Quels sont les bienfaits du kéfir ?

Ce breuvage traditionnel est issu de la traditionnel issu de la lacto-fermentation entouré de mystères. Riche en probiotiques et bons pour l’immunité et le microbiote intestinal, il intéresse aujourd’hui intéresse aujourd’hui les chercheurs et les nutritionnistes.

Boisson au Kéfir

Boisson au Kéfir – Source : spm

Le kéfir est une drôle de boisson fabriquée à partir des grains de kéfir de lait ou de fruit. Il a piqué la curiosité d’une unité de scientifiques du CNRS et de l’Inserm rattachée au Museum National d’Histoire Naturelle, c’est ce que nous confie Benjamin Abrat, co-fondateur de Symbiose Kéfir, une petite entreprise florissante spécialiste des kéfirs de fruits : « Nous travaillons avec ces chercheurs pour connaître les différents bienfaits du kéfir, notamment sur le microbiote intestinal pour répondre à des problématiques de santé.

Aujourd’hui, partout dans le monde, le kéfir est étudié pour ses effets bénéfiques sur de grandes pathologies comme l’obésité et le diabète. »

Consortium de micro-organismes

Le kéfir est un grain vivant qui se forme à partir des bactéries lactiques et de levures. Un peu comme les champignons qui poussent sur les arbres, le kéfir pousse à partir des laits d’animaux, des fruits et des plantes. Cette formation biologique est une symbiose. Cette coagulation basée sur les laits d’animaux ressemble à de petits choux-fleurs, ce qui donne un produit lacté comme un lait opaque. Pour les végétaux, la symbiose forme comme de petits diamants translucides qui deviennent une boisson légèrement pétillante à base d’eau.

Origine mystérieuse

Le kéfir de lait semble être la boisson d’origine, apparue dans la région du Caucase à l’époque de l’ancienne Russie. Il existe aussi des traces de sa présence dans la Chine ancienne. À l’heure actuelle, il n’y a pas de consensus sur l’origine de sa création.

Mais l’origine sémantique de kéfir est turco-arabe. Quant au kéfir de fruit, Benjamin Abrat nous raconte que la première publication datée provient du Mexique à la fin du 19e siècle grâce à un botaniste qui a étudié le processus de cette symbiose sur un cactus.

Grains de kéfir

Grains de kéfir – Source : spm

La libre circulation du kéfir

À partir de quelques grains de kéfir, vous pouvez concocter plus d’une dizaine de litres. C’est l’un des secrets du kéfir : à chaque processus de fermentation, le grain se multiplie…

Ainsi, les marques comme Symbiose Kéfir donnent gratuitement des grains pour poursuivre cette chaîne vertueuse. Fabriquer vous-même vos boissons vous fait devenir un maillon de cette grande ronde de partage. Il suffit de garder les nouveaux grains au réfrigérateur dans une eau sucrée, puis de les distribuer à votre tour autour de vous.

Bienfaits thérapeutiques

Cette boisson aux fruits ou aux épices a tous les atouts pour remplacer les sodas. Pétillante et servie fraîche, elle est délicieuse et rafraîchissante. Sa lacto-fermentation lui a fait gagner ses galons thérapeutiques auprès des nutritionnistes pour sa richesse en probiotiques. Riche en bactéries lactiques, le kéfir contribue à l’équilibre de la flore intestinale, ce qui aide la sphère digestive, le transit et l’immunité. De plus, des études ont montré son effet bénéfique pour améliorer le syndrome du côlon irritable.

Cernes sous les yeux

Cernes sous les yeux – Source : spm

Des vitamines mieux assimilées

Certaines personnes sont sujettes à une mauvaise absorption des nutriments, ce qui peut engendrer des carences, des déséquilibres ou encore de la fatigue. Or, d’après les études, le kéfir permet d’optimiser la synthèse des vitamines du groupe B.

La B1 est un grand anti-stress qui agit aussi contre les douleurs musculaires et la fatigue. La B2 produit de l’énergie, lutte contre les maux de tête et les migraines, tout en bichonnant les cheveux. La B3 aide le système digestif, cardio-vasculaire, cutané tout en favorisant un bon sommeil et une bonne humeur. De même, les vitamines du groupe K sont principalement synthétisées par les bactéries de l’intestin. Et on sait que la vitamine K1 intervient dans la coagulation du sang et permet d’empêcher les hémorragies.

Ce qui favorise aussi la santé de la peau et soulage les rougeurs tout en atténuant les cernes. La K2 intervient dans la régulation du calcium, améliorant ainsi la santé osseuse, les articulations, l’émail dentaire, mais aussi la santé cardio-vasculaire et le système nerveux.

Lire aussi Comment réaliser du kéfir à la maison ?

Contenus sponsorisés