« Adieu petit ange » – Cette fillette décède à la suite d’un viol collectif et aucun mot n’arrive à consoler sa maman

Le viol est un crime terrible qui est, malheureusement, encore et toujours d’actualité. Ses victimes sont non seulement sujettes à des séquelles physiques importantes, mais aussi à un trauma psychologique qui peut les affecter toute leur vie. C’était le cas de Cassidy Trevan, une jeune fille qui vivait en Australie.  A 13 ans à peine, elle subira un drame qui bouleversera sa vie. Deux ans plus tard, elle commet l’irréparable. Sa mère, Linda, raconte son histoire tragique au site australien 9news.

Cassidy était une adolescente de 13 ans à la vie tout à fait paisible. Malheureusement, des filles fréquentant la même école décident de faire d’elle leur souffre douleur. Harcèlement, insultes, moqueries, tout y passe jusqu’au moment où elles orchestrent le viol de Cassidy dans une maison. Traumatisée, déprimée et meurtrie, la jeune adolescente se donnera la mort deux ans plus tard, à l’âge de 15 ans.

Cassidy

Une adolescente normale

Les faits se sont déroulés en 2013. Cassidy n’avait alors que 13 ans. C’est toutefois cette même année que le calvaire de la jeune adolescente commence. Sans raisons particulières, un groupe de filles décide de la prendre pour cible.

La maman raconte à 9news comment le harcèlement de sa fille a été initié : « Au début, ce n’était que des insultes et des trucs du genre et elle a été giflée une ou deux fois ». Linda révèle alors que le groupe de filles n’hésitait pas à user des réseaux sociaux pour réaliser leurs sévices. Elles allaient même jusqu’à suivre Cassidy dans des magasins pour se moquer d’elle.

Cassidy et sa mere

Du harcèlement au viol

Rapidement, ces filles intensifient leur harcèlement et vont même jusqu’à dessiner des graffitis sur la demeure de l’adolescente et laisser des peaux de banane devant sa porte. Cassidy vit tellement mal cette situation qu’elle rate tout un trimestre à l’école.

Cassidy1

Elle participe à un programme afin de pouvoir surpasser cette épreuve difficile de son adolescence et en février 2014, Cassidy se sent assez forte et prête à revenir à l’école. À son retour, les mêmes filles qui l’ont harcelé l’accueillent en s’excusant de leur comportement inapproprié. Elles vont même jusqu’à proposer de devenir ses amies. Voulant tourner la page, celle-ci accepte leurs excuses ainsi que leur proposition.

Cassidy2

Tout ceci n’est malheureusement qu’un énorme mensonge qui fait partie du plan machiavélique qu’elles avaient orchestré. Cassidy leur faisant confiance, elles l’attirent vers une maison où deux garçons plus âgés étaient présents. À tour de rôle, ces derniers violeront l’adolescente pendant que deux filles étaient assises à attendre. Par peur des représailles, Cassidy n’osera jamais porter plainte contre ses agresseurs. La police, par manque de preuves, n’a rien pu faire pour les identifier. Traumatisée par cet évènement, Cassidy met fin à ces jours en décembre 2015.

Cassidy3

Les conséquences du harcèlement scolaire

Qu’elle soit verbale, physique ou psychologique, toute violence répétée est définie comme du harcèlement. Lorsque celui-ci est commis à l’école, on parle alors de harcèlement scolaire. Celui-ci a des conséquences graves sur la victime, dont l’isolement et le renfermement sur soi.

Tout cela l’incite à fuir l’école et peut donc entraîner de l’absentéisme voire un décrochage scolaire. Dû à la répétition des actes de violence, il n’est pas rare que la victime développe un réel manque de confiance en elle. Dans les situations les plus graves et comme cela a été le cas vec Cassidy, les troubles psychologiques peuvent mener à la dépression et à des pensées suicidaires.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close