Éloignez les vipères et les serpents de votre jardin avec une astuce simple : ils ne vont plus revenir

Avec l’arrivée des beaux jours, nous passons plus de temps à l’extérieur et principalement dans notre jardin. On peut laisser les portes de la maison ouvertes pour profiter de l’air frais et pour laisser entrer les rayons du soleil. Cependant, des intrus peuvent faire une apparition dans votre jardin tels que des serpents ou des vipères. Les moments de bonheur à l’extérieur peuvent vite virer au cauchemar pour les plus peureux d’entre nous.

Voici ce qu’il faut faire si vous vous retrouvez face à un serpent ou une vipère dans votre jardin. Vous pourrez les repousser sans leur faire de mal.

Comment éloigner les vipères et les serpents de son logement ?

serpent dans le jardin

Un serpent dans un jardin – Source : spm

Vous avez fait une rencontre surprise dans votre jardin à laquelle vous n’étiez pas préparée ? Un serpent s’est faufilé dans votre jardin et vous ne vous en êtes pas rendus compte. Rien ne sert de paniquer car ces reptiles sont de bons alliés pour votre jardin. En effet, ils permettent de maintenir l’écosystème de votre extérieur et de garder l’équilibre entre tous les animaux qui vivent dans votre espace vert. Avant d’éloigner les serpents et les vipères, il est important de se renseigner sur leur nature. Vous devez savoir s’ils sont dangereux afin de contacter des professionnels comme des pompiers ou un vétérinaire pour les retirer.

– Vaporisez une infusion d’ail dans votre jardin pour repousser les serpents

ail dans le jardin

L’ail dans le jardin – Source : spm

Pour éloigner les serpents et les vipères de votre jardin, vous pouvez utiliser des produits naturels comme de l’ail. Pour cela, faites infuser des gousses d’ail dans de l’eau pendant plusieurs jours. Ensuite, versez l’eau dans un flacon vaporisateur. Pulvérisez le mélange dans tout votre jardin pour repousser les reptiles.

– Adoptez des poules dans votre jardin pour effrayer les serpents

poules dans le jardin

Des poules dans le jardin – Source : spm

Les poules sont les ennemis des serpents. Si vous vous retrouvez face à un serpent dans votre jardin, pensez à adopter des poules. Les serpents n’auront pas envie de s’installer dans votre espace vert s’ils remarquent qu’il y a des poules qui sont déjà installées.

– Entretenez l’espace de votre jardin pour repousser les serpents

nettoyer son jardin

Nettoyer son jardin – Source : spm

Il est important de bien entretenir votre jardin pour éviter que des serpents ou des vipères s’installent ou se cachent derrière des feuilles. Les serpents peuvent se faufiler dans tous les recoins de votre jardin. Pensez à nettoyer votre sol en retirant les morceaux de bois, les tas de feuilles d’arbres ou même les objets de jardin.

– Choisissez des plantes répulsives pour repousser les serpents

Dans votre jardin, cultivez des plantes répulsives qui vont vous permettre de faire fuir les serpents ou les vipères. On en prend pour exemple, la Citronnelle des Antilles. Elle est facile à entretenir et leur forte odeur va faire fuir les serpents. Elle peut également repousser les moustiques et les tiques. La Rose d’Inde est aussi un parfait répulsif contre les serpents et les vipères. Elle dégage une forte odeur qui va faire fuir tous les nuisibles de votre jardin. Pensez aussi à la Langue de Belle-Mère pour repousser les serpents. Ils seront effrayés par cette plante aux longues tiges et feuilles originales.

Pour ne pas attirer de serpents ou de vipères dans votre jardin, évitez de mettre des points d’eau dans votre espace vert. Les serpents sont également attirés par les herbes hautes, c’est pourquoi, il est important de bien entretenir votre extérieur.

L’astuce en + : Comment avoir un beau jardin sans l’arroser ?

Pour profiter de massifs fleuris tout l’été, on a tendance à arroser beaucoup. Mais cela prend du temps, coûte cher et gaspille les réserves en eau de la planète. Et si ce n’était pas une fatalité ? Certaines plantes sont adaptées à des conditions difficiles et capables de passer la période estivale avec un minimum d’eau. Et elles sont nombreuses. Découvrez comment, chacune à leur manière, elles gèrent le manque d’eau.

L’astuce : densité + mélange

• On dit souvent que chaque plante doit bénéficier d’un espace vital et que deux végétaux se concurrencent impitoyablement. Ce sont des idées reçues héritées de la pratique de la monoculture, où toutes les plantes sont identiques et ont les mêmes besoins.
• Si vous ménagez de manière intime des plantes de formes et de végétations différentes, elles ne se concurrenceront pas parce qu’elles ne seront pas toutes enracinées de la même manière et qu’elles n’auront pas toutes les mêmes besoins en eau. De plus, vous occuperez mieux le sol, qui se desséchera moins vite.
• La densité favorise aussi la condensation de l’humidité nocturne et matinale, qui suffit souvent à garder les plantes en vie. Plus c’est dense, plus c’est beau, plus ça dure et moins on arrose… CQFD !
• Beaucoup pensent que l’arrosage est un geste absolument indispensable si l’on souhaite profiter de jolies fleurs durant l’été. Pas d’eau, pas de fleurs ! Et si c’était faux ? L’eau n’est indispensable que le temps que les plantes, bien choisies, s’installent ! Ensuite, elles puisent elles-mêmes l’eau nécessaire à leur prospérité, et certaines le font très bien, même durant les périodes les plus sèches.

Des fleurs bien adaptés

La condition pour réduire les arrosages au strict minimum consiste à bien choisir ses plantes. Il existe des livres entiers sur le sujet, mais on peut facilement trouver les plantes les plus résistantes à la sécheresse en les observant : certains de leurs organes indiquent clairement la résistance à la chaleur et au manque d’eau, ou une adaptation particulière pour la puiser là où les autres ne le peuvent pas. Au début, elles auront besoin de quelques arrosages, le temps de s’installer (1 par mois, c’est le deal !). Mais à partir de l’an prochain, ce ne sera plus nécessaire.

 

 

Lire aussi Comment trouver mon Ikigai ?

Contenus sponsorisés