Comment votre téléphone espionne vos données personnelles ?

Vous savez sûrement que des milliers de données sont collectées minute par minute sur votre téléphone portable. Grâce aux systèmes d’exploitation, aux marques de fabricants de téléphone, aux opérateurs de téléphonie mobile, votre smartphone peut vous espionner grâce aux milliers de données qui sont partagées pour répondre aux besoins de la demande numérique.

Nous allons vous expliquer comment ces données intimes sont collectées et dans quel endroit elles sont stockées.

Où sont stockées les données du téléphone ?

données du telephone

Les données du téléphone – Source : spm

Selon le site d’information multimédia, numerama, les données qui se trouvent dans votre téléphone mobile sont soit conservées pendant une longue durée ou supprimées. La plupart du temps, elles sont vendues pour alimenter des algorithmes qui permettent de créer une identité numérique. Avec la publicité ciblée, vous partagez des informations insignifiantes qui sont combinées avec d’autres informations anodines qui créent votre vrai profil et donc dévoilent votre identité. Lorsque toutes ces données sont échangées ou vendues entre diverses agences et entreprises, ces systèmes de data peuvent savoir ce que vous mangez, vos habitudes quotidiennes et même l’heure où vous allez au travail.

Lire aussi : N’ouvrez pas ce type d’SMS : il vole vos données et peut vider vos comptes bancaires

Qui extrait les données de votre téléphone ?

données telephone

Les données du téléphone – Source : spm

Plusieurs systèmes ont été mis en place pour collecter vos données sur votre téléphone. Les systèmes d’exploitation Android et iOS envoient les informations qui se trouvent sur votre smartphone à Google et Apple. Les opérateurs de téléphonie mobile collectent aussi un bon nombre d’informations lors des souscriptions qui peuvent être vendues à d’autres entreprises pour les revendre lors de démarchage téléphonique. Et enfin, les fabricants de mobile récupèrent vos données via leurs propres applications système déjà présentes lors de l’achat de votre smartphone. Par exemple, si vous avez un téléphone sous Android, cela signifie que vous avez déjà sur votre Samsung Galaxy par exemple, un logiciel Google qui va pouvoir collecter vos données. Tel que Google Play Store qui va vous demander de vous enregistrer lorsque vous voudrez télécharger vos applications mobiles. Vous aurez aussi toutes les applications système du fabricant de votre téléphone ainsi que les autres applis Google comme Google Drive, Gmail, Google Maps et Youtube. Le fabricant pourra également collecter vos informations à travers ces applications mais moins que Google. Ce géant d’internet récoltera beaucoup plus de renseignements car vous passerez probablement plus de temps sur les applications Google. Dans les deux scénarios, le fabricant du téléphone pourra vendre vos données à Google.

Quelles sont les données principalement collectées ?

données smartphone

Les données de mon smartphone – Source : spm

Si vous avez un smartphone, voici les principales données que vous partagez. Que vous soyez un utilisateur d’Android ou d’iOS, le contenu de votre téléphone est enregistré. Il possède tout votre historique de navigation sur internet ainsi que l’historique des applications sur lesquelles vous avez activé la géolocalisation. Tous vos trajets sont enregistrés et votre téléphone peut vous indiquer l’heure, le lieu et la date à laquelle vous vous êtes rendus chez une amie par exemple ou sur votre lieu de travail. Il est expliqué dans un article du magazine Futura-sciences, que les informations liées à votre activité sur Instagram ou d’autres applications, peuvent être collectées et transmises à d’autres sociétés. Il en est de même pour l’application de messagerie instantanée, WhatsApp, qui peut collecter diverses informations du smartphone, d’après le magazine Midi Libre. D’autant plus que si vous avez l’habitude de taper des mots clés dans la barre de recherche, il est évident que votre téléphone a enregistré cette information. Cela peut paraître surprenant mais tout ce que vous faites sur votre téléphone est collecté et peut être partagé et vendu. Les vidéos que vous regardez, vos contacts, vos emails… toutes ces données sont collectées tout au long de l’utilisation de votre smartphone.  Par exemple, votre téléphone peut recueillir 450 fois votre position dans une journée.

Lire aussi : Facebook vous suit sur internet et collecte vos données personnelles lorsque vous naviguez. Comment l’empêcher ?

Est-il possible de protéger ses données mobiles ?

A l’heure où les données mobiles circulent dans le monde entier entre les entreprises, les fabricants des marques de téléphone et les applications mobiles. Peut-on encore protéger ses données ? La réponse est oui mais il y a certainement de la pédagogie à faire sur l’importance de nos données personnelles. L’impact des GAFAM dans nos vies a minimisé l’ampleur de cette collecte de données. Avec l’omniscience des réseaux sociaux, certaines personnes imaginent aussi qu’elles n’ont rien à cacher. Mais malheureusement ces collectes de données personnelles peuvent pousser les individus à ne plus avoir de contrôle sur leurs propres informations. Pour limiter la collecte de vos données personnelles, vous pouvez être plus attentifs lorsque vous êtes sur votre téléphone. Limitez le partage d’informations sur les réseaux sociaux. Par exemple, n’acceptez pas aussi rapidement les conditions générales d’utilisation. Si une application comme Instagram vous demande si elle peut accéder à votre répertoire de contacts. Demandez-vous si c’est vraiment utile ou si c’est seulement pour collecter des données. Supprimez l’historique de vos navigations et désactivez la géolocalisation par défaut.

Par ailleurs, pour éviter le piratage, il est possible d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. Il vous permettra de créer un mot de passe avec différentes combinaisons de lettres et de symboles. Ce sont des mots de passe difficiles à mémoriser mais vous pourrez les utiliser pour vos différents comptes afin d’éviter de vous faire pirater. S’il vous arrive d’utiliser un wifi public, utilisez un VPN. C’est un réseau privé virtuel qui vous évite de partager vos données sur un réseau public. Ce VPN peut masquer vos transmissions de données et vous protège contre les autres personnes connectées sur ce même réseau wifi. Renseignez-vous aussi sur l’origine des applications téléchargées. Vous pouvez faire une recherche sur Google en tapant le nom de l’application avec les termes « data scandal » ou « scam » pour en savoir plus sur son origine.

Lire aussi : Charger la batterie du téléphone jusqu’à 100% est une mauvaise idée : voici pourquoi

Contenus sponsorisés