7 comportements de quelqu'un qui souffre d'un traumatisme émotionnel

7 comportements de quelqu’un qui souffre d’un traumatisme émotionnel


7 comportements de quelqu'un qui souffre d'un traumatisme émotionnel

On parle de traumatisme émotionnel chez une personne lorsque cette dernière a vécu un épisode choquant ou une série d’évènements négatifs et bouleversants et qu’elle en est profondément affectée. Une personne traumatisée est dans un état de détresse constant. Elle ne se sent plus en sécurité nulle part et ne fait plus confiance à personne.

Ce qui peut causer un traumatisme émotionnel

Plusieurs types d’événements peuvent causer des traumatismes, parmi lesquels : 
∙ Un événement soudain et dangereux comme un accident grave et mortel 
∙ De la maltraitance répétée
∙ La perte d’un être cher 
∙ Des humiliations 
∙ Se voir diagnostiquer une maladie chronique ou mortelle

Trois éléments, lorsqu’ils sont présents, ont le pouvoir de traumatiser une personne : 
∙ L’événement en question était inattendu
∙ La personne n’a rien pu faire pour empêcher l’évènement de se produire
∙ La personne ne parvient pas à y faire face

Les conséquences d’un traumatisme émotionnel

Un traumatisme marque souvent le début pour la personne d’un stress post-traumatique ou d’une entrée en dépression. Malheureusement, les personnes traumatisées sont souvent démunies face à ce qui leur arrive. Elles ne sont pas conscientes de leur besoin urgent d’être aidées et ne cherchent pas de soutien. 

Il est important de savoir détecter les signes d’un traumatisme chez les personnes de votre entourage, pour être en mesure de leur venir en aide et de leur apporter votre appui.

Voici sept comportements symptomatiques d’un traumatisme :

1. L’anxiété chronique et la dépression

Une personne traumatisée est continuellement anxieuse et elle est constamment sur ses gardes, en état d’alerte, au point où elle ne parvient plus à se détendre. Cela peut engendrer de l’irritabilité, de la nervosité et des difficultés de concentration.

2. La prise de psychotropes

De nombreuses études ont montré un lien entre le fait d’avoir vécu des événements traumatisants et la toxicomanie. Les personnes traumatisées par certaines expériences sont en effet plus enclines à « noyer leur désespoir » dans l’alcool, le cannabis ou l’héroïne.

3. Les accès de colère

Les chercheurs ont découvert que les traumatismes influaient sur les capacités des personnes à gérer et à contrôler leurs émotions. Chez les personnes traumatisées, les accès de colère sont plus fréquents.

4. La peur 

D’après les chercheurs, le sentiment de peur intense est caractéristique chez les personnes qui ont été traumatisées émotionnellement.

Elles sont plus susceptibles de ressentir des niveaux extrêmes de peur, d’horreur et d’anxiété et de vivre des crises de panique, le tout accompagné de palpitations, de sueurs froides, de frissons et de tremblements.

5. Pensées de mort

Les personnes ayant été exposées à des événements traumatisants ont plus de risque de se suicider et de ne pas y réfléchir à deux fois avant de passer à l’acte.

6. Les flash-backs

Elles sont très susceptibles d’avoir des flashbacks et de se remémorer en détail les événements traumatisants au moindre petit signe. C’est une des raisons pour lesquelles elles ont tendance à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter les situations qui pourraient éveiller leurs souvenirs.

7. Sommeil perturbé

Les problèmes de sommeil et l’insomnie sont des phénomènes récurrents chez les personnes traumatisées, que les scientifiques expliquent par des changements dans la chimie du cerveau.

Les traumatisés ont plus de difficultés qu’avant à trouver le sommeil, ils peuvent faire des cauchemars, se réveiller la nuit, avoir des sueurs nocturnes, parler en dormant et même devenir somnambules.

Comment s’en sortir ?

Une fois que vous êtes parvenu à détecter chez une personne le fait qu’elle a subi un traumatisme important, voici quelques pistes pour vous permettre de l’aider :

— Soyez empathique et faites votre possible pour lui témoigner votre compréhension et votre soutien profond

— Aidez-la à trouver un sens à sa vie et aux expériences qu’elle a vécues

— Proposez-lui de consulter un psychothérapeute qui pourra l’aider à surmonter cette épreuve et l’accompagner au cours du processus de guérison, ou à une thérapie de groupe, au cours de laquelle elle pourra partager son expérience avec d’autres personnes et se soutenir mutuellement.