Loryn le golden retriever : une mère adoptive dévouée pour quatre petits chevreaux orphelins

On savait déjà que les chiens sont des compagnons fidèles et très affectueux envers leurs maîtres. Mais, l’histoire de cette adorable chienne va davantage vous attendrir. Ce golden retriever a grandi dans une ferme familiale,accordant toute son attention aux autres animaux. En 2017, Loryn a voué une si forte affection pour de nouveaux arrivants, quatre petits chevreaux orphelins, qu’elle a fini par jouer le rôle de « mère adoptive ». Le site américain The Dodo nous en dit un peu plus. 

Cette chienne est une véritable « mère poule » pour ces petits chevreaux

Lryn avec un chevreau

Lryn avec un chevreau – Source : spm

Lorsque Andrea Holley a sauvé quelques chevreaux égarés pour les accueillir dans sa ferme, elle fut étonnée de voir la réaction de sa gentille chienne Loryn. Cette dernière en est tombée folle amoureuse. Certes, tout le monde s’était déjà habitué à son comportement bienveillant et attentionné envers tous les animaux du domaine. Mais, cette fois-ci, elle semblait spécialement touchée par la situation de ces petits orphelins.

« Loryn est vraiment adorable avec tous nos convives. Depuis toute jeune, elle est entourée d’animaux à la ferme et elle adore leur compagnie », raconte sa propriétaire. « C’est aussi une véritable mère poule, elle accueille chaque bébé que nous avons ici comme le sien ! ». Et, elle n’a pas dérogé à la règle : en voyage ces petits chevreaux, elle s’est immédiatement prise d’affection pour eux, ne souhaitant plus les lâcher d’une semelle, comme en témoignent les photos. « Il faut savoir que les chèvres sont les créatures les plus aimantes et les plus faciles à vivre », poursuit Holley. « Elles ont tout de suite aimé Loryn et passent toutes leurs journées à ses côtés… ».

Un amour réciproque : les chevreaux ne quittent plus Loryn !

Loryn avec un chevreau sur le canapé

Loryn avec un chevreau sur le canapé – Source : spm

C’est justement cela le plus beau dans l’histoire : à croire que ces chevreaux ont eu l’impression de retrouver une « maman ». Prénommées Mia, Henry, Delilah et Daisy Mae, ces petites chèvres se sont rapidement attachées à Loryn et semblent l’aimer sincèrement. Pour preuve, elles la suivent partout, passent leur temps à la câliner, à faire la sieste à ses côtés…tandis que la chienne, elle, ne les quitte jamais des yeux. Non seulement, elle prend soin d’eux, mais adore aussi les dorloter et jouer avec eux.  Elle les a littéralement adoptées et a tout de suite pris son rôle de mère très au sérieux.

Delilah et Daisy Mae sont arrivées à la ferme d’Andrea avec des étiquettes sur les oreilles provenant de leur ancienne demeure. Mais, très vite, elles se sont senties rassurées d’avoir trouvé un nouveau foyer chaleureux auprès de Loryn et de sa famille.Comme les chevreaux étaient encore bien jeunes, ils devaient être nourris au biberon. Andrea s’occupait d’eux, sous le regard attentif de Loryn. Ils étaient installés dans un petit parc à l’intérieur de la maison et la chienne prenait soin de les surveiller pour qu’ils restent bien sages.

Une vraie chienne de ferme, protectrice et bienveillante

Loryn et les chevreaux sur le canapé

Loryn et les chevreaux sur le canapé – Source : spm

Comme Loryn a consacré toute sa vie à prendre soin des animaux de la ferme, Andrea savait qu’elle ferait exactement la même chose avec ces nouveaux hôtes.   Elle allait être présente pour les voir grandir, guetter leurs allées et venues, les chaperonner et veiller à les guider tout au long du chemin.« Loryn est mon bras droit et elle m’aide toujours à rassembler les chevreaux lorsque nous sommes dehors ou à les encadrer pendant qu’ils jouent à l’intérieur pour éviter les débordements… », a déclaré Holley. « Et, ceux-là en particulier, elle pense définitivement que ce sont ses bébés ! ». N’est-ce pas touchant ?

Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil aux photos pour admirer ce beau spectacle. Comment ne pas fondre devant Loryn et les chevreaux sur le canapé tendrement enlacés ? En véritable « maman poule », elle les suit du regard pour voir si tout se passe bien. Andrea se sent vraiment reconnaissante d’avoir une chienne domestique aussi douce et prévenante. Depuis l’arrivée des petites chèvres, la vie à la ferme est devenue tellement plus intéressante et animée. Mais, ces moments de douceur avec Loryn sont précieux et inestimables. C’est une grande et belle famille heureuse !

Lryn et les chevreaux sur le canapé

Lryn et les chevreaux sur le canapé – Source : spm

Contenus sponsorisés