10 Manières naturelles de combattre les symptômes de la ménopause

La ménopause est définie comme l’arrêt naturel des cycles menstruels et de la fertilité chez les femmes. C’est un changement naturel de la vie, en aucun cas synonyme d’une maladie ou d’un trouble gynécologique. Néanmoins, elle peut aussi être déclenchée par des procédures médicales, comme une hystérectomie, une chimiothérapie, ou une insuffisance ovarienne.

Après un certain âge, variable d’une femme à une autre (généralement entre 45 et 55 ans), les ovaires cessent de fonctionner et le corps produit moins d’œstrogènes et de progestérone, qui régulent la menstruation et la fertilité. Graduellement, les cycles menstruels sont irréguliers, puis disparaissent. La ménopause se confirme lorsqu’une femme n’a plus ses règles pendant 12 mois consécutifs.

Pendant la ménopause, la fluctuation des niveaux d’œstrogènes et de progestérone peut provoquent des symptômes désagréables tels que des bouffées de chaleur, des suées nocturnes, des insomnies, des sautes d’humeur, une sécheresse vaginale, une perte de libido,

La plupart des femmes n’ont pas besoin d’un traitement pour combattre les symptômes de la ménopause car ils disparaissent d’eux-mêmes. Toutefois, chaque femme est différente et certains symptômes peuvent être dérangeants au quotidien et entrainer un certain malaise physique à ne pas négliger.

Il existe de nombreux traitements naturels qui peuvent améliorer les symptômes et limiter leur impact physique et moral.

1. Les graines de lin

Les graines de lin sont considérées comme un bon remède contre les bouffées de chaleur, grâce à ses acides gras oméga-3 et à ses lignanes, qui fonctionnent comme des phyto-œstrogènes.

Selon une étude de 2007 publiée dans Journal of the Society for Integrative Oncology, les graines de lin peuvent réduire les bouffées de chaleur de 50%. Elles améliorent en effet le taux d’œstrogènes dans le corps, réduisant par conséquent l’intensité des bouffées de chaleur et la sécheresse vaginale.

  • Prendre une cuillère à café de graines de lin moulues deux ou trois fois par jour, avec beaucoup d’eau.
  • Vous pouvez aussi saupoudrer des graines de lin moulues sur les soupes, salades et smoothies. Ne les mangez pas entière car elles sont indigestes.

2. Vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre vierge, non filtré est efficace pour réduire la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur et des suées nocturnes.

  1. Mélangez deux petites cuillères de vinaigre de cidre dans un verre d’eau.
  2. Boire cette préparation le matin pour débarrasser votre corps des toxines et réguler le taux d’hormones.

3. Le soja

Les produits à base de soja sont efficaces contre de nombreux symptômes de la ménopause grâce à leurs isoflavones qui équilibrent les niveaux d’hormones similaire aux œstrogènes. Une étude menée à l’école de médecine Bowman Gray en Caroline du Sud a établi que les femmes qui prennent des suppléments de soja riches en œstrogènes ont observé une diminution significative de la sévérité de leurs bouffées de chaleur.

Pour cela, il est recommandé de boire deux verres de lait de soja par jour et d’inclure davantage de produits à base de soja dans votre régime alimentaire.

4. La Vitamine E

Des essaies cliniques ont démontré que le la vitamine E agit comme un substitut à l’œstrogène. Elle régule et contrôle les bouffées de chaleur et réduit la sécheresse vaginale et les palpitations cardiaques. Pour réduire les bouffées de chaleur, Une dose quotidienne de 600 unités de vitamine E est recommandée.

Par ailleurs, une application locale d’huile de vitamine E sur le vagin en améliorera la lubrification.

5. L’actée à grappe

L’actée à grappe est une plante utilisée de tous temps comme remède contre les bouffés de chaleur et les suées nocturnes. Dans une étude pilote menée sur 704 femmes, 49% d’entre elles ayant pris des extraits d’actée à grappe ont constaté une disparition complète des symptômes de la ménopause au bout de quelques jours.

