Comment savoir quand quelque chose ne va pas avec vos règles ?

Lorsque les menstruations (règles) sont abordées, ce sujet a tendance à intéresser généralement beaucoup de femmes, curieuses d’avoir des informations supplémentaires sur les symptômes liés, qui peuvent différer d’une femme à l’autre. Voici comment savoir si quelque chose est anormal dans votre cycle menstruel. Éclairage.

Les règles (menstruations) : qu’est-ce que c’est ?

Le terme menstruation vient du latin mensis qui signifie mois (cycle menstruel). À l’adolescence, quand une jeune fille a ses règles, son corps s’exprime pour manifester que son système de reproduction sexuelle est prêt. Les règles vont alors durer jusqu’à la ménopause. Tout au long de sa vie, une femme va avoir ses règles tous les mois (sauf pendant les grossesses où le cycle s’interrompt). Le cycle exact correspond à 28 jours mais peu de femmes (à moins d’être sous contraceptif) ont un cycle de cette durée (entre 21 et 40 jours).

Les règles (pertes de sang) sont la conséquence de la décomposition de la couche superficielle de l’endomètre qui s’accompagne de pertes de sang (hémorragie), évacuées à travers l’utérus. Ces pertes menstruelles peuvent être plus ou moins importantes d’une femme à l’autre.

Au cours de cette période, plusieurs phénomènes se produisent : l’endomètre s’épaissit pour favoriser l’implantation d’un embryon (nidation) et les ovocytes (cellules sexuelles) arrivent à maturation en vue de la fécondation.

Quelles sont les complications de santé qui peuvent se produire au cours de cette période ?

La plupart des femmes ressentent de fortes douleurs pendant cette période et selon l’avis de nombreux médecins, c’est un moment particulièrement propice à l’apparition d’infections dans les parties génitales (mycoses, etc.) Dans cet article, nous allons essentiellement nous concentrer sur les principaux signes/anomalies à observer au cours de cette période si particulière dans la vie de chaque femme.

1. Vérifier la tension artérielle

Pendant vos règles, vérifiez votre tension artérielle. Si celle-ci est anormalement basse, vous devez consulter un médecin. Mais généralement, elle ne présente pas de complications graves de santé. Elle peut être provoquée à la suite d’une perte de sang hémorragique, entraînant une anémie.

Qu’est-ce que cela peut signifier ?

Syndrome Prémenstruel (SPM) : beaucoup de femmes sont sujettes à des changements physiques et d’humeur pendant la période qui précède les règles : changements d’humeur, irascibilité, dépression, fatigue physique… Ces symptômes peuvent s’accompagner d’une prise de poids, de ballonnements et de seins gonflés.

2. Combien de jours doivent-elles durer ?

Il est anormal d’avoir des règles pendant plus de 5 jours, avec un flux particulièrement fort. Au-delà de 5 jours, vous devez consulter un gynécologue pour vérifier votre état de santé.

3. Comment savoir si vous avez des règles abondantes ?

Vos règles ressemblent davantage à une hémorragie ? Vous êtes épuisée physiquement et cette perte de sang entraîne une carence en fer qui provoque l’anémie. Si vous devez changer plus de 5 fois par jour vos serviettes hygiéniques tout au long de la durée de vos règles, cela n’est pas considéré comme normal.

Pour avoir une idée de la quantité de sang moyenne qui est perdue au cours de cette période : 35 ml de sang par jour (au cours des trois premiers jours principalement).

Astuce (pendant cette période): privilégier les aliments riches en fibres et en fer (bananes, lentilles, haricots rouges, pommes, etc.)

4. Etes-vous enceinte ?

Généralement, un retard des règles est l’un des signes les plus courants annonciateurs d’une grossesse. Dans le cas de règles hémorragiques (on parle de ménorragie) il peut aussi s’agir d’un signe de fausse couche.

Les ménorragies peuvent aussi avoir une autre interprétation médicale : le fibrome est l’une des affections les plus fréquentes liées à de fortes pertes de sang pendant les règles (le fibrome est visible sur une échographie) mais aussi l’endométriose, les polypes, etc.

Astuces de grand-mère pour soulager les douleurs de règles

Une tisane apaisante à base de sauge

La sauge est riche en phyto-œstrogènes, qui détendent et sont très efficaces pour soulager les douleurs des règles (contre-indiquée aux femmes enceintes et qui allaitent).

Faites infuser 1 cuillère à café de sauge séchée dans une tasse d’eau chaude pendant 15 minutes. Filtrez puis ajoutez du miel. Buvez ce mélange plusieurs fois par jour en cas de fortes douleurs.

L’huile d’onagre

De nombreuses études réalisées montrent que l’huile d’onagre possède de grandes vertus anti-inflammatoires grâce à ses acides gras essentiels. Elle est généralement consommée sous forme de gélules dès l’apparition des premières douleurs. Cependant, les personnes épileptiques ne doivent pas consommer cette huile, celles qui souffrent de coagulation du sang et celles qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close