La première chose à faire avant d’allumer radiateur qui vous fait économiser 30% sur votre facture de chauffage

L’hiver approche et il sera bientôt temps de remettre les chauffages en route. Comme chaque année, le dilemme entre un intérieur bien chauffé et une facture salée est plus que jamais d’actualité. Alors comment faire pour bien chauffer sa maison sans gaspiller ? Voici quelques conseils utiles.

La première chose à faire avant d’allumer radiateur qui vous fait économiser 30% sur votre facture de chauffage

Qu’il soit à gaz, à bois ou électrique, une chose est sûre, cette année le chauffage coûtera encore plus cher. Il représente les deux tiers de notre facture énergétique. S’il est impossible de lutter contre la hausse des prix de l’énergie, il est néanmoins possible d’adopter de bons réflexes pour limiter notre consommation sans sacrifier notre bien-être. Découvrons quelques éco-gestes à mettre en place sans attendre.

Éviter les pertes de chaleur pour mieux chauffer

La première chose à éviter est le surchauffage, c’est-à-dire le fait de chauffer à des températures trop élevées, ce qui nuit aussi bien à votre santé qu’à votre porte-monnaie. Les foyers ont en effet tendance à faire grimper inutilement le thermomètre. L’ADEME indique que les températures ambiantes idéales dans la maison sont de 19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres pour dormir et 22°C dans la salle de bain au moment de son utilisation.
Petits conseils pour un bon confort thermique :

Lire aussi : Comment chauffer la maison sans dépenser un seul euro ? 3 astuces simples qui fonctionnent

1- Une bonne isolation : pour lutter contre les déperditions thermiques cela fait toute la différence. Seule une bonne isolation de votre maison peut conserver la chaleur. Les pertes peuvent aller jusqu’à 30% pour des logements anciens, ce qui est important. Il y a plusieurs origines : le toit, le sol, les murs et les ouvertures (portes et fenêtres). Il peut être intéressant, pour réduire ses dépenses à moyen et long terme, de réaliser un bilan énergétique complet et de voir quels aménagements et travaux peuvent être réalisés.

2- La chasse aux courants d’air : la circulation d’air froid est un véritable fléau. Il faut donc essayer de calfeutrer au mieux toutes les entrées d’air. Bloquer le passage du froid au niveau des ouvertures : mettre des boudins sous les portes, refaire les joints des fenêtres si besoin ou poser des bandes adhésives, installer des doubles rideaux ou des rideaux thermiques, des tapis de sol et bien fermer les stores ou volets à la tombée de la nuit.

3- Une bonne aération : ne pas négliger les vertus d’une bonne ventilation en veillant à ce que votre système d’aération soit non obstrué et en bon état de marche. Une bonne circulation de l’air évite l’humidité dans la maison. Or l’humidité est l’ennemi de la chaleur. De même, bien penser à ouvrir vos fenêtres dans les moments d’ensoleillement pour renouveler l’air et réchauffer vos murs, au minimum 10 minutes par jour, en coupant votre chauffage évidemment.

Calfeutrer les ouvertures

Calfeutrer les ouvertures – Source : spm

4- Choisir un mode de chauffage adapté : bien souvent, plus les appareils de chauffage sont anciens, plus ils sont énergivores. Parfois renouveler son moyen de chauffage peut représenter un investissement important, mais qui peut être amorti assez rapidement étant donné l’augmentation du coût de l’énergie. Les chaudières et poêles à bois et notamment à granulés sont très prisés, idem pour les pompes à chaleur. Concernant l’électrique, c’est le radiateur à inertie, qui est actuellement le plus intéressant, ainsi que le sèche-serviette pour la salle de bain. Éviter les petits chauffages d’appoint très coûteux.

5- Réguler les températures un bon moyen d’économiser est aussi d’adapter les températures aux différents besoins en fonction de chaque pièce et des différents moments de la journée. Pour cela les thermostats intelligents, programmables, la commande à distance ou les sondes extérieures reliées à votre chaudière sont l’idéal. Ainsi vous pouvez faire varier facilement les températures et l’intensité de votre chauffage et limiter le gaspillage.

Lire aussi : Comment chauffer le lit rapidement en hiver avec des astuces géniales ?

Bien chauffer grâce à un entretien régulier de votre appareil

Outre les bons réflexes, l’entretien du chauffage est primordial. Sachez qu’une chaudière à gaz bien entretenue peut réduire votre consommation de 12%, ce qui n’est pas négligeable. De toute façon un contrôle annuel par un professionnel est obligatoire. Concernant les radiateurs électriques, il ne faut pas oublier de les dépoussiérer régulièrement et de ne rien mettre devant, afin qu’il fonctionne à plein régime. Vous pouvez également placer un réflecteur de chaleur juste derrière pour optimiser son utilisation.

Éviter les chauffages d’appoint énergivores

Éviter les chauffages d’appoint énergivores. Source : spm

Il ne vous reste plus qu’à faire le point sur votre situation, à prendre les bonnes décisions et adopter les bons gestes. Cet hiver plus que jamais, tous les moyens sont bons pour faire des économies d’énergie !

Lire aussi : 6 exercices simples et efficaces pour lutter contre les ballonnements, améliorer la digestion et brûler la graisse du ventre !

Contenus sponsorisés