5 signes que votre corps vous envoie quand votre foie va mal

Le foie, cet organe vital qui agit comme une véritable « usine d’épuration » du corps humain, peut se retrouver très vite submergé par les excès en tout genre, dont une alimentation ultra industrialisée. Fort heureusement, notre corps nous lance quelques signaux d’alerte en amont pour y remédier. Soyez à l’écoute de votre corps, car il peut vous mettre en garde d’un possible dysfonctionnement hépatique. Voici 5 signes à surveiller. 

Pesticides, conservateurs, colorants alimentaires, alcool, tabac… Consommés en excès, le foie se retrouve submergé par le travail, et nous lance des signaux d’alerte pour nous prévenir. Voici 5 symptômes auxquels vous devriez prêter attention, et qui peuvent être synonymes d’un possible dysfonctionnement de cet organe qui vous veut du bien.

foie
Localisation du foie dans le corps / Source : amelioretasante

Le foie : à quoi sert-il, et pourquoi devons-nous en prendre soin ?

Le foie est l’organe vital le plus grand du corps humain. Il effectue d’ailleurs à lui seul plus de 500 fonctions essentielles à son bon fonctionnement. Elles vont de la production de bile, métabolisation des protéines, des glucides, du fer et du cholestérol, au stockage des vitamines et minéraux. Son rôle le plus important étant la filtration du sang des déchets toxiques, qui cumulés, peuvent nuire aux autres organes.

Un foie en bonne santé veille au bon fonctionnement du corps dans sa globalité. Néanmoins, si l’on n’en prend pas soin, les maladies qui peuvent en découler ne sont pas à prendre à la légère. Cirrhose du foie, hépatite, stéatose hépatique ou encore cancer du foie. Nombre d’entre elles pouvant être causées par une mauvaise alimentation ou une mauvaise hygiène de vie.

5 signes qui vous aideront à détecter un possible dysfonctionnement du foie

Pour détecter un éventuel problème au foie, il est indispensable d’être à l’écoute de son corps. Certains symptômes révélateurs peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous pousser à consulter un médecin pour prescrire un traitement adapté et agir à temps. En voici 5 mis en avant par la Mayo Clinic, fédération hospitalo-universitaire de recherche américaine :

1.Démangeaisons et sensibilité de la peau

Une accumulation de toxines peut provoquer une sensation de gêne dans tout le corps. Le foie n’arrivant pas à les évacuer, cela pourrait provoquer une réaction désagréable sur la peau.

Interrogé par le Journal des Femmes, le Pr Patrick Marcellin, hépatologue et directeur de l’équipe de recherche INSERM à l’hôpital Beaujon explique cela se produit notamment lorsque le foie n’arrive pas à traiter la bile, “ce qui entraîne un trop plein d’acide biliaire dans le sang, des petites inflammations des vaisseaux sanguins et donc des démangeaisons cutanées”.

demangeaison
Femme qui souffre de démangeaisons / Source : Cerveau & Psycho

2.Une sensation de lourdeur

Une sensation de pesanteur peut survenir en cas de problème hépatique, notamment en cas de consommation excessive d’alcool, qui finit par affecter le foie. Un examen clinique pourra déterminer s’il s’agit de troubles digestifs, intestinaux ou hépatiques.

lourdeur
Illustration d’une femme souffrant de crampes abdominales / Source : ViraLife

3.Une perte de poids soudaine

Une perte de poids brusque et inexpliquée liée à une perte d’appétit peut indiquer de nombreux troubles de santé, l’un d’entre eux étant la cirrhose. Cette maladie doit être prise en charge rapidement, au risque d’entraîner un cancer du foie.

perte de poids
Perte de poids inexpliquée / Source :  Stress App

4.Sensation de fatigue récurrente

Nous avons tous des périodes où nous nous sentons fatigués. Mais quand la fatigue est constante, celle-ci peut indiquer un problème plus ou moins grave au niveau du foie. Un manque d’énergie, une perte d’intérêt, voire une dépression peuvent également être constatés, souligne le Pr Marcellin.

fatigue
Fatigue et manque de concentration  / Source :  Naturiel

5.Hématomes et saignements fréquents

Selon le site de la Société Française d’Hépatologie (AFEF), ces derniers impliquent la présence de sang dans les vomissements, du sang noir ou rouge dans les selles, un saignement du nez ou des gencives, ainsi que des ecchymoses fréquentes.

Pour prévenir ou limiter les risques d’un dysfonctionnement du foie, le plus judicieux reste d’adopter une bonne hygiène de vie. Si certains symptômes peuvent indiquer un problème bénin, d’autres sont révélateurs de maladies beaucoup plus graves. A savoir que ces symptômes ne sont pas exclusifs à une maladie du foie et peuvent indiquer d’autres problème de santé. Pour cette raison, il est impératif de consulter un médecin pour établir un diagnostic fiable.

Quelques conseils pour un foie en pleine forme

Très faciles à intégrer dans votre quotidien, ces quelques conseils et astuces vous permettront d’adopter une meilleure hygiène de vie pour prévenir les risques pour votre foie et lui faciliter la tâche pour assurer ses fonctions de manière optimale.

Vous l’aiderez ainsi à faire « peau neuve ». Car oui, l’un des merveilleux avantages de cet organe est qu’il se régénère de lui-même, il suffit juste de lui donner un petit coup de pouce !

Limiter la consommation d’alcool…un bon jus de légumes en soirée peut être tout aussi « branché » !

Boire une tasse de café par jour… sans sucre bien évidemment !

Limiter sa consommation de sucre…optez pour des substituts tout aussi gourmands comme les amandes, ou autres fruits à coque !

Ajouter de l’ail et de l’oignon dans vos plats…leur composition soufrée aide le foie à libérer ses enzymes et à mieux évacuer les toxines !

Découvrir le radis noir…ce tubercule est un excellent draineur du foie. En jus, en salade, ou même cuit, son effet se fera très vite ressentir !

Contenus sponsorisés
Loading...
Close