« Câlinez-les le plus souvent possible » : ce papa en deuil a perdu ses trois enfants le même jour

On dit souvent qu’on ne se rend compte de la valeur d’une personne que lorsqu’on la perd. C’est dans l’absence et le manque générés par la perte d’un proche que naissent la culpabilité, le chagrin et les regrets. Bien que l’amour d’un parent envers ses enfants soit immuable, il peut parfois passer inaperçu. Les obligations professionnelles et personnelles peuvent prendre de plus en plus de place dans la vie d’un parent et empiéter sur le temps qu’il passe en compagnie de ses bambins. Dans un témoignage poignant relayé par le média BBC, après avoir perdu ses trois enfants le même jour, un père encourage les parents à manifester leur affection plus souvent.

La séparation irréversible d’un parent avec ses enfants donne lieu à un mélange d’émotions parfois insupportable. Choc, colère et tristesse prennent le dessus et poussent la personne endeuillée à se recroqueviller sur elle-même pendant un certain temps.

Mais souvent, cette épreuve particulièrement complexe débouche sur une prise de conscience. Grâce aux expériences douloureuses, une personne peut être à même d’offrir des conseils avisés aux autres, et de les empêcher de commettre les mêmes erreurs qu’elle.

Un père retrouve ses enfants sans vie à leur domicile

Andrew McGinley

Andrew McGinley, père de trois enfants, Conor, 9 ans, Darragh, 7 ans et la petite Carla, 3 ans, a fait face à un deuil pénible à surmonter. L’homme a retrouvé ses enfants morts à leur domicile et a déclaré qu’il n’y avait pas de mots pour décrire ce qu’il ressentait. Abattu par cette épreuve, il a expliqué “il n’y a que dévastation, chagrin et angoisse” avant d’ajouter que “chaque souffle est une lutte”.

Andrew McGinley1

Si la blessure du père face à ce deuil atroce reste ancrée en lui, il a tenu tout de même à adresser un message à tous les parents qui peuvent toujours profiter de la présence de leurs enfants. “À tous les parents, câlinez vos enfants chaque fois que vous en avez l’occasion, dites-leur combien vous les aimez aussi souvent que possible, passez chaque minute avec eux à lire, à jouer et à apprécier leur présence magnifique ”, a partagé l’homme.

Andrew McGinley2

Les circonstances de leur mort n’ont pas encore été élucidés. La mère des enfants a été retrouvée dans un état d’effondrement loin de son domicile d’après l’Irish Examiner. Elle sera interrogée par la police une fois rétablie.

Les enfants ont besoin de marques d’affection au quotidien

Faire des câlins à ses enfants est essentiel pour les rassurer et leur montrer qu’ils sont aimés. Dès sa naissance, un bébé a besoin de se sentir cajolé et protégé par ses géniteurs.

Selon une étude scientifique dirigée par Nathalie Maître, professeur en pédiatrie, manifester des gestes affectifs à un nouveau-né favorise son développement cérébral et l’aide à développer ses fonctions cognitives. Pourtant, certains parents tendent à minimiser les marques d’affection par peur de trop “gâter” leurs bambins.

En effet, il existe une pensée collective selon laquelle un parent tendre et affectueux envers ses enfants serait permissif. Il n’imposerait pas assez de limites et serait en quelque sorte un mauvais éducateur. Pourtant, il s’agit là d’un postulat sans fondement puisque les marques d’affection et l’enseignement des valeurs sont deux choses différentes.

La plupart des enfants ont besoin de recevoir de l’amour et de l’attention pour un développement psycho-affectif optimal. Un bon parent peut choisir de choyer son enfant, tout en lui inculquant une éducation en bonne et due forme.

Grâce aux marques d’amour que l’enfant recevra, il jouira d’une sécurité affective qui influencera positivement sa personnalité. En se sentant aimé, il prendra conscience de sa valeur intrinsèque, aura confiance en lui, et saura affronter l’avenir plus sereinement.

Comme l’explique Céline Rivière, neuropsychologue, un câlin libère de l’ocytocine, communément appelée “hormone de l’attachement”. Lorsqu’on prend un enfant dans nos bras pendant vingt secondes, ce dernier se sentira calme et apaisé. Cette sensation de bien-être comblera son besoin de sécurité et allégera son degré de stress.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close