Douleurs abdominales : une carte pour identifier la cause de vos douleurs

De nombreuses personnes souffrent au quotidien de douleurs abdominales. Ces dernières se localisent dans des zones spécifiques pour signaler un problème de santé donné. Troubles digestifs, ulcère, spasmes musculaires ou encore calculs rénaux sont autant de pathologies peuvent entrainer des douleurs abdominales. Néanmoins, il semblerait que l’emplacement du mal puisse en identifier la cause. C’est ce qu’ont révélé nos confrères de Passeport Santé et de Medicine Net.

De façon chronique, la douleur qui se situe au niveau de l’abdomen peut altérer considérablement la qualité de vie de ceux qui la subissent. Malheureusement, certaines personnes peuvent souffrir d’une douleur diffuse entrainant une difficulté à établir un diagnostic exacte. Cependant, en prenant connaissance des divers organes situés dans la zone abdominale, on peut parvenir à déceler la cause de la douleur.

L’emplacement de la douleur abdominale peut révéler sa cause

Des maux de ventre peuvent être dus à divers troubles et causer des douleurs d’intensité variable. De plus, certaines personnes souffrent de troubles fonctionnels de l’intestin, également appelée colopathie ou syndrome du côlon irritable, dont la cause reste inconnue.

Certaines pathologies touchant un organe particulier de l’intestin peuvent permettre d’en déceler la cause. Cependant, une consultation médicale est essentielle pour établir un diagnostic et aboutir à un traitement adéquat.

D’après Passeport Santé, selon l’emplacement de votre douleur, voici ce qui pourrait en être la cause :

– La zone ombilicale :

Si votre douleur se situe autour du nombril, elle peut être due à une pathologie de l’estomac ou de l’organe pancréatique.

– La zone épigastrique :

Si vous avez mal en haut, au centre de l’estomac, cela peut être la conséquence d’un problème à l’estomac, et dans certains cas à une pathologie cardiaque ou hépatique.

– La zone hypogastrique :

Si votre douleur se situe entre le pubis et le nombril, ce sont l’intestin et la vessie qui peuvent être en être à l’origine. En effet, la douleur au centre, dans le bas ventre, caractérise une affection de ces deux organes. Chez la femme, cette zone comprend également l’utérus, donc cette organe est également susceptible d’être en cause.

– Le flanc gauche :

Si vous avez mal au niveau du nombril, à gauche, cela peut présager une atteinte de l’intestin, de la rate ou encore du rein.

– Le flanc droit :

Si votre douleur se localise principalement à droite du nombril, vous pourriez souffrir d’une affection de la vésicule biliaire, du rein voire de l’intestin.

– L’hypocondre gauche :

Si vous souffrez de maux en haut du ventre, à gauche, cela peut suggérer une maladie de l’intestin, ou encore une pathologie affectant le pancréas, l’estomac, les reins, les poumons ou encore à la rate.

– L’hypocondre droit :

Si c’est en haut du ventre mais à gauche que se situe votre douleur, ce sont les pathologies hépatiques qui peuvent être en cause. Il pourrait également s’agir d’une affection des intestins ou du pancréas.

– La fosse iliaque gauche :

Si vous avez mal dans la partie inférieure de l’abdomen, du côté gauche, ce sont vos reins, votre côlon, vos voies urinaires ou encore les ovaires et les trompes de Fallope qui doivent être examinés.

– La fosse iliaque droite :

Si votre douleur se localise en bas de l’abdomen, du côté droit, cela peut caractériser des atteintes de l’appendice, des voies urinaires voire des reins. Chez la femme, cela peut aussi suggérer des pathologies au niveau des ovaires ou des trompes de Fallope.

Cette liste vous permet de repérer les causes potentielles de vos douleurs, mais ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale. Et bien que certains préfèrent recourir à l’automédication pour soulager leurs  maux de ventre, si la douleur persiste ou s’accentue, il est nécessaire de prendre l’avis de son médecin traitant.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close