Comment détoxifier votre corps de l’arsenic

Comment détoxifier votre corps de l’arsenic


L’arsenic est une poudre blanchâtre, inodore et sans saveur. Jusqu’au 19e siècle, elle était considérée comme le « poison des rois et roi des poisons». En effet, une importante ingestion d’arsenic est mortelle.

Toutefois, cet oligoélément qui se trouve naturellement dans le sol, dans l’air et dans l’eau, finit inévitablement par se retrouver dans nos assiettes.
Par conséquent, si vous mangez des fruits, des légumes et des céréales et que vous buvez de l’eau, vous avez de l’arsenic dans votre corps.

Les formes d’arsenic
L’arsenic se présente sous plusieurs formes chimiques, qui peuvent être classés en deux groupes : l’arsenic organique et l’arsenic inorganique.
Si l’arsenic organique est considéré comme non toxique, car facilement éliminé par l’organisme, l’arsenic inorganique, la forme prédominante dans la plupart des aliments que nous mangeons, est, quant à elle hautement toxique. L’Agence Internationale de Recherche sur le cancer (IARC) le classe comme l’une des 100 substances du groupe 1 des carcinogènes. On sait qu’il cause des cancers du poumon, de la vessie, de la peau, du foie et du rein chez les humains.

Quand cette forme d’arsenic est ingérée, elle s’accumule rapidement dans les tissus et provoque de nombreux problèmes de santé. Selon le registre de l’Agence des substances toxiques et maladies, environ 70% de l’arsenic est exécré par les urines dans les quelques jours qui suivent son ingestion. Cependant, l’arsenic qui reste dans notre corps est stocké dans les cheveux, les ongles, la peau, les os et les dents.

De plus, une étude récente publiée dans le journal Environmental Health Perspectives a découvert qu’une exposition chronique à l’arsenic empêche le corps de se débarrasser naturellement de nombreux autres métaux lourds toxiques, comme le plomb, le mercure, le cadmium, permettant ainsi à ces métaux de demeurer dans nos tissus et notre cerveau.

Les signes d’empoisonnement à l’arsenic :

  • Une augmentation de la chute de cheveux.
  • Un cancer de la peau.
  • Une hypersensibilité des muqueuses.
  • Des maux de tête.
  • Des diarrhées.
  • Des problèmes rénaux.
  • Une pigmentation de la peau gris foncé.
  • Des stries blanches verticales sur les ongles des mains.
  • Confusion.
  • Somnolence.
  • Conjonctivite au niveau des yeux.
  • Plis cutanés.
  • Lésions nerveuses.
  • Vomissements.
  • Problèmes de foie.
  • Décès.

Comment détoxifier le corps de l’arsenic

  • Manger des aliments riches en soufre (oignons, ail, haricots secs, légumes) ou prendre des suppléments de soufre.
  • Manger des légumes verts foncés comme le chou frisé, les épinards ou les blettes.
  • Prendre au moins 200 mg de vitamine C chaque jour, car c’est un excellent agent chélateur.
  • Prendre du sélénium, de l’iode, du calcium, du zinc et de la vitamine C, des nutriments qui protègent contre les effets de l’arsenic.
  • Prendre de l’huile essentielle de coriandre chaque jour, à raison de 1 à 2 gouttes par capsule et 4 capsules par jour pendant 4 semaines.