7 types de plantes succulentes et les astuces secrètes pour les faire pousser à la maison

Les succulentes sont des plantes d’intérieurs particulièrement appréciées car elles ne demandent que peu d’entretien. Et pour cause, pas besoin d’avoir la main verte pour entretenir ces végétaux qui poussent dans des climats désertiques. Découvrez leurs types et les consignes pour les faire pousser à l’intérieur ou dans votre jardin.

Sommaire

Si ces plantes vertes sont particulièrement appréciées, c’est parce qu’il n’est pas forcément nécessaire d’être un initié du jardinage pour cultiver ce végétal. La plante succulente peut survivre à la sécheresse en raison de l’eau stockée dans ses feuilles, ses tiges et ses racines. Plusieurs types de ces plantes en pot existent et ils sont faciles à cultiver.

Il existe de nombreux types de succulentes

Ces plantes grasses se déclinent en plusieurs variétés qui se caractérisent par les mêmes conditions d’entretien. Si ces végétaux au feuillage charnu sont faciles à faire pousser, c’est parce qu’ils stockent l’eau dans ce dernier à l’instar du cactus, une espèce qui se dénombre en plus d’un millier de variétés.

plantes succulentes

Plante grasse – Source : spm

1- L’Echeveria elegans

Succulentes1

L’Echeveria elegans, une variété des succulentes aux feuilles charnues – Source : spm

Ces plantes tropicales grasses sont caractérisées par leur forme qui s’apparente à celle d’une fleur. Cette forme esthétique de végétal a besoin de pousser en plein soleil. Sans cette lumière et cette chaleur, les feuilles peuvent devenir plus allongées et perdre de leur superbe.

2- La Crassula ovata gollum

Succulentes2

Plantation de succulentes Crassula ovata – Source : spm

Cette variété de succulente se distingue par ses feuilles compactes qui donnent du volume aux pots. L’avantage de cultiver ce type de succulente est la facilité de son entretien en raison de sa résistance aux agressions extérieures dont les maladies et les parasites, que vous pouvez éloigner avec 10 remèdes naturels.

3- La Senecio Rowleyanus

Succulentes3

La Senecio Rowleyanus, plante tropicale – Source : spm

Ces plantes facilement cultivées ont de longues tiges qui sont remplies de feuilles sphériques. Ce végétal est décoratif car en le plantant, on assiste à une floraison blanche avec un parfum subtil à la cannelle.

4- La sedum carnicolor

Succulentes4

Plants de sedum carnicolo – Source : spm

Cette plante peu exigeante en entretien est d’autant plus facile à cultiver car elle est résistante aux températures extrêmement chaudes ou froides. Il faut veiller à l’arroser avec modération pour éviter qu’elle ne pourrisse.

5- La Haworthia fasciata

Succulentes5

La Haworthia fasciata, plante au feuillage persistant – Source : spm

Originaire d’Afrique, cette succulente a une apparence très particulière avec une forme de feuilles vertes épaisses, charnues et dures. Bien qu’elle aime beaucoup le soleil, elle tolère également les basses températures en hiver, étant un type très résistant pour les jardiniers débutants.

6- La sedum morganianum

Succulentes6

Sedum morganianum, plante exotique – Source : Garden Manage

Cette plante aux grandes réserves d’eaux originaires du Mexique a des tiges qui peuvent mesurer jusqu’à un mètre. Son feuillage a une couleur atypique puisqu’il a une teinte verte grisâtre. Ce végétal qui peut être planté en pot peut fleurir et faire naître des petits bourgeons rouges.

7- La graptopetalum paraguayense

Succulentes7

Graptopetalum paragueyense, une variété plantes exotiques – Source : spm 

Cette plante est particulièrement esthétique puisqu’elle ressemble à s’y méprendre avec une fleur. A l’instar de la sedum morganianum, son feuillage est plus long. La graptopetalum paragueyense se distingue par une teinte légèrement violette sur un fond vert foncé. Les feuilles compactes dénotent une pousse optimale de cette plante.

Comment faire pousser ces types de succulentes ?

Ces sept types de plantes grasses nécessitent les mêmes conditions d’entretien. Il est recommandé de les laisser pousser sur une terrasse car elles ont besoin de soleil pour s’épanouir. Pour commencer, il faudra se munir d’un pot avec des trous de drainage. La première étape consiste à mélanger du sable humide et de la terre fertilisée qui constitue un bon engrais pour les succulentes. Si votre récipient est grand, versez-y des billes d’argiles pour une meilleure irrigation avant d’y ajouter le substrat, que vous pouvez fabriquer chez vous. Vous pouvez également ajouter un engrais spécial pour succulentes que vous pouvez vous procurer dans une boutique spécialisée ou chez un pépiniériste. Pour rempoter cette plante dans un plus grand récipient, placez le pot initial à l’envers et tapotez le fond jusqu’à ce que la plante se détache du pot et que la terre et les racines soient apparentes. Plantez la plante succulente dans le nouveau pot et tapotez les côtés pour accueillir le terreau ; ce dernier doit couvrir les racines de la plante. Pour donner un aspect esthétique à votre plante, recouvrez la surface du terreau de sable et de cailloux blancs. Cette dernière étape vous aidera à éviter l’évaporation rapide de l’eau.

Lire aussi 7 conseils pour que vos plantes succulentes survivent à l’hiver

Contenus sponsorisés