x

Courteney Cox dévoile son corps et ses abdominaux dans une vidéo et prouve qu’on peut être toujours « belle et sexy » à 55 ans

Du haut de ses 55 ans, Courteney Cox, l’ex-star de Friends, arbore un physique de rêve que la plupart des femmes de son âge envient. Dans le monde du show-biz et du cinéma, les vedettes vouent un culte au Dieu de l’éternelle jeunesse et Courteney ne déroge pas à la règle. Pour la célèbre actrice, le secret réside dans le sport et l’entrainement intensif. Une vidéo dévoilant les abdominaux de la star, a suscité l’admiration de ses nombreux fans. Découvrons-là avec Womenshealth.

Courtney Cox

Une vidéo inversée qui a fait le tour de la toile

La vedette de Friends et Cougar Town, prête comme toutes les stars une attention particulière à l’apparence de son corps. Son secret : ses séances quotidiennes d’entrainement avec son coach personnel. Les sessions débutent avec de la salsa avant d’entamer un « circuit de boxe » plus sérieux, enchainant une ronde de boxe de trois minutes, suivie d’exercices sollicitant le haut du corps, le tronc, le bas du corps et un mouvement de puissance. Résultat : la star arbore une fière allure avec un corps ferme et sculpté.

Pour faire plaisir à ses fans, elle a créé une vidéo inversée, déviant la gravité et montrant Courteney sortir de la piscine. Une illusion d’optique qui a plu à de nombreux internautes. Les compliments ont fusé de toute part, même de ses amis célèbres qui l’ont trouvé cool et magnifique. Erin Foster n’a pas manqué de déclarer : « Je ne sais pas ce qui est plus cool, cette vidéo ou à quel point votre corps est beau ».

Une nouvelle devise beauté de Courteney

Courtney Cox 1

D’un autre côté, la star américaine semble regretter ses injections antirides. Aujourd’hui, elle prend la résolution de s’assumer telle qu’elle est. « Je ne me ressemblais plus », explique-t-elle. Pendant longtemps, Courteney Cox persistait à vouloir garder l’apparence de ses 20 ans et a succombé à la chirurgie esthétique.

De facto, elle a eu recours à tous les moyens pour effacer les signes du temps. « Je dirais que c’est une chose courante en vieillissant, surtout à Hollywood » déclare l’actrice. Et d’ajouter « j’avais du mal à vieillir, être à Hollywood, c’est dur. J’ai évolué en pensant que le paraître était la chose la plus importante, ce qui m’a entrainé dans des problèmes ».

C’est en comparant d’anciennes photos d’elle avant et après les injections de botox qu’elle s’est rendue compte qu’elle devait arrêter ces interventions esthétiques et de s’accepter telle qu’elle était. Elle dit aujourd’hui être naturelle et se sentir beaucoup mieux puisqu’elle est elle-même.

L’addiction à la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique a pour rôle d’améliorer ou de corriger une partie du corps du patient dans le but de l’embellir. Le but étant de se procurer un mieux-être psychologique. Toutefois, lorsque les opérations s’enchaînent sans que le patient n’arrive au but escompté, il entre dans un cercle vicieux dont il ne peut en sortir.

En effet, les personnes souffrant de l’addiction à la chirurgie esthétique accordent généralement une attention extrême à leur image. Rien ne pourra les arrêter pour arriver à la perfection mais souvent se sentent insatisfaites quant aux résultats.

Dana Berkowitz, chercheuse de l’Université de Louisiane estime qu’il y a de plus en plus un intérêt croissant pour le botox qui promet une jouvence éternelle. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, une population jeune semble s’y accoutumer afin de prévenir l’apparition des rides. Les fabricants de ces produits promettent un éclat et une jeunesse pour faire de ces personnes des consommateurs à vie. « Les conséquences de cette addiction risquent d’être lourdes. Le botox est dérivé de toxine botulinique, un agent neurotoxique létal, l’un des plus mortels au monde », déclare la chercheuse.

Contenus sponsorisés
Loading...