6 choses qu’il ne faut jamais publier sur Facebook !


6 choses qu’il ne faut jamais publier sur Facebook !

Vous avez comme beaucoup tendance à exposer votre intimité sur la place publique des réseaux sociaux. Ce qui vous lie à votre moitié devient l’affaire de 500 amis. Disputes, statuts interposés, photos taguées circulent de mur à mur, dans un affichage public qui frôle l’indécence et qui pourrait à terme agacer l’autre. Réseaux sociaux et relations amoureuses finissent tôt ou tard par ne plus faire bon ménage. Vous aurez tout à gagner en rétablissant certaines règles quant aux comportements cautionnés sur les réseaux sociaux. Voici quelques faux pas à éviter !

A l’ère des couples 2.0 ultra connectés, les barrières entre vie privée et vie publique ont bien longtemps sauté. La preuve, tous vos amis sur Facebook déduisent de votre statut acerbe que vous êtes en froid avec Jules, qu’une semaine plus tard vous vous êtes rabibochés et avez passé la Saint Valentin à Venise, voire de quelle marque est votre bague de fiançailles, photos à l’appui. Avez-vous vraiment besoin qu’une horde d’amis cultivent avec vous votre jardin secret ? Si votre relation tient la route, dites-vous que votre partenaire a son mot à dire, qu’il est concerné par certains sujets plus que vous ne l’êtes parfois. Trop en dire nuira à votre couple.

Motus et bouche cousue sur votre jardin secret

L’effet pervers des réseaux sociaux doublé à cette fâcheuse manie que vous avez de vous dévoiler sans pudeur peuvent coûter cher à votre couple. Chassez cette habitude de déshabiller verbalement votre intimité et révéler les prouesses de votre conjoint, à qui veut bien les entendre, au risque de subir son courroux. Imaginez un peu le cercle vicieux dans lequel vous vous engouffrez, aimeriez-vous que votre compagnon exhibe vos photos hot ou parle de vous comme d’un objet sexuel ? Parler des prouesses ou faiblesses de l’autre,  c’est comme dévoiler son talon d’Achille.

Lynchage en public

Combien de couples capotent pour des photos, des commentaires postés qui ont suscité des disputes démesurées de la gravité, au final, de la mort d’une mouche sur un carreau.  Il est bon de se plaindre parfois et de se fier aux conseils censés de votre meilleure amie mais de là à raconter vos sujets de discordes sur la place publique usant de messages subliminaux rabaissants, ou pire laver votre linge sale et lyncher votre conjoint par tweets et snap interposés. Est-ce là une manière de vous montrer du respect ?

Contredis moi que je te contredis

Il suffit que quelqu’un ouvre le débat, pour que l’échange vire au lancer d’hostilités. L’un comme l’autre veut prendre possession de la discussion et la maîtriser. Sur les réseaux, c’est devenu pour vous un réflexe conditionné. Ne serait-ce pas une façon de détourner l’attention sur vous, par effet de cette opposition mise en scène devant vos amis et followers ?  

En erreur, tu m’induiras !

Vous croyez être passé maître dans l’art de la communication subtile ? Les messages subliminaux et statuts évasifs peuvent être, à contrario, interprétés à tort et soulever moults interrogations. On fait le test ? Il suffit de poster la première citation la plus trash image tire larme ou gros doigt d’honneur estampilé « I hate you », piochée sur Tumblr, pour que tous vos amis, interloqués et surtout piqués de curiosité, vous submergent de messages inquisiteurs, tirant des conclusions hâtives et nourrissant les plus folles rumeurs. Vous aurez beau leur marteler que ça ne parle qu’à vous, personne n’en croira un mot. C’est le revers de la médaille quand le virtuel prend le dessus sur le réel.

Overdose d’affichage sur Facebook

Votre partenaire actuel est catégorique, moins vous afficherez votre relation sur les réseaux sociaux, mieux elle se portera. Ça vous agace et un début de théorie de conspiration germe dans votre esprit. N’allez pas plus loin que ça. Après tout vous êtes fraichement casée et la longévité de votre couple n’est pas encore confirmée. Personne n’a démontré que se mettre en couple sur facebook ou s’afficher bras dessus bras dessous étaient LE signe que l’on s’aime et que c’est pour la vie

Chéri, tout le monde nous lit 

S’il y a une chose qui anéantit la confiance au sein d’un couple et que les hommes détestent par-dessus tout c’est de retrouver des bribes de vos conversations, intimes ou pas, circuler de groupe en groupe et de discussion en discussion. Peu importe que ça parte de bonne foi et que vous ayez juste voulu montrer à vos copines à quel point votre chéri était émotif en vous parlant de son enfance martyrisée. Prononcez capture d’écran devant votre chéri et vous verrez ses poils se hérisser.