10 astuces puissantes pour accélérer la croissance de vos cheveux

10 astuces puissantes pour accélérer la croissance de vos cheveux Pinterest
Wed, 13/09/2017 - 10:16

Avec le stress, la pollution, la mauvaise alimentation, les colorations répétitives et les produits capillaires agressifs, notre rêve d’avoir une crinière épaisse, souple et brillante vole en éclats. Tous ces facteurs abîment nos cheveux et les rendent ternes et cassants, ce qui nous pousse à les couper encore et encore. Pour mettre un terme à cette torture et retrouver de beaux cheveux longs et forts, voici 10 astuces incroyables à adopter au quotidien pour prendre soin de sa chevelure et accélérer sa croissance.

10 astuces incroyables pour accélérer la croissance des cheveux :

  1. Les couper :

Même si cela vous semble contradictoire, couper ses cheveux régulièrement est en réalité bénéfique pour leur croissance, à condition de ne pas dépasser 1 cm. Faites ceci toutes les 10 à 12 semaines, pour vous débarrasser des pointes sèches et fourchues qui favorisent la casse.

  1. Sauter l’étape du shampoing :

Ceci ne veut pas dire que vous allez garder les cheveux sales toute la semaine, mais plutôt de modérer son utilisation. La fréquence idéale est de 2 à 3 fois par semaine au maximum, car un lavage quotidien prive les cheveux de leur hydratation et de leur couche lipidique protectrice. Veillez à n’en appliquer que sur les racines, la mousse qui coule sur les longueurs est largement suffisante pour les nettoyer. Surtout, choisissez un shampoing doux, adapté à la nature de vos cheveux.

  1. Appliquer de l’après-shampoing :

Cette étape est très importante pour hydrater et nourrir les cheveux. Appliquez-en après chaque shampoing. Si vos cheveux sont très secs, il est recommandé d’appliquer votre produit avant le shampoing, de le laisser agit pendant une vingtaine de minutes avant de laver vos cheveux comme d’habitude.

  1. Les brosser :

Brossez-vous les cheveux avec une brosse à poils de sanglier, de préférence, pour activer la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et répartir le sébum qu’il produit sur l’ensemble de la chevelure, ce dernier formant un bouclier contre les agressions extérieures. Si vos cheveux sont emmêlés, procédez de bas en haut, en démêlant les points puis en remontant progressivement jusqu’à atteindre les racines. Surtout, évitez le brossage agressif qui casse les cheveux et favorise leur chute.

  1. Utiliser de la soie :

Non, vous n’allez pas l’appliquer sur vos cheveux. Il s’agit simplement de troquer vos taies d’oreiller en coton contre celles en soie. Ces dernières aident à éviter les nœuds et les frisottis, et n’abîment pas vos cheveux malgré le frottement.

  1. Être attentif à l’état de sa peau :

L’état de votre peau est révélateur de celui de vos cheveux. Autrement dit, si votre peau est sèche, vos cheveux le sont ainsi. Soyez donc attentif aux changements qui peuvent survenir au niveau de votre peau pour déterminer l’état et les besoins de votre chevelure.

  1. Faire des bains d’huile :

C’est l’un des secrets de beauté les plus efficaces. Les lavages fréquents et les différentes agressions extérieures assèchent les cheveux et les privent de leur hydratation naturelle. Pour les réhydrater et donc les protéger, faites un bain d’huile (d’olive, de coco, de ricin…) 1 fois par semaine.

  1. Ne pas les enrouler dans une serviette :

Pour débarrasser les cheveux de l’excès d’eau après une douche, beaucoup de personnes ont tendance à les essorer avec une serviette ou à les enrouler carrément dedans pendant plusieurs minutes. Or, ces gestes abîment les cheveux et favorisent leur casse. Pour éviter cela, pressez-les délicatement avec une serviette, sans les frotter.

  1. Manger des graisses saines :

Évidemment, un régime alimentaire sain et équilibré, riche en nutriments ne manquera pas d’améliorer l’état de votre organisme mais aussi de vos cheveux. Surtout, n’oubliez pas d’y intégrer des graisses saines telles que l’huile d’olive, l’huile de canola et les aliments riches en oméga-3, qui hydratent vos cheveux en profondeur et renforcent leur structure.

  1. Éviter les régimes faibles en gras et en glucides : 

Selon une étude réalisée par Mayo Clinic, les personnes qui suivent des régimes faibles en gras et en glucides souffrent généralement de cheveux faibles et cassants. Ceci est dû à la baisse considérable des calories consommées dans le cadre de ces régimes, ce qui empêche les cheveux d’avoir l’énergie nécessaire à leur croissance. Veillez donc à assurer, à travers votre alimentation, un apport quotidien suffisant en graisses saines, protéines, glucides, vitamines et minéraux, tous essentiels pour la bonne santé de vos cheveux.

A lire aussi