Comment changer la vitre d’un four ? Guide étape par étape

Quand la vitre d’un four est endommagée, à la suite d’un choc mécanique ou thermique, elle perd sa résistance et peut se briser. Son remplacement est une opération plus facile qu’on le croit…

Ce four encastré sous plan est muni d’une porte à triple vitrage. Entre la glace intérieure (au contact de la chaleur) et la vitre de façade, une paroi intermédiaire renforce la protection thermique. Mais, soumise à de fortes variations de température, la vitre interne s’est néanmoins cassée.

Un triple vitrage performant

Les portes de fours sont constituées sensiblement de la même façon. Le châssis, en tôle emboutie émaillée, se prolonge à l’arrière par une sorte de bossage avec joint d’étanchéité périphérique résistant aux hautes températures. Dans ce bossage, viennent se loger la glace interne et son joint. La vitre intermédiaire est fixée sur une plaque d’aluminium, tandis que celle de façade participe au design de l’appareil. Entre ces vitrages, l’air circule et s’évacue par des ouïes ménagées en partie supérieure du cadre de porte.

Tous les fabricants proposent aujourd’hui des fours avec ou sans porte « froide » : cette fonction est indiquée par un logo (le dessin d’une main sur une porte). Constituée de trois à quatre parois de verre refroidies par une circulation d’air, elle assure une réelle sécurité contre les brûlures. Sa température se situe aux alentours de 60 °C lors du nettoyage par pyrolyse, qui consiste à brûler à 500 °C des matières organiques (graisses, sucres…).

Un nettoyage délicat

Le principal inconvénient des portes froides est que la graisse s’infiltre entre les vitres et complique singulièrement le nettoyage… Certains modèles sont équipés de vitres amovibles, afin de faciliter leur entretien.

À savoir – Conseil pratique pour remplacer la vitre du four

  • La vitre neuve doit résister à des températures élevées et être compatible avec votre four. Vous pouvez vous la procurer auprès d’un magasin de pièces détachées ou du service après-vente de la marque en donnant les références de votre appareil.
  • Pour être installé sous un plan de travail, un four encastrable doit être équipé d’une ventilation de refroidissement. Le revêtement (et la colle) des meubles de cuisine doit, bien sûr, résister à la chaleur. Par ailleurs, mieux vaut le placer loin du réfrigérateur.
etape1

Changer vitre four – Source : spm`

Porte ouverte, la vitre cassée est bien visible et une partie du joint sort de sa gorge. Retirez les deux vis supérieures qui retiennent la vitre de façade.

 

etape2

Changer vitre four – Source : spm

Enlevez également en partie basse les deux vis fixant les pattes de la vitre au bâti de porte. Ensuite, dévissez et déposez la vitre intermédiaire, collée sur une platine en aluminium.

 

etape3

Changer vitre four – Source : spm

La vitre intérieure cassée et son double joint sont fixés sur le châssis de porte par une bride de chaque côté. Retirez les quatre vis de serrage.

 

etape4

Changer vitre four – Source : spm

Pour récupérer le joint d’origine, enlevez les agrafes qui le maintiennent. Insérez-le sur la vitre neuve acquise auprès du service après-vente de la marque.

 

etape5

Changer vitre four – Source : spm

Insérez la vitre dans la gorge prévue sur la partie fixe de l’entrée du four. Replacez les deux brides de fixation. Enchâssez le joint dans sa gorge en vous aidant d’un petit morceau de bois plat.

 

etape6

Changer vitre four – Source : spm

Avant tout remontage, nettoyez soigneusement les vitres déposées (ici l’intermédiaire) avec un chiffon doux et de l’alcool à brûler.

 

etape7

Changer vitre four – Source : spm

Recollez à l’époxy les pattes de maintien de la vitre externe, puis fixez-la au châssis par deux vis en partie haute. En partie basse, insérez deux vis à la verticale dans les pattes collées.

Lire aussi À quelle fréquence faut-il changer les éponges de cuisine ?

Contenus sponsorisés