Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation

Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation


Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation

Dans la fièvre de l’addiction à la chirurgie plastique, ils sont nombreux à dépenser des sommes pharamineuses pour changer leurs images. Parfois au prix d’être totalement méconnaissables. C’est le cas de Mary Magdelene, une danseuse de 24 ans. Elle a fait le choix de passer au bonnet J et de passer par le bistouri pas moins d’une douzaine de fois.

Pour refaire sa poitrine, la Canadienne a dû passer 3 fois sur le billard, dont une fois chez le dentiste. Parmi ces opérations, des rhinoplasties, plus de 15 modifications des lèvres et des implants fessiers en seulement 4 ans.

Pas de regrets pour la danseuse. Mieux, elle compte bien avoir recours à d’autres opérations au grand dam de son père qui n’approuve pas du tout la nouvelle addiction de sa fille pour la chirurgie esthétique.

Il y a quatre ans, Mary se trouvait quelconque. Maintenant, avec plus de dix opérations et complétement tatouée, elle ressemble un peu plus à son idéal. Elle est passée des lèvres de Kylie Jenner à une bouche beaucoup plus grosse que celle d’Angelina Jolie.

Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation

Comme un sport extrême

Mary Magdelene, qui a dépensé plus de 88 000 euros  en chirurgies se souvient :

«  Je savais que je voulais me faire opérer depuis l’âge de 14 ans. Je n’aurais jamais cru que j’allais en faire autant mais c’est devenu comme un hobby pour moi, comme un sport extrême. »

Elle ajoute :

«  En regardant mes vieilles photos (sans chirurgie, je pense qu’à cette époque j’étais quelconque. »

Autres opérations au compteur de Mary, un rehaussement des sourcils, remplissage des joues et des lèvres, piqûres de botox ainsi qu’une liposuccion des bras et des côtes. La jeune femme entend bien planifier une autre mammoplastie en août malgré ses problèmes respiratoires.

Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation

Désapprobation sociale

Les opérations de la danseuse canadienne ne font pas l’unanimité et certains le lui font savoir. Mary raconte :

«  Je sortais de l’épicerie et une vieille femme a secoué sa tête violemment en disant : «  Pourquoi vous avez fait ça ? »

Un enfant, en la voyant dans un centre commercial a dit qu’elle ressemblait à un poisson.   Mary Magdelene ne regrette pas ses choix : «  J’ai quelques soucis respiratoires mais je vais bien. Je pense que vous devez vivre pour vous. Faites ce qui vous rend heureux mais ne prenez pas des décisions impulsives qui pourraient avoir un impact sur votre futur. »

Elle dépense 88 000 euros en chirurgie et révèle les photos de sa transformation

Chirurgie esthétique : acte médical à risques

Attention, la chirurgie esthétique n’est pas une décision à prendre à la légère. Comme toute opération chirurgicale, il n’y a pas de risque zéro. Les opérations, abdominoplastie, mammoplastie, rhinoplastie, liposuccion, peuvent présenter des effets secondaires ou des complications comme un rejet ou simplement que le résultat ne soit pas conforme à vos attentes.

Les risques anesthésiques ne sont pas à prendre à la légère. Si l’anesthésie peut rarement se traduire par un décès, d’autres complications peuvent survenir telles que des pertes de mémoire, des nausées ou des migraines persistantes.

Les malaises post-opératoires ne sont également pas en reste. Les douleurs après la chirurgie sont fréquentes et il peut y avoir un risque de gonflement sur la zone opérée.

Les complications fréquentes sont :

-Inconfort et douleur

-Epanchement lymphatique (accumulation de liquide sous la plaie)

-Lâchage des points de suture

-Engourdissement de la zone opérée

-Gonflements et ecchymose

D’autres risques peuvent être liés à la cicatrice post-opératoire. Une infection peut atteindre cette zone et affecter la cicatrisation et le rétablissement. Les complications sont plus susceptibles de survenir si la personne fume. Le tabagisme multiplie  le risque de complications postopératoires


Loading...