La raison de cette efficacité est que l’actée à grappe agit comme un phyto-estrogène. Elle contient aussi une petite quantité d’acide salicylique aux vertus anti-inflammatoires et antalgiques.

Avant toute prise, consultez votre médecin. Les personnes souffrant d’une maladie du foie ne peuvent pas prendre d’actée en grappe.

6. L’arbre au poivre

L’arbre au poivre est un remède populaire pour soulager les symptômes de la ménopause. Il rééquilibre les hormones et soutient le système endocrinien.

  • Dans une tasse d’eau chaude, mélangez une cuillère à café d’herbe d’arbre à poivre hachée. Couvrir et laissez infuser pendant 15 minutes. Il est possible de boire jusqu’à trois tasses de thé par jour.
  • Il est également possible d’en consommer sous forme de gélule de 400 ou 500 mg ou d’extrait liquide, à raison de 40 gouttes par verre d’eau à prendre une fois par jour pendant trois mois.

Il est toutefois recommandé de consulter un herboriste avant de prendre de l’arbre au poivre.

 

7. La cannelle

La cannelle est utilisée par les herboristes chinois pour diminuer l’anxiété, les sautes d’humeur et la dépression. Elle supporte aussi le muscle utérin, bénéfique pour les femmes ménopausées.

  • Ajoutez de la cannelle aux thés, smoothies, plats cuits au four et autres.
  • Pour se débarrasser de jambes lourdes et fatiguées, fréquente lors de la ménopause, versez deux cuillères à café de cannelle en poudre dans un petit seau rempli d’eau chaude. Trempez vos pieds pendant 15 minutes. Répétez cette opération aussi souvent que nécessaire.

 

8. Acupuncture

L’acupuncture soulage certains symptômes de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur et l’anxiété.

Une étude réalisée à l’Université de Stanford a démontré qu’elle diminuait les bouffées de chaleur, et atténuer les troubles du sommeil et les sautes d’humeur.

9. Le Yoga

Les sautes d’humeur, les troubles du sommeil, les suées nocturnes et les bouffées de chaleur peuvent être soignées par la pratique du yoga. De multiples études ont démontré que le yoga soulagement les symptômes de la ménopause, et renforce la résistance du corps face aux changements qu’il subit pendant cette période.

Des cours de yoga doux une ou deux fois par semaine vous aideront à vous sentir mieux dans votre corps, à mieux gérer vos émotions et votre stresse.

10. Le sport

Faire de l’exercice régulièrement ne réduit pas les symptômes de la ménopause, mais déstresse, améliore l’humeur et prévient le déclin cognitif. Le sport réduit aussi les troubles du sommeil dont souffrent de nombreuses femmes ménopausées.

Les experts recommandent au moins 30 minutes d’exercice modéré par jour presque tous les jours de la semaine. Pratiquer au total deux heures et demie de sport à intensité modérée 3 fois par semaine et faites des exercices de renforcement musculaire deux fois par semaine vous aideront à lutter contre les symptômes de la ménopause et a prise de poids souvent récurrentes dans ce type de situation.

Des exercices de respiration profonde et de renforcement des muscles pelviens, ainsi que du stretching sont également recommandés.

Astuces supplémentaires

  • Boire un verre d’eau froide pour faire passer les bouffées de chaleur et les suées nocturnes,
  • Prendre de la vitamine B.
  • S’exposer au soleil pendant au moins 15 minutes pour faire les plein de vitamine D.
  • Perdre votre surpoids.
  • Evitez les repas lourds peu de temps avant de vous coucher.
  • Boire une boisson chaude avant de vous coucher.
  • Dormir suffisamment afin d’être au mieux de votre forme.
  • Utilisez un lubrifiant ou un hydratant vaginal à base d’eau pour diminuer votre inconfort vaginal.
  • Restez active sexuellement pour augmenter l’afflux de sang vers votre vagin.
  • Diminuez le café et les boissons alcoolisées
Contenus sponsorisés
Loading...
Close