La climatisation peut être dangereuse. Voici pourquoi

Pendant la période estivale, la climatisation nous procure une agréable sensation de fraîcheur, très prisée au moment des fortes chaleurs. Pourtant, de nombreux spécialistes confirment que les appareils de climatisation présentent plusieurs dangers et peuvent avoir des effets très néfastes sur la santé. Voici quelques éclairages sur le sujet.

La climatisation : une installation incontournable pour votre confort

Indispensable au confort moderne, la climatisation permet de vivre sa routine quotidienne sans avoir à supporter les températures extérieures parfois très élevées qui peuvent affecter votre humeur. Que ce soit au bureau, à la maison ou en voiture, la climatisation est un facteur de bien-être qui nous permet de supporter les fortes chaleurs de l’été.

Même si elle comporte de nombreux avantages, la climatisation peut présenter quelques dangers et avoir des conséquences nocives sur votre santé, surtout si l’appareil n’est pas nettoyé régulièrement. C’est la raison pour laquelle quelques précautions sont à respecter pour profiter de la climatisation sans danger.

Danger n°1 : les bactéries présentes dans les appareils de climatisation

Un appareil de climatisation peut contenir des bactéries pouvant se révéler dangereuses pour l’organisme. Si une climatisation n’est pas correctement entretenue, des bactéries et des micro-organismes prolifèrent dans l’appareil. L’une d’entre elles, appelée la Légionnelle (maladie : Légionellose) est particulièrement dangereuse et peut s’avérer fatale pour l’homme. En effet, cette bactérie se développe dans les canalisations, les sanitaires, mais aussi les appareils de climatisation, d’où l’importance d’entretenir ce type d’installation pour éviter la prolifération de bactéries.

Quels sont les symptômes liés à cette maladie ? Faiblesse du système immunitaire, fatigue, douleurs musculaires, fièvre, toux sans expectoration. Les personnes les plus exposées et les plus vulnérables sont celles qui ont des problèmes respiratoires (maladies pulmonaires, asthme…), les enfants, les personnes souffrant de maladies chroniques, les alcooliques ainsi que les personnes âgées.

Lorsque cette maladie n’est pas détectée à temps, elle peut entraîner la mort. Mais rassurez-vous, un traitement antibiotique permet de venir à bout facilement de cette maladie, à condition d’être diagnostiquée rapidement.

Danger n°2 : le virus Coxsackie

Le second danger potentiel que peut présenter une climatisation mal entretenue est une maladie causée par le virus Coxsackie. Ces dernières années, ce virus a tendance à se répandre de plus en plus dans la population. Les personnes les plus à risque sont les nouveau-nés (maladie transmise par la mère déjà infectée ou in utero) et les immunodéprimés. Le temps d’incubation moyen de la maladie varie entre 7 à 14 jours.

Parfois, cette maladie ne provoque aucun symptôme ou ne présente aucun signe clinique apparent. Les syndromes spécifiques à ce virus sont les suivants : myocardite, péricardite et maladie de Bornholm.

Les autres syndromes non spécifiques au virus de Coxsackie sont : la méningite, la paralysie, la fièvre, la diarrhée, les infections des voies respiratoires. On peut établir un lien entre l’augmentation du nombre de cas de cette maladie et un mauvais entretien des appareils de climatisation.

La climatisation : un entretien régulier pour être en bonne santé

Souvent à l’origine de légers chocs thermiques, la température d’une climatisation doit être réglée de façon à ce que la différence entre la température extérieure et l’endroit « climatisé » ne dépasse pas les 8°C.

Cela vous évitera quelques désagréments, notamment d’attraper froid ! Pour éviter la prolifération de bactéries, un seul geste à adopter : l’entretien régulier de vos installations. Il s’agit de vérifier souvent les filtres en faisant appel à un professionnel. Si vous décidez de le faire vous-même, lisez attentivement le guide d’utilisation de votre appareil avant d’effectuer une quelconque manipulation.

Généralement, un entretien annuel suffit. Si vous habitez dans une grande ville où le niveau de pollution est élevé, mieux vaut l’entretenir deux fois par an.

Grâce à un entretien régulier de votre climatisation, vous réduisez le risque de contracter d’autres maladies aux symptômes moins graves comme des sinusites à répétition, des allergies, des infections aux oreilles, une conjonctivite, une irritation des yeux, toux, nez qui coule, céphalée, fatigue…

Contenus sponsorisés
Loading...
Close