8 jolies plantes d’intérieur dépolluantes qui purifient l’air de la maison

Nous sommes nombreux à choisir les plantes pour leur aspect esthétique. Pour autant elles présentent d’autres vertus comme purifier et assainir l’air environnant. Nous vous présentons dans notre article, les meilleures plantes purificatrices d’air que vous pourrez vous procurer pour votre intérieur.

Les plantes d’intérieur subliment la maison et améliorent notre bien-êtreIl serait dommage de passer à côté de leurs propriétés apaisantes et c’est la raison pour laquelle nous vous présentons quelques-unes des plus belles plantes pour purifier l’air de votre maison.

plantes dinterieur

Plantes d’intérieur – Source : spm

La sansevieria

La sansevieria

Sansevieria – Source : spm

Si la sansevieria s’impose dans cette liste des plantes purifiantes, c’est parce qu’il s’agit d’une plante dépolluante. Elle assainit l’air ambiant en absorbant le dioxyde de carbone la journée, et en le transformant en oxygène la nuit. L’intérêt d’une telle plante est qu’elle s’adapte autant à une exposition au soleil qu’à la mi- ombre. Également appelée langue de belle-mère, la sansevieria est résistante et très facile d’entretien. En effet, cette plante verte d’intérieur n’a besoin que d’un arrosage tous les 15 jours en été, et une fois par mois en hiver. Pour la faire fleurir et faire durer son parfum plus longtemps, suivez ces conseils et astuces. Cependant, il faut faire preuve de prudence puisque cette plante peut être toxique pour vos animaux de compagnie.

Le jasmin

Le jasmin

Le jasmin – Source : spm

Le jasmin fait partie de la famille des plantes grimpantes. Elle favorise le sommeil et s’avère donc parfaite pour la chambre à coucher.  Elle doit cette faculté à ses fleurs dotées d’un parfum apaisant capable de réduire l’anxiété. Posez la plante dans un endroit doté d’une bonne luminosité à côté d’une fenêtre sans pour autant qu’elle soit exposée au soleil. Vous pouvez aussi en tailler les tiges après la période de floraison si vous souhaitez la rendre plus compacte.

Le chlorophytum chevelu

Le chlorophytum chevelu

Le chlorophytum chevelu – Source : spm

Appelée également « plante araignée », le chlorophytum absorbe les mauvaises odeurs, le formaldéhyde et le monoxyde de carbone, ce qui rend la plante efficace pour purifier l’air de la maison. C’est une plante résistante qui a besoin d’un apport régulier d’eau en été mais sans excès. En hiver, laissez plutôt la terre sécher avant d’arroser. Cette plante convient aussi bien dans la chambre des parents que dans celle des enfants.

L’aloé vera

L’aloé vera

Aloé vera – Source : spm

On ne présente plus cette plante qu’on peut apercevoir dans plus d’un foyer. Déjà reconnue pour ses propriétés cosmétiques, elle peut à l’instar du chlorophytum dépolluer en absorbant le monoxyde de carbone, les formaldéhydes ou encore le benzène et le toluène. La nuit, elle déploie de l’oxygène.

Elle exige d’ailleurs peu d’entretien puisqu’il s’agit d’une plante qui ne demande pas beaucoup d’arrosage et ne nécessite pas d’engrais. Seule condition : un emplacement suffisamment lumineux.

Le gardénia

Le gardénia

Le gardénia – Source : spm

Le doux parfum de cette belle plante possède des propriétés apaisantes qui la rendent propice à placer dans votre chambre à coucher. Cependant, bien que cette plante apprécie l’intérieur, elle a particulièrement besoin de lumière. Sans l’exposer directement au soleil, il conviendra de la placer dans une zone qui la fasse bénéficier d’une lumière vive. Il est à noter en revanche, qu’elle a besoin d’un substrat composé de terreau et de terre de bruyère car elle n’aime pas le calcaire. D’ailleurs, comme elle prospère avec l’humidité, procurez-vous des billes d’argile mouillées à poser sous le pot. Pour l’arrosage, aspergez-la d’eau de pluie. Pour autant, ne mouillez pas ses fleurs en période de floraison. En période de végétation en revanche, vous aurez besoin d’en vaporiser le feuillage et toujours avec de l’eau de pluie. Enfin, notez que vous pouvez y ajouter de l’engrais « plantes fleuries » à raison de deux fois par mois.

Le lierre

Le lierre

Lierre – Source : spm

La capacité dépolluante du lierre est telle, qu’en 24 heures, il peut absorber jusqu’à 90% de benzène d’une pièce selon la NASA. Prenez également en compte, qu’il s’agit d’une plante aux propriétés anti-allergènes. Veillez toutefois à l’éloigner des enfants et des animaux domestiques car ses feuilles sont toxiques à l’ingestion. Il s’agit par ailleurs d’une plante qui s’adapte à toutes les expositions, excepté la variété à feuillage panaché qui préfère être une zone bien lumineuse.

La lavande

La lavande

La lavande – Source : spm

La douce senteur de la lavande est idéale pour améliorer l’endormissement. Et pour cause, elle peut favoriser la réduction du stress. Toutefois, son entretien nécessite de déplacer le plant de lavande en extérieur pendant l’hiver pour favoriser une repousse de fleurs durant le printemps. En effet, la lumière des intérieurs s’avère insuffisante pour la lavande.

La fleur de lune

La fleur de lune

La fleur de lune – Source : spm

Grâce à sa capacité à absorber le xylène, l’ammoniac, le toluène, l’acétone, le benzène ou encore le trichloréthylène, la fleur de lune ou spathuphyllum, assainit efficacement l’air intérieur. Si elle fait d’ailleurs partie des plantes les plus faciles à entretenir, veillez tout de même à dépoussiérer régulièrement ses feuilles à l’aide d’une éponge humide et à enlever les tiges sèches. De même qu’il est recommandé de limiter le rempotage de cette plante.

Lire aussi 6 plantes qui parfument votre chambre et qui permettent de bien dormir

Contenus sponsorisés