Les dangers de la coloration capillaire

En France, environ 60% des femmes âgées de plus de 18 ans utilisent les colorations chimiques, la plupart d’entre elles, visitent leur coiffeur chaque mois pour atténuer les racines blanches… Mais saviez-vous que vous courez un grand risque lorsque vous utilisez ces produits sur vos cheveux ? Les colorations capillaires, même les plus coûteuses, contiennent des quantités excessives de substances chimiques toxiques pouvant dégrader la qualité des cheveux et provoquer quelques problèmes de santé comme le cancer. Éclairage.

En général, les produits de beauté disponibles dans les commerces sont potentiellement nocifs. Les colorations par exemple, en raison de leurs compositions chimiques, augmentent le risque de nombreux problèmes de santé comme les allergies, l’asthme, l’eczéma et la perte de cheveux.

Quels sont les composants toxiques des colorations capillaires ?

Le résorcinol : utilisé pour remplacer l’ammoniaque, le résorcinol est un perturbateur endocrinien qui passe la barrière cutanée. Il peut donc avoir des effets sur le système immunitaire, la thyroïde et le système nerveux central en cas de surdosage. Ce composé nocif est également irritant pour le système respiratoire, les cheveux, les yeux et la peau.

Le para-phenylenediamine (PPD) : cette substance allergisante passe facilement la barrière cutanée. Selon des études, elle est impliquée dans les cancers de la vessie chez les professionnels de la coiffure qui sont exposés continuellement à ces produits.

D’autre part, les colorations capillaires contiennent du parabène, de l’ammoniaque, certains pesticides, des métaux lourds (mercure, plomb…) et des sels de métalliques (cadmium, fer…).

Les recherches effectuées sur ce type de produits ont montré que les substances chimiques présentes dans les teintures capillaires sont capables de réagir avec les polluants atmosphériques, tout comme la fumée de tabac, pouvant produire des composés cancérigènes puissants.

En 1993, l’International Agency for Research on Cancer a démontré que les produits et les colorations utilisés par les professionnels de la coiffure augmenteraient le risque du cancer de la vessie chez les hommes. Rappelons que les coiffeurs utilisent quotidiennement les colorations capillaires et sont en contact direct avec ces produits nocifs à travers l’inhalation et le toucher.

Les scientifiques qui travaillent pour Leeds-based Green Chemicals ont effectué une étude sur les produits chimiques utilisés dans les colorations capillaires. Les résultats indiquent que ces produits chimiques sont potentiellement cancérigènes.

Coloration cheveux : quelles alternatives ?

Les colorations capillaires abîment les cheveux et dégradent leur texture les rendant plus secs, cassants et ternes. Pour cacher vos cheveux blancs, optez pour des solutions naturelles : utilisez les colorations végétales ou préparez vous-même votre coloration capillaire !

Voici une recette naturelle pour une coloration capillaire saine :

Ingrédients :

– 2 tasses d’un après-shampoing nature
– 2 cuillères à soupe de café moulu
– 1 tasse de café infusé

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients jusqu’à consistance lisse. Ensuite, appliquez le mélange sur vos cheveux, laissez reposer pendant une heure avant de laver.
Cette coloration naturelle donnera une couleur chocolat à vos cheveux sans les endommager ou irriter votre cuir chevelu.

Ce mélange à base de café va atténuer les cheveux blancs et amplifier la brillance de vos cheveux tout en stimulant leur croissance. Selon une étude menée en 2007 et publiée dans l’International Journal of Dermatology, le café accélère la croissance des cheveux naturellement !

Contenus sponsorisés
Loading...
Close