15 alternatives naturelles au Doliprane

15 alternatives naturelles au Doliprane


Trop souvent, nous cherchons une solution rapide quand nous avons mal, car ce que nous voulons est un soulagement immédiat. Supposant que les médicaments vendus en pharmacie, sans ordonnances, sont sans danger. Mais nous devrions y réfléchir à deux fois.

De récentes recherches ont en effet fait le lien entre de fortes doses d’ibuprofène pendant de longues périodes et des dégâts au foie, des problèmes intestinaux et cardiovasculaires. Des effets secondaires plus communs sont observés, comme des nausées, des vomissements, des indigestions et des douleurs au ventre. De plus, quand nous prenons un analgésique, on ne s’attaque pas à la racine du problème. Ainsi, tôt ou tard, la douleur réapparaît, nous rappelant qu’il est toujours préférable de traiter la cause et non le symptôme.

Comme toujours, la nature offre des alternatives. Différentes épices, herbes et vitamines peuvent combattre la douleur très efficacement et ce, presque sans effets secondaires. Toutefois, s’il s’agit de substances naturelles, renseignez-vous auprès de votre médecin avant de prendre des compléments pour vérifier qu’ils n’interfèrent pas avec un possible traitement médicamenteux.

Les épices

  1. La capsaïcine est un ingrédient actif présent dans le piment de Cayenne. C’est un analgésique réputé qu’on utilise dans des crèmes, des pommades et des patchs antidouleur. Si vous avez une migraine et supportez le goût du piment de Cayenne, versez 1 à 3 cuillères à café dans un verre d’eau, vous apportera un soulagement immédiat.
  1. Le gingembre peut être très efficace contre les douleurs articulaires. C’est un anti-inflammatoire, également excellent pour la circulation du sang. Une étude menée à l’Université d’Odense au Danemark, a même conclu que le gingembre était plus efficace que les anti-inflammatoires pour traiter les douleurs articulaires. Vous pouvez prendre du gingembre sous forme de thé ou de poudre et saupoudrer vos plats.
  1. Le curcuma est de la même famille que le gingembre et jouit d’une grande popularité dans la médecine ayurvédique. Non seulement il combat la douleur, mais il est réputé pour ses vertus curatives. Il agit comme un anti-inflammatoire, antioxydant, antiviral, antifongique et antibactérien. On lui prête même des pouvoirs anti-cancer. Comme pour le gingembre, n’hésitez pas à en saupoudrer vos plats. Vous pouvez aussi le boire mélangé à du lait chaud.

Les herbes

4. Le boswellia est la résine d’arbustes du même nom originaires d’Inde. Il contient de l’acide boswellique, un compose actif qui améliore la circulation du sang et prévient l’accumulation de globules blancs responsable des inflammations.

5. L’arnica est une fleur souvent utilisée dans des crèmes homéopathiques pour soulager les courbatures et les douleurs. Une étude de 2007 a démontré que le gel d’arnica était plus efficace que l’Ibuprofène pour soulager l’arthrose des mains.

6. La griffe de chat, aussi connu sous le nom de liane du Pérou ou Uncaria tomentosa, elle contient un agent anti-inflammatoire qui bloque la production de l’hormone prostaglandine, responsable d’inflammation et de douleur. Elle peut être prise sous forme d’extrait ou d’écorce, une à trois fois par jour. Attention à ne pas dépassez les doses prescrites au risque de souffrir de diarrhées.

7. L’écorce de saule blanc était déjà utilisée par les Romains et les Chinois anciens. Elle contient un produit chimique naturel, la salicyline, qui a servi de modèle à l’aspirine. Un test aléatoire réalisé en 2001 a conclu que cette écorce est un analgésique modéré qui peut traiter l’arthrose. Elle est aussi efficace pour les douleurs lombaires.

Les compléments alimentaire

8. L’huile de poisson se compose en une hormone appelée prostaglandine, qui réduit l’inflammation. Une étude écossaise a rapporté que des patients souffrant d’arthrite rhumatoïde prenant de l’huile de foie de morue avaient diminué leur prise d’ibuprofène des deux-tiers. Une autre étude a donné un résultat encore plus probant : des patients souffrant de la nuque et de la tête ont pu arrêter complètement les analgésiques après une consommation d’huile de poisson de deux semaines.

9. Un lien a été fait entre une carence en Vitamine D et des douleurs vives et chroniques. Il a été démontré que les personnes présentant des carences en vitamine D utilisent jusqu’à deux fois plus d’antidouleurs. Donc assurez-vous de prendre assez de soleil. ! Si le beau temps n’est pas au rendez-vous, prenez des compléments de vitamine D.

10. La Vitamine B est très importantes du point de vue nutritionnel, elle possède de nombreuses propriétés curatives. Des recherches réalisées au Texas ont montrées qu’une combinaison de vitamines B pouvait soulager des douleurs chroniques du dos en seulement 30 minutes. La vitamine B est aussi utilisée pour traiter des problèmes comme le lumbago, la sciatique et les paralysies faciales. Soit des problèmes neuropathies générés par les nerfs.

11. Le méthyl-sulfonyl-méthane est une forme naturelle de soufre organique qu’on trouve dans les fruits, les légumes, le lait, le poisson et les graines. Il est commercialisé comme un supplément diététique qui soulage la douleur et l’inflammation associées à l’arthrose. La dose recommandée est de 1.000 à 4.000 mg par jour.

12. La glucosamine et le Sulfate de chondroïtine fabriquent des blocs qui sont naturellement synthétisés dans notre corps et sont présents dans les tissus conjonctifs de notre corps, comme les cartilages de nos genoux. En vieillissant, nous perdons une partie de ces substances ce qui entraîne un rétrécissement des cartilages lequel peut aboutir à de l’arthrose. Prendre ces deux substances ensemble en réduit les symptômes, le gonflement et la raideur des articulations, et arête la progression de l’arthrite.

Les thérapies naturelles que vous devriez essayer

13. L’acupuncture est réputée pour soulager certains types de douleurs et reçoit un soutien grandissant de la part du corps médical. Pensez à cette thérapie si vous souffrez d’arthrite, de migraines, de douleurs au bas du dos, de douleurs menstruelles ou de douleurs post-opératoires. La réflexologie peut aussi être utile pour traiter différentes sortes de douleurs musculaires – de la nuque, des épaules, de dos, de jambes, etc.

14. La Méditation est aussi vieille que l’humanité. Elle peut pratiquée de différentes manière et avec différents objectifs – certains cherchent l’illumination, d’autres veulent juste bien dormir. La méditation peut aussi diminuer les douleurs chroniques. Elle réduit la production d’hormones « lutte ou fuite », comme la cortisol, en désactivant le système nerveux parasympathique. La cortisol peut augmenter l’inflammation et aggraver la perception de la douleur. Si nous pouvons réduire le niveau de cortisol, la douleur diminue.

15. les huiles essentielles que vous pouvez essayer
De nombreuses huiles essentielles peuvent soulager la douleur et ceux qui les utilisent semblent guérir plus rapidement que les autres. Certaines d’entre elles ont des propriétés analgésiques, mais aussi anti-inflammatoires et antirhumatismales. C’est le cas des huiles de thym, d’eucalyptus, de sauge, de romarin, de camomille et de gingembre.


Loading...