développe). Préférez également les branches qui n’ont pas encore fleuri et qui ont tendance à s’enraciner plus facilement.
  • Après avoir coupé la branche, retirez les feuilles du bas (gardez celles du haut) et les boutons nichés sur la tige.
  • Mettez la bouture dans un verre d’eau pendant un petit moment.

2. Préparez les bocaux

Choisissez des pots en terre cuite de taille moyenne et remplissez-les d’un mélange à parts égales de tourbe, de terreau et de sable : ce sont les éléments essentiels pour rendre le sol bien drainant et bien tassé.

Faites un trou au centre du pot pour y mettre la bouture. Si vous voulez avoir des géraniums très foisonnants, il suffit de planter plusieurs boutures dans le même pot : s’il est assez grand, plantez 3 boutures au maximum. Cependant, il est déconseillé d’en planter trop dans le même pot, car en grandissant, les géraniums pourraient s’étouffer entre eux.

Attention : si vous avez des doutes ou des problèmes de culture, mieux vaut demander l’aide d’un professionnel.

3. Prenez-en soin

Arrosez bien le sol et veillez à ce qu’il ne sèche jamais complètement. Ensuite, placez vos géraniums dans un endroit très lumineux, mais pas à la lumière directe du soleil. Veillez à toujours maintenir le sol humide, sans arrosage excessif non plus.

Après environ 2 semaines, les boutures devraient déjà avoir développé leurs premières racines. Vous verrez alors apparaître progressivement de nouveaux plants de géraniums.

4. Rempotez la plante

Si vous n’avez planté qu’une seule bouture par pot, vous pouvez la conserver jusqu’à ce qu’elle pousse suffisamment pour pouvoir la transporter. Cependant, lorsque vous avez planté plusieurs boutures dans un même pot, le rempotage peut s’avérer rapidement nécessaire. Choisissez alors un pot plus grand, de préférence en terre cuite et avec des trous de drainage.

Concernant la terre, optez pour un sol universel ou un sol spécifique pour les géraniums, en plaçant une couche d’argile expansée ou de gravier sur le fond.

À ce stade, votre nouvelle plante de géranium est prête : prenez-en particulièrement soin pour bénéficier d’une floraison abondante.

jardinnage

Jardinage – Source : spm

Quel est le meilleur moment pour multiplier les géraniums ?

Toutes les périodes de l’année ne sont pas forcément propices pour tenter de multiplier les géraniums. Le meilleur moment est le début du printemps, lorsque l’augmentation progressive des températures coïncide avec le développement des racines et la croissance de la bouture.

En réalité, cette plante peut également se multiplier durant les mois chauds, surtout en été, même s’il est conseillé d’éviter la période où les températures avoisinent les 30°C. En revanche, mieux vaut ne pas perdre son temps à essayer de cultiver des géraniums durant la saison froide. En hiver, en raison des basses températures, les tentatives de multiplication ne réussissent presque jamais.

Lire aussi Le secret pour avoir de beaux géraniums : ces petits détails font toute la différence

Contenus sponsorisés