Un patron offre 1800 euros à ses employés pour aller en vacances et leur productivité est plus haute que jamais

Il arrive que certains employés renoncent à leurs congés pour des raisons financières ou encore logistiques. Seulement, faire l’impasse sur le repos nécessaire pour reprendre des forces peut à terme être à l’origine d’un surmenage qui peut amener à la démission. Certains leaders sont conscients de l’implication de leurs employés au quotidien et n’hésitent pas à les récompenser de leur dévotion. Cet homme visionnaire décide de leur offrir 2000 dollars (1805 euros) pour qu’ils puissent aller en vacances. Seulement, nous direz-vous, un dirigeant perd de l’argent en investissant dans ce don. Que nenni, suite à ce bonus, l’homme remarque que la productivité est plus haute que jamais. Cette inspiration managériale nous est relayée par nos confrères du site britannique The Independent.

Par manque de moyens ou encore en raison de grandes responsabilités familiales, certains employés peuvent être amenés à faire fi du repos annuel qui leur est imparti par leur entreprise. Avez-vous déjà entendu parler d’un patron qui « force » littéralement ses employés à prendre des vacances ? Cet homme s’inscrit en pionnier avec son don annuel généreux de 2000 dollars, soit environ 1805 euros. Pour le dirigeant éclairé, ses collaborateurs doivent se reposer après des mois de dur labeur. Et le manager sera récompensé de cette initiative puisque la productivité montera en flèche.

Ils doivent partir

Pour Mark Douglas, le PDG de la compagnie SteelHouse, une entreprise de marketing et de publicité, il n’y a pas l’ombre d’un doute : ses employés doivent partir en vacances au moins une fois dans l’année. Mais les salariés se heurtent souvent à des impératifs financiers qui les poussent à faire l’économie d’un congé bien mérité. C’est de ce constat que l’idée a germé dans l’esprit du dirigeant. Pour les inciter à prendre des vacances, Mark leur octroie généreusement un bonus conséquent, soit 2000 dollars (1805 euros) pour passer des moments privilégiés dans la destination de leur choix.

Un lion en cage

Seulement, si cette idée paraît séduisante d’un premier abord, le dirigeant s’est alors heurté à de nombreuses réserves de la part des employés suite à cette initiative. « Si vous avez un lion en cage et que vous le libérez, il retourne dans son lieu de captivité parce qu’il y est habitué. Quand nous avons commencé à offrir des vacances, nos collaborateurs étaient d’abord décontenancés » explique le manager.

Une implication nouvelle

Par le biais de cette initiative managériale, Mark Douglas encourage les entreprises à retenir leurs employés avec qui ils ont réussi à tisser une relation basée sur la confiance et la loyauté. Suite à ce bonus, le dirigeant visionnaire a remarqué que ses collaborateurs étaient non seulement plus productifs mais qu’ils étaient également plus motivés face aux défis qu’ils relèvent au quotidien. « Nous avons un niveau infime de turn-over » déclare le patron satisfait. Selon le manager, les employés apprécient d’être traités comme des personnes responsables dans leur lieu de travail. Les vacances sont nécessaires pour leur redonner un nouvel élan d’inspiration, de motivation et de volonté de réussir.

Un échange gagnant-gagnant

Suite à cette initiative managériale, Mark Douglas estime qu’il n’a pas perdu au change. En observant les résultats post-vacances, le patron remarque que ses bénéfices sont inhabituellement hauts. « Tout le monde travaille très dur et je ressens qu’ils sont reconnaissants de participer à notre croissance » déclare le pionnier. Pour l’homme, il est essentiel de réussir à maintenir un bon équilibre entre la vie personnelle et professionnelle.

Comment assurer le bonheur en entreprise ?

Pour une entreprise pérenne, il est essentiel que les employés se sentent épanouis sur leur lieu de travail, où ces derniers investissent 80% de leur temps. Un style de management basé sur la pression et l’autocratie ne peut survivre car à terme, les employés peuvent être en proie à un manque de reconnaissance qui pourraient les amener à se sentir surmenés. Pour éviter ces travers, il est indispensable que le dirigeant s’investisse dans des activités de groupe et qu’il se montre bienveillant envers ses collaborateurs. Il peut également offrir plus de flexibilité à ses employés en leur aménageant des horaires de télétravail ou encore organiser des évènements susceptibles d’entretenir des liens.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close