Une nouvelle piste contre la maladie du foie gras

La NASH se caractérise par l'accumulation de graisse dans les hépatocytes. Il existe de multiples conditions pour le développer mais l'obésité et le mode de vie, ainsi que le vieillissement, sont associés à une incidence accrue.

Une nouvelle piste contre la maladie du foie gras

chou fleur planche a decouper

Du chou-fleur sur une planche à découper – Source : spm

On estime que la NASH, ou maladie du foie gras, touche aujourd’hui au moins un tiers de la population. Notre mauvaise alimentation serait la cause principale de cette pathologie assez récente.

Si la médecine est encore un peu démunie face à cette maladie, une récente étude dévoile une nouvelle piste qui semble prometteuse : l’indole. Ce composé est présent dans les crucifères (chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles…). Après avoir mesuré des niveaux d’indole particulièrement faibles chez les personnes en surpoids, les scientifiques ont décidé de donner de l’indole à des souris ayant un régime riche en matières grasses.

Résultat

légumes crucifères

Les légumes crucifères – Source : spm

Le traitement a permis de réduire l’accumulation du gras et l’inflammation du foie. En attendant de confirmer ces résultats sur l’homme, on ne vous conseillerait que trop de consommer régulièrement des crucifères. Une chose est sûre, cela ne peut pas vous faire de mal !

Lire aussi La cannelle, un espoir pour la maladie de Parkinson

Contenus sponsorisés