Cette maman horrifiée trouve son fils de 11 ans mort dans son lit alors qu’elle essayait de le réveiller pour l’école

Certains événements de la vie sont durs à surmonter, surtout quand il s’agit de décès. La perte d’un être cher est toujours dévastatrice et elle l’est encore plus lorsqu’elle nous prend au dépourvu, sans crier gare. Cela a été le cas de cette maman anglaise qui a retrouvé son fils unique mort dans son lit. Découvrez son histoire rapportée par The Sun

Le décès d’un enfant est une tragédie pour les parents et il est souvent difficile de l’accepter.  On peut citer par ailleurs l’histoire de cette fillette de 11 ans retrouvée morte dans sa baignoire. Mais cette fois-ci, l’histoire tragique concerne un petit garçon. En effet, la mort a frappé mystérieusement un enfant nommé Liam. Ce garçon âgé seulement de 11 ans a rendu l’âme durant son sommeil.

Une perte dévastatrice pour sa mère

Kimberley Shepherd était loin de se douter que le 23 mars était une date qui allait la marquer à vie. En voulant réveiller son fils pour aller à l’école, comme à l’accoutumée, la maman a trouvé Liam, son fils unique, inerte, gisant sur son lit. Cette perte a anéanti la maman kimberley. Son fils était, selon ses dires, la raison pour laquelle elle se réveillait tous les jours.

La disparition de Liam a pris tout le monde au dépourvu. La raison de sa mort est restée inconnue, et personne ne s’attendait à perdre un enfant aimant et affectueux si tôt. Les habitants de Weston-super-Mare, dévastés par la nouvelle, se sont rassemblés pour rendre hommage à ce petit ange parti trop tôt. Ils ont de ce fait orné la ville de rubans et de badges dorés pour honorer sa mémoire.

Mais pour la maman, la vie n’a dorénavant plus aucun sens. Elle a d’ailleurs confié au média local, Somerset Live, que Liam était l’amour de sa vie et son « âme sœur », en ajoutant qu’elle ne sait pas comment elle va affronter la vie sans son fils.

liam

Le petit garçon Liam et sa maman – Source : spm

Des gestes de solidarité pour rendre hommage à Liam

Suite à la mort de Liam, Ashcombe Primary, l’école primaire dans laquelle étudiait le petit garçon, a partagé un lien dans le site GoFundMe pour rassembler des fonds. L’objectif étant d’aider la maman à organiser les funérailles de Liam, mais également à verser de l’argent à une association créée au nom du petit garçon. La collecte a permis de rassembler une somme de plus de 21000 euros alors que l’objectif n’était que de 5836 euros.

Un garçon particulier

Liam était un garçon aimé et chéri par tous. Kimberley a d’ailleurs décrit son fils comme étant « attentionné » et « prévenant ». En effet, il était impliqué dans le bénévolat et dans la vie associative malgré son jeune âge.

Durant l’année qui précède son décès, il avait participé à un marathon qui a duré une semaine pour soutenir la Société Nationale pour la Prévention de la Cruauté envers les Enfants, la NSPCC. Il a également organisé une tombola pour récolter des fonds pour Winston’s Wish, une association caritative pour les enfants en deuil.

L’empathie et la bienveillance de Liam l’ont également poussé, à maintes reprises, à acheter de la nourriture et à la distribuer aux personnes vulnérables. Liam avait également des petites attentions envers les gens : il avait par exemple préparé des gâteaux pour l’organisation National Health Service, pour ses professeurs, et même pour les policiers. D’ailleurs, son rêve était de devenir policier plus tard afin d’apporter son aide aux gens.

Pour la maman, la douleur de cette séparation subite est insoutenable. Le temps pansera certes ses blessures, mais le souvenir de son fils demeurera avec elle.

Le deuil, un processus en plusieurs étapes

Le deuil est un processus psychologique que vit la personne après le décès d’un proche. Il est constitué de plusieurs étapes qui permettent à la personne endeuillée de se reconstruire.

La durée du deuil varie d’une personne à une autre. En effet, si des personnes arrivent à passer facilement outre cette épreuve douloureuse, d’autres personnes ont du mal à accepter la séparation, et se retrouvent ainsi incapables de faire leur deuil.

Selon Passeport Santé, le processus de deuil se compose de 6 étapes

Le déni : Après la mort d’une personne chère, on entre dans un état second, qui est un état de choc. Sidérés, on a du mal à croire qu’on vient de perdre un proche.

La colère : Dans ce moment de colère, il arrive qu’on fasse des reproches autour de nous et de faire porter aux autres, et parfois à nous-même, la responsabilité de cette perte.

Le marchandage : On essaie de changer ce qui s’est passé, en voulant revenir en arrière ou en espérant que si on fait certaines choses, la personne va revenir.

La tristesse : Dans cette phase, on peut manifester notre tristesse par des pleurs, mais aussi par des angoisses et des peurs : la peur de ce qui va se passer ensuite, de l’avenir sans cette personne, etc.

La résignation : On prend complètement conscience de ce qui se passe et on arrête de lutter pour se préparer à la dernière étape qui est l’acceptation.

L’acceptation : On accepte l’événement douloureux comme une partie de notre histoire et c’est ainsi qu’on arrive à se projeter dans le futur.

Se reconstruire après le décès d’un proche demande beaucoup de résilience. C’est d’ailleurs cette capacité à surmonter les chocs qui aide la personne endeuillée à passer outre cette épreuve et à reprendre le cours normal de sa vie.

Lire aussi Avez-vous peur de la mort ? Comment faire face à ce sentiment