Comment conserver la chaleur dans votre intérieur ? Les 10 principales erreurs à éviter lorsque vous isolez la maison

L'hiver approche inexorablement et vous n’avez qu’une seule idée en tête : réaliser des économies d’énergie. Pour ce faire, vous pensez qu’isoler votre maison serait une bonne idée. Mais avant de vous lancer dans ce genre de travaux, il serait judicieux de tout planifier et d’éviter par la même occasion de commettre certaines erreurs. Pour découvrir lesquelles, n’hésitez pas à consulter la suite de cet article.

Vous avez prévu de réduire vos dépenses en matière de chauffage et d’énergie cet hiver, en isolant votre maison. Mais avez-vous réellement pensé aux erreurs que vous pourrez commettre en effectuant de tels travaux ?

Quelles sont les erreurs à éviter lors de l’isolation d’une maison ?

Avec l’arrivée de l’hiver, il est logique d’envisager plusieurs solutions afin de se réchauffer sans que vos prochaines factures d’électricité ne vous ruinent, pour autant. Vous pourrez donc envisager l’isolation de votre maison, afin de profiter d’une température homogène et agréable vous permettant de réaliser des économies de chauffage tout en diminuant votre consommation d’énergie. À ce titre, vous pourrez réaliser vous-même les travaux d’isolation. Mais avant de vous lancer dans une tâche aussi fastidieuse et prenante, la prudence est de mise. Certaines erreurs sont à éviter lors de la réalisation de ces travaux.

Isolation des murs d’une maison

Isolation des murs d’une maison. Source : spm

Ne pas choisir le bon matériau lors de l’isolation

Le choix de votre isolant thermique est primordial, car c’est ce dernier qui empêche le froid de pénétrer à l’intérieur de votre maison. On peut distinguer à cet effet, plusieurs types d’isolants : les isolants minéraux comprenant la laine de verre ou alors la laine de roche, les isolants naturels à savoir la fibre de bois ou de lin, les isolants synthétiques à l’image du polystyrène ou bien du polyuréthane ainsi que les isolants dits de nouvelle génération qui regroupent les briques monomurs, le béton cellulaire, les coffrages isolants, les peintures isolantes ou encore l’aérogel. Chaque type présentant différentes caractéristiques.

Pour choisir le bon matériau isolant, n’hésitez pas à vous fier à sa résistance thermique. Ce dernier doit être également compatible avec les matériaux dans lesquels ont été construits vos murs. Si vous vous sentez perdu, n’hésitez pas à solliciter l’avis d’un professionnel qualifié.

Réaliser l’isolation au mauvais endroit

Mis à part le choix d’un isolant extrêmement performant, il vous faudra également songer à le placer au bon endroit afin d’optimiser au maximum votre isolation. Dans le cadre d’une rénovation, un diagnostic thermique permet de déceler en amont, les éventuels problèmes d’isolation.

De manière générale, les combles ainsi que la toiture sont les deux parties de la maison qui présentent le plus de pertes de chaleur. En les traitant prioritairement, vous pourrez réduire efficacement votre consommation d’énergie, et cela se ressentira sur vos factures de chauffage. N’hésitez donc pas à isoler votre toiture en premier, tout en vous attaquant par la suite aux murs, aux cloisons, aux portes, aux fenêtres et pour finir, aux sols et aux planchers.

Isolation des combles

Isolation des combles. Source : spm

Négliger l’épaisseur de l’isolation

C’est l’un des critères les plus importants à prendre en compte surtout lorsque vous envisagez d’isoler vos murs par l’intérieur. En effet, l’épaisseur aura une incidence et une influence directe sur la qualité de l’isolation thermique que vous obtiendrez.

En optant pour des matériaux épais, l’isolation de votre foyer sera plus performante. De manière générale, l’épaisseur idéale d’un matériau se situe entre 12 cm et 18 cm. Cette dernière prend en considération la résistance thermique de l’isolant. Plus elle est élevée, plus elle offrira une haute résistance thermique.

Ne pas ventiler l’habitation lors de l’isolation

Pour réaliser des économies d’énergie tout en profitant d’un confort thermique optimal, il sera nécessaire de ventiler efficacement votre maison. En effet, cela permet d’évacuer l’humidité accumulée au sein de votre habitation, en prévenant l’apparition de moisissures, de champignons et de bactéries.

Ce sera également l’occasion de renouveler l’air à l’intérieur de votre domicile, pour assurer un air de qualité et préserver sa santé ainsi que son logement. En optant pour une isolation thermique accompagnée d’une ventilation adaptée de votre maison, vous pourrez maîtriser les pertes énergétiques en régulant la température de l’air.

À travers ces quelques lignes, vous pourrez vous rendre compte de l’ampleur que peut représenter des travaux d’isolation au sein de votre foyer, en évitant par la même occasion de commettre certaines erreurs qui pourraient se révéler critiques.

Lire aussi 4 façons astucieuses de tester l’isolation de la maison pour faire des économies sur la facture d’électricité et de gaz

Contenus sponsorisés