Voici comment bien planter un arbre fruitier

Un fruitier dure plusieurs générations. Soigner sa plantation, c'est garantir une bonne reprise, une croissance robuste et une belle récolte.

Autrefois, on ne trouvait les arbres fruitiers qu’à racines nues. Alors que penser de ceux proposés à la vente en pot depuis quelques années ? Les arbres maintenus en pot bénéficient souvent d’une bonne reprise grâce à des racines gardées dans la terre. Mais il ne faut pas non plus qu’ils soient ainsi depuis trop longtemps. Un an, mais pas plus de deux ans. Dans ce cas, les racines ont fait plusieurs fois le tour du conte neur, et il vous faudra rafraîchir le chevelu racinaire au sécateur lors de la plantation. Pour les arbres à racines nues, le temps entre l’arrachage et la mise en ers qu’à ra- place doit être le plus court possible. Par sécurité, au moment de la plantation, humidifiez bien les racines ou trempez-les dans un badigeon voire un pralin fa briqué par vos soins. Les pépiniéristes préfèrent l’arbre en pot, plus facile d’entretien et de stockage plus aisé. Mais un sujet en pot est aussi plus onéreux. Où installer votre arbre ? Les espèces fruitières apprécient bien une exposition ensoleillée, protégée des vents froids. Le sol doit être bien drainé. Préférez des espèces et des variétés adaptées à votre climat.

arbre fruitier

Arbre fruitier – Source : spm

ARBORESCENCE en herbe

De forme libre ou palissée, comme les palmettes, un arbre fruitier présente un tronc compris entre 0,30 à 2 m de hauteur. Il se prolonge par des branches charpentières, avant de s’achever par des branches secondaires qui, elles, portent les fruits. Selon les différentes formes que peut prendre l’arbre fruitier, l’encombrement est plus ou moins important et la mise à fruits affiche une croissance plus ou moins rapide.

arrosage

Arrosage – Source : spm

HYDRATEZ LA MOTTE

Une motte trop sèche mise en terre peinera à se réhydrater par la suite. Plongez le conteneur dans une grande bassine d’eau. L’eau va remonter par capillarité grâce aux trous de drainage qui se trouvent au fond du conteneur. Sortez l’arbre de la bassine une fois que la motte est bien imbibée. Laissez s’écouler l’excès d’eau. Dépotez.

plantation arbre fruitier

Plantation arbre fruitier  – Source : spm

CHOISISSEZ L’EMPLACEMENT

Il doit être dégagé et abrité. Ouvrez un trou deux fois plus grand et profond que le volume du pot. Ameublissez la terre du fond, puis incorporez un engrais naturel pour fruitiers. Mélangez à la terre extraite du compost ou un amendement organique de type Or brun. Placer la motte au centre du trou de sorte que le haut affleure.

implantation

Implantation – Source : spm

REBOUCHEZ LE TROU

Après la plantation, comblez les espaces vides du mélange contenant la terre extraite et tassez. Créez une cuvette d’arrosage plus grande que le diamètre de la motte, formez un bourrelet de terre tout autour. Remplissez cette cuvette avec 10 litres d’eau et laissez cette dernière s’infiltrer en douceur.

Lire aussi 5 plantes allergènes que vous devez sortir de votre chambre

Contenus sponsorisés