Économisez jusqu’à 15 % sur les factures d’eau chaude avec cette astuce simple

Qui d’entre nous n’apprécie pas une bonne douche chaude en hiver ? Ça fait rêver, rien qu’en y pensant… Cependant, on ne tarde pas à réaliser que cette dernière pourrait avoir un lourd impact sur la facture d’électricité. Et face à la hausse inexorable du coût de la vie, nous essayons constamment de trouver des solutions permettant de réaliser quelques économies. Afin d’éviter une surconsommation d’énergie, un petit changement d’habitude pourra vous faire économiser jusqu’à 15 % sur votre facture d’eau chaude.

Que faut-il faire alors ? Cela signifie-t-il que l’on doit renoncer aux douches chaudes ? Voyons cela ensemble.

Économisez sur votre facture d’énergie en réglant un seul paramètre de votre chauffe-eau. Oui, c’est possible !

Savez-vous que vous pouvez facilement réduire votre consommation d’énergie en réglant simplement la température de votre chauffe-eau ? Voici l’astuce clé.

Avec le temps, le thermostat de votre chauffe-eau peut rapidement se dérégler. Raison pour laquelle, il est essentiel de vérifier constamment la température sur laquelle il est réglé. Autrement dit, vous pensez que votre chauffe-eau est réglé sur 50°C, alors qu’en vérité il l’est à 70°C ou 80°C. De telles températures nécessitent une grande quantité d’énergie.

Dans ce sens, vous pouvez installer une sonde de température, analogique ou numérique, afin de mesurer, d’anticiper et de réguler efficacement la température.

L’idéal serait un réglage compris entre 45°C et 55°C, car plus économique en termes d’énergie. Au-delà de 60°C, vous risquerez de vous brûler et en dessous de 50°C, cela pourrait constituer un risque de légionellose, une forme grave de pneumonie dont les bactéries se développent dans les eaux stagnantes réglées à des températures oscillant entre 25°C et 45°C. Une maladie dont les symptômes ressemblent à ceux de la grippe, à savoir toux et fièvre. 

Si vous possédez un chauffe-eau équipé d’un petit ballon d’eau, il se peut que vous manquiez d’eau chaude, n’hésitez donc pas à augmenter un peu la température.

Réglage d’une chaudière domestique

Réglage d’une chaudière domestique. Source : spm

La consommation électrique d’un chauffe-eau

Vous avez vérifié tous vos appareils électroménagers ; lave-vaisselle, machine à laver, frigo… vous avez fait tous les efforts possibles pour réduire votre facture d’énergie, mais en vain ! Si vos factures ne cessent d’augmenter, pensez à votre chauffe-eau, il pourrait bien en être la cause.

En effet, d’après l’ADEME autrement l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, un chauffe-eau consomme environ 12 % des dépenses énergétiques d’un foyer (chiffre de l’année 2019).

Comment fonctionnent les différents modèles de chauffe-eau ?

Afin de réaliser certaines économies d’énergie, vous devez tout d’abord comprendre comment fonctionne cet appareil.

  • Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau est approvisionné dans un premier temps en eau froide, qui est ensuite chauffée par la mise en marche d’une résistance électrique. Lorsque l’eau devient chaude, l’appareil la conserve à la bonne température, grâce à un thermostat intégré. Ainsi, l’eau chauffée arrive directement dans le réseau domestique. Lorsque vous vous en servez, celle-ci est immédiatement remplacée par de l’eau froide, qui, à son tour, sera chauffée à la température souhaitée.

De ce fait, maintenir la température de l’eau pour pouvoir en profiter à tout moment de la journée, entraînera une consommation d’énergie permanente.

Réglage d’un chauffe-eau électrique

Réglage d’un chauffe-eau électrique. Source : spm

  • La chaudière standard

Dans une chaudière traditionnelle, celle avec un ballon d’eau séparé, le circuit d’eau du chauffage central est réchauffé grâce à la combustion du gaz. En principe, la chaudière produit de l’énergie thermique destinée à alimenter le plafond, le plancher chauffant ou encore les radiateurs. La chaleur produite est ainsi transportée au moyen d’un fluide caloporteur qui, le plus souvent, est l’eau.

Ce modèle est le plus répandu car résolument économique en matière de consommation d’énergie.

Réglage d’une chaudière à gaz

Réglage d’une chaudière à gaz. Source : spm

N’hésitez plus à appliquer cette astuce afin de reprendre le contrôle sur votre consommation d’énergie sans pour autant tirer un trait sur votre confort.

Lire aussi Avez-vous des prises électriques dans la salle de bain ? Vérifier ceci avant de les utiliser

Contenus sponsorisés