Voici le tableau des tâches âge par âge pour favoriser l’autonomie de vos enfants

Voici le tableau des tâches âge par âge pour favoriser l’autonomie de vos enfants


Voici le tableau des tâches âge par âge pour favoriser l’autonomie de vos enfants

Tout au long de leur croissance, les enfants doivent apprendre à compter sur eux-mêmes pour faire certaines tâches de la vie quotidienne. Cet apprentissage leur permet d’acquérir une certaine autonomie afin d’être préparés à une vie d’adulte autonome.

L’autonomie des enfants

L’autonomie signifie beaucoup plus que simplement grandir pour un enfant. C’est aussi avoir la confiance en soi nécessaire pour faire certaines choses et devenir autonome, la capacité d’agir et de penser par soi-même. En devenant autonome, et donc plus détaché de ses parents, l’enfant développe également son estime de soi en créant une vie intérieure stable et riche qui l’aidera à prévenir l’ennui et à se débarrasser de sa dépendance.

En aidant votre enfant à développer son autonomie, vous lui montrez que vous lui faites confiance et que vous êtes fier de ses réalisations. Cela signifie également le laisser exercer sa liberté tout en le protégeant, sans le surprotéger. 

Les parents ont souvent tendance à faire des choses pour leurs enfants afin de les aider, de hâter les choses ou parce qu’ils croient à tort que leur enfant ne sera pas en mesure d’accomplir ces tâches. Combien de fois avez-vous attaché les lacets de votre enfant ou suspendu son manteau dans le placard sans lui demander de le faire ? La raison la plus souvent invoquée par les parents est que cela est plus rapide. C’est certainement le cas, mais en faisant tout vous-même, vous n’encouragez pas votre enfant à prendre des initiatives. Et surtout, vous le découragez à essayer de petits défis qu’il pourrait probablement gérer.

Donnez à votre enfant de petites tâches à accomplir chaque matin : faire son lit, se brosser les dents, s’habiller, mettre ses vêtements dans le lave-linge, se servir lui-même pour manger ou utiliser un objet ou une machine etc. Rappelez-lui de le faire s’il a tendance à oublier, mais laissez-le faire ces tâches lui-même. D’ailleurs dans Naître et grandir, la psychoéducatrice Solène Bourque souligne à quel point ceci est indispensable pour son développement et son épanouissement.

« Tu peux le faire toi-même ! »

Vous pouvez utiliser cette petite phrase au lieu de tout faire pour votre enfant. Cette phrase clé peut être très utile pour des moments tels que dessiner quelque chose, ouvrir une boite, ou résoudre un puzzle…etc. L’idée n’est pas d’abandonner votre enfant à son activité mais de lui montrer qu’il est capable de faire certaines choses sans votre aide tout en sachant que vous êtes proche.

Pour encourager votre enfant à participer aux tâches ménagères, arrangez-vous pour qu’il puisse vous donner un coup de main. Gardez un meuble de cuisine à la hauteur où vous placerez les verres, les ustensiles, les bols et les assiettes pour enfants. Votre enfant pourra ainsi vous aider à mettre la table, vider le lave-vaisselle, préparer des collations, etc.

Pour une autonomie de votre enfant

Un tableau a été élaboré pour développer l’autonomie des enfants, leur esprit d’entraide et la capacité de satisfaire leurs besoins essentiels en fonction de leur âge.

Les instructions que contient le tableau ont pour objectif la responsabilisation de l’enfant pour booster ses fonctions exécutives qui sont essentielles à la réussite scolaire.

Voici le tableau des taches age par age pour favoriser autonomie de vos enfants

Il est recommandé d’aller progressivement dans l’attribution de nouvelles tâches à votre enfant, sinon certains échecs peuvent le démotiver.

Chaque jour, essayez de donner à votre enfant un petit défi à partir de la liste des tâches indiquées sur le tableau selon son âge, afin de stimuler son désir d’essayer quelque chose de nouveau et d’être certainement fier de son exploit. Il est également important de démontrer votre satisfaction et votre fierté à votre enfant ce qui constitue la meilleure des récompenses pour ses efforts.

Encourager ses idées

Essayez de ne pas interrompre le dynamisme créatif de votre enfant ni de réprimer systématiquement ses idées. Sinon, il pourrait être réticent à prendre des initiatives. Encouragez votre enfant à prendre de petits risques, à essayer de nouvelles choses ou à changer de stratégie. Vous êtes son guide pour réussir. Les échecs doivent également être perçus comme des leçons de vie ou comme de nouveaux défis à surmonter.

Choses à ne pas faire

Certaines attitudes peuvent nuire au sentiment d’autonomie de l’enfant :

  • Surprotéger votre enfant
  • Répéter constamment les instructions
  • Assister constamment aux activités parascolaires de votre enfant
  • Superviser constamment les activités de groupe de votre enfant
  • Avoir de la difficulté à laisser votre enfant travailler à sa manière
  • Avoir tendance à résoudre des problèmes entre vos enfants
  • Trop s’inquiéter lorsque votre enfant est loin de vous.

Loading...